Publicité
La bourse ferme dans 22 min
  • CAC 40

    7 623,53
    +51,96 (+0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 912,20
    +31,78 (+0,65 %)
     
  • Dow Jones

    38 751,35
    -26,75 (-0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 338,30
    +9,30 (+0,40 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 201,09
    -821,41 (-1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 334,29
    -55,11 (-3,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,38
    +1,05 (+1,31 %)
     
  • DAX

    18 122,64
    +54,43 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    8 187,85
    +45,70 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    17 822,67
    -34,35 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    5 473,57
    +0,34 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,2689
    -0,0016 (-0,12 %)
     

Le plan d’action de Boeing pour rassurer le régulateur américain

John McArthur/Unsplash

Pour Boeing, il est temps d’éteindre le feu. Depuis le mois de janvier et l’incident sur un appareil de la compagnie Alaska Airlines, l’avionneur américain est sous le feu des critiques pour divers incidents sur de nombreux appareils, des 737 ou 787. Face à ces problèmes industriels, le régulateur américain avait demandé à Boeing une «feuille de route», rappelle BFMTV. Celle-ci a été présentée pendant plus de trois heures par les dirigeants du groupe jeudi 30 mai. «Au bout du compte, il s'agit d'un changement systémique. Il y a beaucoup à faire», a précisé à la sortie de la réunion, Mike Whitaker, patron de l’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA).

Ce «plan d’action complet» doit permettre de répondre à de nombreuses questions et surtout pourquoi 171 Boeing 737 Max ont dû être cloués au sol. Des problèmes de production ont aussi été rencontrés sur le 787 Dreamliner. Pour rappel, fin février, la FAA avait pointé du doigt des «problèmes systémiques de contrôle qualité afin d'atteindre les standards de sécurité non négociables de la FAA». Pendant ces 90 jours, des points d’étapes ont été effectués avec notamment «six indicateurs clés de performance très distincts» qui doivent permettre de «surveiller en temps réel» la qualité de la production, a confié Mike Whitaker.

Car la sécurité est bien l’élément clé de cette feuille de route. Pour parvenir à des résultats probants, Boeing se serait engagé à avoir une approche structurée et systématique afin d’identifier les aléas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sanofi : le Dupixent pourrait bien traiter une autre maladie
Bourse : CAC 40, Stellantis, Bouygues, M6, Thales… au programme de Momentum
La Renfe dévoile son plan pour concurrencer (encore plus) la SNCF
Défense : pas de stand pour les entreprises israéliennes à Eurosatory
Casino vend 90 magasins : les Mousquetaires et Auchan prêts à reprendre le flambeau