Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 358,57
    +1 141,61 (+1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 444,10
    -24,00 (-1,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Placements : copier les investissements des ultrariches, c'est possible

Illustration Cassandre Goué pour Capital

De quoi UHNWI est-il le nom ? Pas du virus de la grippe A, mais l’acronyme de Ultra High Net Worth Individuals, soit les personnes les plus riches de la planète, jouissant d’un patrimoine supérieur à 30 millions de dollars (27,8 millions d’euros). Elles seraient exactement 626 619, selon le Knight Frank Wealth Report 2024. «Ces UHNWI n’ont strictement aucun problème de train de vie et, pour la plupart d’entre elles, il leur est quasiment impossible de dépenser, de leur vivant, l’ensemble de leur fortune, sauf à faire un gros effort», explique, sans rire, un banquier privé. Pas de souci pour payer leurs impôts, financer les études de leurs enfants ou leur retraite ! Mais une volonté de faire fructifier leur argent et de transmettre, qui sa collection d’art, de voitures ou de montres, qui les entreprises qu’il a fait grossir, qui ses nombreuses résidences à travers le monde, etc.

Ces happy few possèdent de l’art à hauteur de 19% de leur patrimoine, selon le Art Basel-UBS Report 2024, près de quatre villas ou résidences immobilières dans les plus beaux endroits de la Terre, selon le Knight Frank Wealth Report, et, comme il s’agit souvent d’entrepreneurs à succès, ils investissent aussi dans les sociétés des autres, surtout quand elles sont non cotées (private equity) et susceptibles de leur offrir une jolie multiplication de leurs mises. Ces placements ont en commun qu’ils sont souvent illiquides – on ne peut les revendre dans la minute quand on a besoin d’argent – et peuvent parfois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôt : les femmes n’auront plus à payer les dettes fiscales de leur ex-conjoint
Immobilier : «J’ai 80 000 euros, comment les placer pour acheter un bien d'ici 2 ans ?»
Les dépenses contraintes des Français en baisse, bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat ?
Banque en ligne PCS : des clients privés de leurs prestations sociales
Impôts : voici les erreurs à absolument éviter lors de votre déclaration de revenus