Publicité
La bourse ferme dans 18 min
  • CAC 40

    7 944,17
    +10,00 (+0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 906,58
    +11,72 (+0,24 %)
     
  • Dow Jones

    38 986,49
    -100,89 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0867
    +0,0028 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    2 118,70
    +23,00 (+1,10 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 405,37
    +4 131,62 (+7,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,30
    -0,67 (-0,84 %)
     
  • DAX

    17 705,27
    -29,80 (-0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 635,77
    -46,73 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    16 240,91
    -34,03 (-0,21 %)
     
  • S&P 500

    5 132,90
    -4,18 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,41 (+0,50 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • GBP/USD

    1,2704
    +0,0049 (+0,38 %)
     

La pirouette législative imaginée par ces futurs retraités pour céder leur restaurant

Le Pare-faim

Un couple de restaurateurs du sud-ouest de la France a eu une idée originale pour vendre son restaurant et prendre sa retraite, indique Le Figaro. Ils ont en effet lancé une tombola où les participants peuvent gagner leur fonds de commerce. Incapables de trouver un repreneur pour leur restaurant, Carey et Vincent Lucas, les propriétaires de l'établissement "Le Pare-Faim" à Uzos, près de Pau (Pyrénées-Atlantiques), ont lancé cette initiative insolite pour assurer leur succession.

Pour participer à la tombola, les participants peuvent acheter un ou plusieurs tickets, au prix de 50 euros chacun. Ces tickets ne sont pas de simples billets de tombola, mais des actions qui donnent le droit de participer à un tirage au sort. Cette astuce a été trouvée par l'avocat du couple pour contourner les restrictions légales sur les jeux d'argent.

La souscription d'actions a été lancée mi-août et se termine le 31 octobre. Le tirage au sort aura lieu après le 15 novembre. Pour le moment, environ 300 tickets ont été vendus, mais les propriétaires espèrent atteindre 3.000 souscriptions, correspondant à une valeur de 150.000 euros pour leur fonds de commerce. Si le nombre de souscriptions n'est pas atteint, le tirage au sort n'aura pas lieu et les participants seront remboursés. En revanche, si le tirage au sort a lieu, le gagnant pourra être accompagné par les propriétaires actuels lors des premiers mois de la reprise.

Le couple de restaurateurs explique sur un site Internet consacré à la tombola qu'il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite