Marchés français ouverture 2 h 15 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 601,88
    +174,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0400
    -0,0016 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    19 825,12
    -73,65 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    29 162,11
    +525,30 (+1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    681,22
    +0,11 (+0,02 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

Le pilote n'avait pas fini sa formation, l'avion fait demi-tour

Incroyable mais vrai, un avion a dû faire demi-tour, non pas pour un problème mécanique, mais à cause d'une erreur d'un des deux pilotes. Cette histoire nous est racontée par The Independent. Lundi 2 mai, un avion de la compagnie Virgin Atlantic au départ de Londres doit rejoindre New York. Problème, après une heure de vol, l'appareil doit faire demi-tour. La raison ? L'un des deux pilotes n'a pas terminé l'une de ses formations. Retour donc à Heathrow, l'avion survolant à peine l'Irlande.

Car la compagnie est stricte : pour pouvoir voler, les pilotes doivent avoir réalisé un "vol d'évaluation finale". Le commandant de bord n'a eu d'autres choix que de rebrousser chemin, affirment nos confrères et trouver un autre pilote plus expérimenté. Une situation embarrassante pour tout le monde, "les passagers étaient furieux", raconte une source à nos confrères anglais. De son côté, la compagnie a également réagi indiquant que les deux pilotes étaient bel et bien "qualifiés" et avaient leur licence, et que la sécurité à bord n'était pas remise en cause.

Les normes à bord de Virgin Atlantic sont en effet plus strictes que les standards du secteur et les pilotes doivent avoir des mentions supplémentaires pour pouvoir voler. La compagnie s'est excusée pour "tous les inconvénients causés aux clients et le retard de 2h40 à l'arrivée à cause du changement d'équipage". Du côté de la Civil Aviation Authority (CAA), l'incident a été acté : "Virgin Atlantic nous a mis au courant. Les deux pilotes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre en Ukraine : la Russie ne se prépare pas à utiliser des armes nucléaires, selon la CIA
La "stagflation" n'est pas la référence pour la BCE, assure Christine Lagarde
Rhône : le livreur avait volé une quantité colossale de carburant
Gaz russe : la France pourrait s'en passer "d'ici trois, quatre ans", estime le patron d'Engie
Twitter : L'ancien président Donald Trump est débouté de sa plainte visant à réintégrer le réseau social

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles