Publicité
Marchés français ouverture 6 h 38 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 807,46
    -139,47 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 669,99
    -1 300,16 (-1,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 525,40
    +36,86 (+2,48 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Un pilote de ligne démissionne pour sauver la planète

Anidaat/Wikimedia Commons

Une démission pas comme les autres. Alors que le secteur aérien retrouve des couleurs après la pandémie de Covid-19, certains ont décidé de faire le chemin inverse et de quitter le navire. C’est le cas d’un pilote de ligne, a repéré BFMTV. Yann Woodcock a publié un message sur le réseau social LinkedIn. Depuis près de quinze ans, il était pilote pour la compagnie Swiss International Air Lines. Mais face au changement climatique, il a décidé de tout arrêter. Une «passion» pour ce pilote de ligne, qu’il doit quitter, mais qui demeurera toujours. «Je pars, car j’ai pris conscience de l’ampleur de la catastrophe climatique et de l’effondrement du vivant», explique-t-il dans son long message.

Face au dérèglement climatique, l’industrie de l’aviation est souvent pointée du doigt. Ainsi, Yann Woodcock ne souhaite «plus être partie prenante d'une industrie contribuant de manière significative au problème». Pourtant, ce pilote de ligne, qui va se reconvertir dans le droit, le sait : son action ne permettra pas de «lutter directement contre la catastrophe climatique», mais cela lui permettra d’être «en accord avec [lui]-même». Dans son long message, il se dit aussi convaincu que l’effort ne doit pas être fait sur le plan individuel, mais que «la lutte contre la catastrophe climatique sera collective ou ne sera pas».

Pour lui, c’est tout un système économique, «basé sur la surconsommation (dont les trajets en avion font partie), sur la croissance infinie et sur la maximisation des profits, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

TJM d'un freelance : comment fixer son tarif ?
Semaine de 4 jours : les (nombreux) inconvénients de cette organisation du travail
Ponts de mai 2024 : vous optez pour le télétravail ? Voici les règles à respecter
CPF : les 10 meilleures formations à prix modéré pour trouver un emploi en 2024
Aide à la formation des chômeurs : le dispositif raboté en Île-de-France