Publicité
Marchés français ouverture 7 h 21 min
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,92 (-0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0875
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,11 (+0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 928,90
    -680,97 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,26
    -20,58 (-1,50 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

Le pilote de F1 Charles Leclerc entrepreneur : il lance sa marque de crème glacée

Le célèbre pilote monégasque de Formule 1, Charles Leclerc, se lance un tout nouveau défi au pays de la crème glacée. Il annonce lancer sa marque de glaces «faibles en calories», intitulée Lec, pour que «la glace ne soit plus un plaisir coupable».

Bryn Lennon - Formula 1

De la course automobile à la crème glacée, il n’y a finalement qu’un pas. Il y a quelques jours, Charles Leclerc, célèbre pilote de Formule 1 pour Ferrari, a annoncé lancer sa marque de crème glacée : Lec. «C’est une nouvelle aventure pour moi. C'est quelque chose que j'ai toujours aimé et dont je suis passionné. Jusqu'à présent, mon plaisir coupable a toujours été la crème glacée. Alors, pourquoi résister ?», martèle le pilote de renom dans une vidéo publiée sur son compte Instagram lors de l’annonce.

Adepte d’un mode de vie sain, ses glaces ne pouvaient qu’être le reflet de ce lifestyle : des crèmes glacées avec 32% de calories en moins que celles proposées sur le marché. Mais pas question pour autant de réduire le plaisir ! Les ingrédients, sélectionnés avec soin et tous travaillés avec le savoir-faire culinaire de Guido Martinetti et Federico Grom, deux spécialistes de la crème glacée en Italie, transporteront les gourmands dans un univers de fraîcheur et de saveur. Le Monégasque a d’ores et déjà dévoilé ses cinq premières saveurs : vanille, caramel beurre salé, pistache, caramel et cacahuètes, et chocolat.

L’idée est donc venue de Charles Leclerc lui-même. Ce dernier désirait avant tout ouvrir un magasin de glaces à Monaco. Néanmoins, Federico Grom lui aurait indiqué que c'était une mauvaise idée sur le plan financier. Aux termes de nombreuses discussions, les deux acolytes ont décidé de créer un produit vendu en grande distribution, mais sans point de vente physique propre. (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : «chez Fortuneo, nous assistons à un boom des ouvertures de comptes-titres»
«Le dollar a le vent en poupe, il est difficile d’être optimiste pour l’euro»
Bourse : CAC 40, Total, FDJ, TF1, M6, Stellantis, Crédit agricole… au programme de Momentum
François Pinault, Jacques Dessange, Christian Estrosi… ils ont réussi sans le bac
Xavier Niel : comment le patron de Free a recruté Aude Durand, son bras droit