Marchés français ouverture 2 h 5 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 589,09
    +161,44 (+0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,0401
    -0,0015 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    19 825,12
    -73,65 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    29 219,05
    +532,98 (+1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,25
    +1,14 (+0,17 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

Pour payer impôts et factures, la DGFiP pense à un virement d'un nouveau genre

Impots.gouv.fr
Impots.gouv.fr

Comment payerez-vous vos factures aux collectivités locales et impôts locaux ou nationaux dans les années à venir ? La réponse se trouve en partie dans le dernier rapport annuel du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), entité mêlant notamment associations de consommateurs et organismes financiers lié à la Banque de France. Quel lien entre CCSF et Direction générale des finances publiques (DGFiP) ? Les deux organismes se rassemblent dans un groupe de travail CCSF-DGFiP afin de plancher notamment sur la modernisation des moyens de paiement et plus particulièrement sur l'aspect « inclusion et relations avec l'administration ». Concrètement, il s'agit ici uniquement de pistes de réflexion, pas encore d'annonces sonnantes et trébuchantes.

Ce groupe de travail évoque, pêle-mêle, le développement actuel de l'outil PayFiP qui vous permet déjà de régler vos factures publiques en ligne, ou ses espoirs portés dans le développement du virement instantané, en appelant de ses vœux une baisse des tarifs des banques.

Un virement « prêt à payer »... sur lequel vous gardez la main

Mais le grand pari de ce groupe de travail CCSF-DGFiP pour le futur mode de paiement privilégié des factures publiques et impôts est tout autre : le virement en request to pay. De quoi s'agit-il ? « Une demande de paiement par voie dématérialisée, envoyée par le créancier et qui se traduit en un paiement par virement, qui reste à la main du consommateur quant au choix du moment. » En simplifiant, un virement « prêt à payer », où toutes les informations sont déjà pré-remplies : le payeur n'a plus qu'à activer ce virement tout prêt, et il peut choisir le jour où valider ce virement.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Paris sportifs, poker, e-sport : faut-il déclarer vos gains aux impôts ?
- Taxe foncière : ces villes qui font le choix d'une augmentation supérieure à 10 % en 2022
- Profitez d'un iPhone offert avec ce forfait mobile 60 Go chez cet opérateur français

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles