Publicité
Marchés français ouverture 1 h 56 min
  • Dow Jones

    37 735,11
    -248,13 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    15 885,02
    -290,08 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 353,75
    -879,05 (-2,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0617
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    16 279,56
    -320,90 (-1,93 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 848,03
    -2 373,11 (-3,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 061,82
    -61,59 (-1,20 %)
     

Cette patronne offre une belle prime aux personnes qui l'aideront à recruter des salariés

Marco Scisetti/Adobe Stock

C’est une initiative rare, mais en lien avec l’urgence de la situation. À Samois-sur-Seine (Seine-et-Marne), Jessica Zielinski est gérante de l’entreprise Placidéa. Spécialisée dans le secteur du service à la personne, elle recherche désespérément des collaborateurs, raconte La République de Seine-et-Marne. Problème : via les procédés classiques, elle n’y parvient pas. «J’ai tout essayé pour recruter de manière classique. De nombreuses annonces via Pôle emploi, ou sur des sites spécialisés comme Indeed : je n’arrive pas à trouver et il y a une véritable urgence», confie-t-elle.

Face à ce constat, la patronne avait pourtant pris des décisions pour attirer les potentiels candidats : Tickets-Restaurant, achat d’une voiture sans permis si besoin et un salaire brut annuel de 24 000 euros. Mais rien n’y fait. Le secteur du service à la personne (toilette, préparation des repas, entretien de l’espace de vie) n’attire plus vraiment. Une situation délicate pour la société, qui compte huit salariés alors qu’il en faudrait presque le double (quatorze) pour satisfaire tous les bénéficiaires. Alors, Jessica Zielinski a décidé d’aller encore plus loin.

Les futurs auxiliaires de vie n’auront pas une prime supplémentaire ; en revanche, ceux qui aideront la patronne à trouver du personnel toucheront au total jusqu’à 5 000 euros. Comme elle recherche cinq personnes, cela équivaut à un investissement de 1 000 euros pour chacun d’entre eux. «Un gros effort pour une petite entreprise comme Placidéa», (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse de Paris en hausse à l'ouverture au lendemain d'une journée record
«Meufs» : le premier réseau social français 100% féminin se dévoile dans «Qui veut être mon associé ?»
CAC 40 : la Bourse de Paris en légère baisse à l'ouverture ce mardi
JO 2024 : des commerces de food trucks victimes d’une arnaque
AstraZeneca dopé par l'approbation aux Etats-Unis d'un traitement contre le cancer du poumon