Publicité
Marchés français ouverture 4 h 18 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 777,28
    -122,74 (-0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,0878
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    18 975,87
    +148,52 (+0,79 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 096,95
    -532,98 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 490,42
    +6,23 (+0,42 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Le patron du restaurant se volatilise, les employés doivent continuer à se rendre au travail sans être payés

Loïs Larges

Depuis le 9 août 2023, les employés d'un restaurant du Haut-Rhin sont sans nouvelle de leur patron. En effet, comme le rapporte France 3 Grand-Est, Patrice Pfeiffer, patron d'un restaurant de Sainte-Marie-aux-Mines, s'est volatilisé depuis cette date. Pourtant, ses cinq salariés continuent de se rendre sur place, sans trop savoir quoi faire.

Depuis deux semaines, et le message reçu par l'un des employés, l'établissement est fermé. "Le mercredi 9 août, il m'appelle et me dit que c'est à moi d'ouvrir le restaurant parce qu'il a un empêchement. Depuis, plus de nouvelles", raconte Yaëlle Golosetti, l'une des serveuses. Si la fille de leur patron leur a indiqué dans un premier temps que son père était hospitalisé, depuis, ils n'ont plus de nouvelles.

Avant sa disparition, il avait assuré à l'un de ses employés que "les finances allaient bien". Désormais, "quand on l'appelle, parfois ça sonne, parfois ça raccroche directement", explique la serveuse à nos confrères de France 3. Le téléphone de Patrice Pfeiffer, 58 ans, aurait depuis été géolocalisé dans la Drôme, puis à Montpellier (Hérault). Aucune enquête n'a été ouverte, la gendarmerie considérant cette disparition comme volontaire.

Mais pour les employés du restaurant, c'est le grand flou. Ils ne reçoivent plus de salaire, mais ne peuvent pas quitter leur poste, car cela pourrait être considéré comme un abandon de poste. Alors en attendant, ils s'occupent comme ils peuvent en faisant du rangement et du ménage. "On a eu l'inspection (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite