Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 831,55
    +1 259,38 (+2,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 390,96
    +78,34 (+5,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

Le «pass rail» pour les jeunes dès cet été en bonne voie ?

Sergey Novikov / Adobe Stock

Prendre n’importe quel train grâce à un abonnement : la promesse est alléchante et devrait bénéficier aux plus jeunes. Appelé «pass rail», ce dispositif pourrait être mis en place dès cet été a fait savoir le ministre des Transports, Patrice Vergriete, au micro de France Bleu Nord, lundi 18 mars 2024. Alors que l’exécutif voulait proposer à tous de bénéficier de cette solution, le ministre explique que «les Régions souhaitent avancer prudemment sur cette question parce qu'effectivement le coût est extrêmement important». C’est pourquoi il sera déjà question de l’expérimenter. Le «pass rail» sera ainsi «ciblé sur les jeunes et sur les deux mois d'été», s’il est mis en place.

Pour l’instant, le prix dudit pass n’a pas été fixé. Si Clément Beaune, l’ancien ministre des Transports, avait évoqué un tarif de 49 euros par mois, alors qu’il était encore en fonction, Patrice Vergriete, lui, ne s’avance pas. Et pour cause, il faut déjà que l’État parvienne à un accord avec l’ensemble des Régions, qui ont la compétence en matière de TER. «Il faut un accord avec l'ensemble des Régions. Avoir un accord avec la moitié seulement, ça n'aurait pas de sens», a-t-il affirmé au micro de la radio régionale.

Le ministre des Transports veut que la France ne refasse pas les mêmes erreurs que l’on a pu observer en Allemagne. Outre Rhin, les locaux ont pu, sans conditions d’âge ou de revenus, souscrire un abonnement de 49 euros par mois pour prendre le train. Toutefois, «l'offre n'était pas forcément là, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les salaires des fonctionnaires ont-ils augmenté plus que l’inflation ? La facture des arrêts de travail… Le Flash éco du jour
Guerre Israël-Hamas : José Andrés, ce chef espagnol qui cuisine des milliers de repas pour Gaza
Uber va devoir verser une somme colossale aux chauffeurs de taxi en Australie
Inflation : Michel-Edouard Leclerc craint une «inflation structurelle» les dix prochaines années
Grève dans les écoles le 19 mars : voici à quoi vous devez vous attendre