La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 450,60
    -372,99 (-1,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Pass Navigo : le nombre d'abonnés que pourrait faire perdre la hausse du prix

Wikimedia Commons

Ile-de-France mobilités (IDFM) va-t-elle connaître un retour de bâton en début d'année prochaine en augmentant le tarif du pass Navigo ? C'est bel et bien ce qui pourrait se passer. Car depuis plusieurs semaines déjà, la présidente de Région, Valérie Pécresse, aussi présidente d'IDFM, alerte sur une hausse qui sera inévitable eut égard à l'inflation dans le pays et surtout à la hausse des prix de l'énergie. Ces derniers jours, le débat est devenu politique, car la candidate LR malheureuse à la présidentielle souhaitait que le versement mobilité soit revu à la hausse de 7,5%. Problème, seul le gouvernement peut prendre cette décision. Et la semaine dernière, les sénateurs ont rejeté cette augmentation.

Valérie Pécresse, qui espérait une hausse contenue à 80 euros, devrait être contrainte de le passer à 90 euros. Or, selon une information de 20 Minutes, cette nouvelle hausse pourrait faire perdre 30.000 à 40.000 abonnés (sur deux millions) à IDFM. Ce serait même le directeur général d'IDFM, Laurent Probst, qui aurait évoqué le chiffre devant le Conseil régional d'Île-de-France. Jugée d'ailleurs comme une "aberration écolo et sociale" par le groupe des communistes, écologistes et citoyens, cette hausse de tarif pourrait entraîner d'autres pertes de clients, car elle concerne les tickets à l'unité, les forfaits Paris Visite ou encore les tickets jeunes. Une source craint même que "des milliers de personnes se détournent du système de transport".

Car en l'état actuel, si les chiffres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : le "rally du père Noël” rapporte gros, historiquement, mais est-il déjà derrière nous ?
Ecotropy fait la chasse au gaspi dans les piscines publiques
L’inflation risque de réserver de mauvaises surprises en 2023 : le conseil Bourse
Des chercheurs seront-ils bientôt en mesure de ramener des mammouths à la vie ?
CAC 40 : la Bourse attend l'inflation en Europe et la Fed au tournant