Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 987,61
    -99,77 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 247,00
    -27,94 (-0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,43 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0859
    +0,0020 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 557,32
    +3 777,03 (+6,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 135,51
    -1,57 (-0,03 %)
     

Les Parisiens votent pour une taxe sur le stationnement des SUV : les tarifs qui pourraient être appliqués

Audrey Meriochaud

Ils ont dit «oui». Les Parisiens ont approuvé dimanche à 54,55% la proposition de la maire PS Anne Hidalgo de tripler les tarifs de stationnement pour les voitures les plus imposantes, selon les résultats officiels. Selon le projet de la municipalité, l'utilisateur d'un véhicule thermique ou hybride rechargeable dépassant 1,6 tonne, ou deux tonnes pour un véhicule électrique, pourrait voir le prix prix de son stationnement tripler. Dans le centre (du 1er au 11e), la facture passerait donc de 6 à 18 euros de l’heure et de 4 à 12 euros de l’heure du 12e au 20e arrondissement.

Le stationnement devrait toutefois rester gratuit, comme pour les autres véhicules, après 20 heures et jusqu’au lendemain 9 heures, ainsi que le dimanche. Cette hausse s'appliquera seulement aux véhicules des personnes non résidentes à Paris. La mesure ne concernera pas non plus les artisans et les professionnels éligibles au tarif pro, tout comme les taxis, les secours et les personnes en situation de handicap.

Quels véhicules sont concernés ? Avec le seuil fixé par le mairie, cette mesure ne devrait pas viser les modèles les plus vendus comme les Peugeot 2008 et 3008, Renault Captur, et autres Dacia Duster. Elle estime qu’un SUV «pèse 200 kg de plus qu'un véhicule standard, mesure 25 cm plus long et 10 cm plus large». De nombreux automobilistes risquent tout de même de voir leur note de stationnement s'alourdir à Paris. En effet, les SUV représentent environ 40% des ventes de voiture en France.

La délibération (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

François Bayrou relaxé dans l'affaire des assistants européens du MoDem, et les autres prévenus ?
Affaire des assistants d'eurodéputés Modem : François Bayrou enfin fixé sur son sort
«Deepfake» : piégé en visioconférence, il transfert 25 millions de dollars à des escrocs
Les Parisiens votent pour une taxe sur le stationnement des SUV, les taux des crédits immobiliers en repli en février... Le Flash éco du jour
Seine-et-Marne : les habitants votent pour l'interdiction du smartphone dans l'espace public