Publicité
Marchés français ouverture 4 h 50 min
  • Dow Jones

    38 949,02
    -23,39 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 947,74
    -87,56 (-0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    38 953,49
    -254,54 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0838
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 660,73
    +123,88 (+0,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 899,27
    +4 335,39 (+8,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 069,76
    -8,42 (-0,17 %)
     

Paris 2024 : commerçants, attention à cette escroquerie aux faux emplacements de food trucks

Guilhem Vellut/Wikimedia Commons

Plus les Jeux olympiques de Paris 2024 vont approcher, plus les escroqueries en tous genres vont voir le jour. La dernière en date est loin d’être anodine, a révélé la police, puisqu’elle concerne de nombreux commerçants, nous indique France 3 Paris Île-de-France. Pas moins de quinze plaintes ont déjà été déposées, autour de plusieurs sites olympiques : «On a commencé à détecter ces escroqueries fin 2023 et ça monte en puissance sur tout le territoire», confirme d’ailleurs la sous-directrice de la lutte contre la criminalité financière (SDLCF), Magali Caillat.

Mais de quoi s’agit-il ? Des commerçants et des restaurateurs ont en effet été démarchés par des individus leur promettant des emplacements autour des sites olympiques, s’agissant de stands de vente ou des food trucks. À l’aide de «brochures ou de plaquettes», qui imitent avec précision «les supports de publicité ou de communication du comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques» selon la police, les escrocs demandent à leurs futures victimes de verser un acompte pour réserver ces emplacements.

Or, il s’agit évidemment d’une arnaque puisque ces emplacements n’existent pas, du moins, ils ne sont pas attribués de cette façon. Dans cette vaste escroquerie, les aigrefins réclament entre 5 000 et 7 000 euros pour réserver l’emplacement. Des signalements ont été faits en région parisienne - où les sites sont les plus nombreux - mais également à Marseille (voile) ou à Nantes (football). Des enquêtes ont déjà été ouvertes, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une taxe sur les produits de la fast fashion, la réforme du DPE va-t-elle concerner votre logement ? Le Flash éco du jour
Bientôt un puits de pétrole près de chez vous ?
Grève des contrôleurs SNCF : à quoi faut-il s'attendre ce week-end ?
JO de Paris 2024 : votre propriétaire peut-il vous expulser pour louer plus cher aux touristes ?
Toutes ces fois où Alain Dorval a doublé la voix de Sylvester Stallone