Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 416,12
    +649,30 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 507,76
    +23,57 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Paris : les éboueurs menacent de paralyser les JO 2024 avec deux préavis de grève

Pixabay

Du rififi à Paris ? À quelques mois de l’ouverture des Jeux olympiques de Paris, certaines corporations augmentent la pression pour obtenir gain de cause. C’est le cas de la CGT FTDNEEA (filière traitement des déchets, nettoiement eau, égouts, assainissement) qui a décidé de déposer deux préavis de grève, nous apprend en exclusivité RMC, le 2 mai 2024. Deux périodes ont ainsi été retenues par le syndicat. Tout d’abord, le premier préavis comprend les 14, 15, 16, 22, 23 et 24 mai 2024. Le second s’étend sur toute la période des JO, du 1er juillet au 8 septembre (date de la fin des Jeux paralympiques).

L’objectif du syndicat est clair : obtenir une prime de 1 900 euros pour l’ensemble des agents de Paris. D’après la CGT, lesdits agents seront tous sursollicités. En outre, les représentants du personnel entendent obtenir une augmentation de 400 euros par mois pour l’ensemble des employés de ce secteur. Toutefois, la CGT FTDNEEA n’entend pas nécessairement activer les préavis de grève déposés. Ainsi, Christophe Farinet, l'un des responsables de la CGT, confie à RMC qu’il veut négocier avec la municipalité.

Le délégué syndical assure que «les Jeux olympiques ne se feront pas sans les revendications des salariés». Toutefois, il précise que les syndicats n’ont «pas vocation à gâcher ces JO». D’après lui, il s’agit d’un «levier de pression». Et de préciser : «Mais s'il y a pression, c'est parce que le politique ne subvient pas aux revendications des salariés.» C’est pourquoi, «si l'exécutif (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO 2024 : le gouvernement peut-il limiter le droit de grève qui menace de paralyser la France ?
JO 2024 : bonne nouvelle si vous déménagez à Paris pendant les Jeux
L'empire Mulliez dans la tourmente : plusieurs de ses membres soupçonnés de fraude
Bruno Le Maire convoque le PDG de la SNCF après l'accord sur les fins progressives de carrière
Fraude : le gouvernement frappe fort avec de nouvelles mesures pour l'automne