La bourse ferme dans 3 h 47 min
  • CAC 40

    6 247,16
    -105,78 (-1,67 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 623,07
    -67,67 (-1,83 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0525
    +0,0059 (+0,57 %)
     
  • Gold future

    1 828,30
    +12,40 (+0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    27 865,38
    -644,08 (-2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,85
    -18,82 (-2,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,93
    -1,66 (-1,51 %)
     
  • DAX

    13 792,02
    -215,74 (-1,54 %)
     
  • FTSE 100

    7 284,47
    -153,62 (-2,07 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2430
    +0,0088 (+0,71 %)
     

Paiement mobile : plus d'un Français sur deux l'a déjà utilisé en magasin

·1 min de lecture
Paiement mobile par QR Code dans un magasin
Paiement mobile par QR Code dans un magasin

De plus en plus de Français sont séduits par les solutions de paiements mobiles. C'est ce qui ressort du dernier sondage (1) de la fintech Lyf, spécialiste des paiements mobiles. Une tendance clairement surprenante puisqu'en 2021, un autre sondage démontrait que 69% des Français ne souhaitaient pas payer avec leur téléphone, tandis que seuls 17% avaient adopté cette méthode. Les pratiques ont donc évoluées de manière significative en un an.

58% des Français utilisent le paiement mobile

Cette nouvelle étude Lyf montre qu'aujourd'hui, plus de la moitié des Français (58%) disent connaître et même avoir utilisé les services de paiements mobiles. L'étude de Lyf ne précise en revanche pas quels types solutions de paiement mobile ces 58% des Français ont utilisés. Les cartes de fidélité aussi se retrouvent plus souvent sur mobile : 61% des Français les dématérialisent aujourd'hui.

« Les services de paiement mobile suivent l'évolution naturelle de la courbe d'adoption des nouvelles technologies. S'ils ont d'abord séduit un public averti et d'early adopters [consommateurs adoptant rapidement cette pratique, NDLR], la crise sanitaire et l'accélération du digital dans les secteurs du [commerce de détail] et de la restauration ont permis de rapidement passer un cap et de démocratiser toutes les innovations auprès du grand public », juge Christophe Dolique, CEO de Lyf, dans un communiqué.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Bourse : comment déclarer aux impôts vos plus-values et vos pertes
- Prêt de 100 000 euros à taux zéro : la (très) chère mesure de Marine Le Pen
- Suppression des tickets de caisse : les consommateurs privés de leurs droits ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles