Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 392,87
    +164,21 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 378,01
    +47,12 (+3,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

«Je paie mes impôts» : Gaël Monfils justifie son choix de vivre en Suisse

Quality Sport Images / Getty Images

Inépuisable. Gaël Monfils s’est qualifié pour le troisième tour de Wimbledon. Il a battu Stan Wawrinka, un autre joueur expérimenté suisse au deuxième tour du Chelem britannique, jeudi 4 juillet2024. Avant la rencontre, le tennisman français de 37 ans avait confié sa joie de jouer contre son «pote», dans les colonnes du journal L'Équipe. «C'est cool de jouer «Stan the man». C'est mon pote, mais plus que ça. Il sait que j'ai beaucoup d'admiration pour lui. Il m'a beaucoup aidé sur pas mal de choses», a-t-il ainsi assuré au quotidien sportif.

Par ailleurs, Gaël Monfils est revenu sur le «derby» France-Suisse dans lequel il a dû batailler face à Wawrinka. «Ça fait 20 ans que je vis en Suisse. Je suis quasiment autant Suisse que Français», a-t-il souri. D’ailleurs, il a rebondi sur un reproche bien souvent fait aux tennismen français : celui de profiter de la proximité avec la Suisse pour s’exiler fiscalement. «On parle souvent des questions fiscales, mais il y a un truc que les gens oublient vraiment, c'est que c'est un super pays», s’est-il justifié. Et d’insister : «J'adore vivre là-bas. Ils m'ont bien accueilli.»

En outre, Gaël Monfils assure payer ses impôts à la fois en France et en Suisse. Ce n’est pas le plus important à ses yeux : «J'ai une belle vie, surtout.» D’ailleurs, il estime ne pas être le seul Français dans ce cas. Pour autant, il reste patriote. «Je suis content de représenter mon pays», assure le spectaculaire tennisman. Ce dernier a par ailleurs voté dimanche dernier. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Allocations familiales : suis-je dans l’obligation de rembourser les trop-perçus ?
Bourse : «Le CAC 40 risque de prendre un autre coup sur la tête»
Le coup de gueule de Léna Situations contre les pubs frauduleuses utilisant son image
Electricité : pour diminuer vos factures de près de 20%, les sénateurs appellent à un choc fiscal
Allocation de rentrée scolaire (ARS) 2024 : conditions, montant et date de versement