Publicité
La bourse ferme dans 7 h 49 min
  • CAC 40

    7 387,95
    -125,78 (-1,67 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 791,00
    -70,87 (-1,46 %)
     
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,23 (-1,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    2 373,30
    -42,40 (-1,76 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 382,72
    -1 513,40 (-2,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 309,70
    -28,48 (-2,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,87
    -0,72 (-0,93 %)
     
  • DAX

    18 158,18
    -229,28 (-1,25 %)
     
  • FTSE 100

    8 079,72
    -73,97 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,99 (-3,64 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     
  • Nikkei 225

    37 869,51
    -1 285,34 (-3,28 %)
     
  • HANG SENG

    16 973,02
    -338,03 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2885
    -0,0022 (-0,17 %)
     

Pétrole : faut-il miser sur les géants de l’énergie ? Le conseil Bourse

Maksym Yemelyanov/Adobe Stock

TotalEnergies, ExxonMobil (Esso), Shell, BP (British Petroleum)... Les actions des géants du pétrole et de l’énergie ont été à la fête, en Bourse, depuis le début de l’année. Et ce, malgré un cours du pétrole qui s’est considérablement assagi depuis le pic inscrit par le baril dans le sillage de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les craintes sur la demande d’or noir ayant depuis nettement pris le dessus. Les inquiétudes montent en effet sur la croissance économique mondiale, face au spectre d’une récession pour 2023, ce qui risque de réduire les besoins en pétrole.

Pour autant, si les actions du secteur de l’énergie ont tenu la dragée haute aux autres compartiments de la cote, lestés par les inquiétudes sur l’inflation, l’envolée des taux et la dégradation de la conjoncture, elles pourraient continuer à tirer leur épingle du jeu dans le contexte géopolitique actuel. C’est du moins l’avis de Pictet Wealth Management. Interrogé par Capital, le gérant de fortune dit être “positif sur les sociétés énergétiques, en particulier celles qui jouent un rôle dans la transition énergétique vers zéro émission nette”.

Sabotage des gazoducs de Nord Stream, simulacre de référendum sur des territoires en Ukraine annexés par la Russie , explosion du pont de Crimée, rhétorique agressive de Vladimir Poutine et de Joe Biden, ingérence de la Biélorussie dans le conflit, bombardements de Kiev et de Lvov (Ouest du pays)… Si la Russie a essuyé des revers dernièrement face à une Ukraine soutenue par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Netflix : la date d'arrivée de la formule avec publicité est connue
Esso-ExxonMobil : la grève continue sur le site de Gravenchon-Port-Jérôme
Bourse : le CAC 40 rouge vif, l'inflation aux Etats-Unis provoque la panique
Une mère porte plainte contre Lidl après la mort de son fils qui avait acheté de l'alcool
Le spécialiste des enrouleuses pour lignes d'extrusion mise sur l'excellence