Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 768,91
    -733,20 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Olivier Véran : de ministre à maestro de la médecine esthétique à la «clinique des influenceurs»

Christian Liewig - Corbis

Fini la neurologie, bonjour la chirurgie plastique. Ce mardi 19 mars, Le Figaro et Mediapart révélaient qu’Olivier Véran, ex-porte-parole du gouvernement et ancien ministre des Solidarités et de la Santé, allait désormais exercer la médecine esthétique. En effet, ce dernier avait déjà déclaré le 19 février dernier vouloir «reprendre sa blouse une journée par semaine en parallèle de [son] mandat [de député de l’Isère]», après sa sortie du gouvernement lors du dernier remaniement. S’il pouvait sembler évident qu’Olivier Véran reprenne sa blouse de neurologue, ce dernier n’a pas fini de nous surprendre.

Selon lui, la «discipline [de neurologue] a trop changé», le conduisant donc à prendre un tournant radical : la médecine esthétique, qui «aide les gens à se sentir mieux dans leur peau, dans le[ur] corps, à se réparer après une maladie». Comme le relatent nos confrères, l’ancien ministre de la Santé durant la pandémie désire se former et obtenir trois diplômes de la faculté de santé de Créteil (Val-de-Marne). En prenant cette voie, Olivier Véran ne quitte pas uniquement la discipline de neurologue, mais aussi l’hôpital public. En effet, il va rejoindre la très chic Clinique des Champs-Élysées, très fréquentée par les influenceurs. Il devrait s’y rendre une fois par semaine, sans pour autant l’avoir confirmé à Mediapart.

C’est un nouveau monde très particulier que rejoint Olivier Véran, celui des très riches, et celui des célébrités des réseaux sociaux, les influenceurs et les influenceuses, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Football : découvrez le top 30 des plus gros salaires des joueurs de Ligue 1
CETA : décryptage de l'accord commercial avant un vote crucial au Sénat
Classement des collèges et lycées 2024 : découvrez si votre établissement prépare bien les pros de demain
Orpea veut tourner la page du scandale, les emprunteurs immobiliers retrouvent le sourire… Le Flash éco du jour
Classement du bonheur : la Finlande domine, la France se classe 27e