La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 839,02
    +492,65 (+2,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Odeur de brûlé en Île-de-France : que sont ces particules détectées à Paris ?

Une odeur de brûlé s’est répandue dans Paris le soir du mardi 19 juillet 2022, en pleine canicule. Une forte hausse des concentrations de particules a été constatée, en lien avec les incendies en Gironde et en Île-de-France.

Alors que les habitants d’Île-de-France étouffaient encore dans la canicule mardi 19 juillet 2022 au soir, plusieurs personnes ont rapporté une odeur suspecte, notamment dans la capitale. « Tout Paris sent le brûlé », « Vous sentez pas une odeur d’incendie sur Paris ? », « Paris a une odeur particulière », pouvait-on ainsi lire sur Twitter.

L’origine de cette ambiance brumeuse a rapidement été expliquée par la Préfecture de Police de Paris : « Il est possible que vous sentiez une odeur de brûlé en extérieur. Cette odeur provient certainement des feux en cours qui sévissent en France. La raison ? La versatilité du vent », a indiqué la préfecture aux alentours de 21h, sur Twitter.

ile de france ciel brumeux
ile de france ciel brumeux

Selon Airparif, l’observatoire de la qualité de l’air en Île-de-France, le phénomène pourrait être lié à plusieurs incendies : les feux qui sévissent en Gironde, mais aussi des feux en Île-de-France. « Les concentrations en particules sont actuellement en forte hausse en lien avec une remontée de masse d’air impactée par les incendies en Gironde et des incendies locaux en Île-de-France »,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles