La bourse est fermée

Voici comment observer Mercure passer devant le Soleil ce lundi

Chisato Goya

La planète Mercure. NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Carnegie Institution of Washington

Pointez vos télescopes vers le ciel ce lundi 11 novembre 2019 ! Un rare spectacle astronomique se produira sous vos yeux et il vaut le détour : Mercure, la plus petite planète du Système solaire va passer devant le Soleil pendant environ cinq heures et demie. On appelle ce phénomène "le transit de Mercure devant le Soleil". Il s'agit d'un événement rare : il a seulement lieu 13 fois en un siècle. La dernière fois, c'était en 2016 et la prochaine n'aura lieu qu'en 2032.

L'événement sera visible dans son intégralité dans l'est de l'Amérique du Nord, en Amérique du Sud, à l'extrême ouest de l'Afrique, en Australie et en Asie (sauf à l'ouest). En Europe, on ne pourra le voir que partiellement. "En France métropolitaine, le phénomène débutera à 13h35 (heure locale française). Il ne sera pas visible dans sa totalité car le Soleil se couchera avant la fin du passage, mais pourra toutefois être observé jusqu'entre 16h48 et 17h32, selon les régions", a indiqué l'Observatoire de Paris. L'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) a publié un tableau avec les horaires (en heure locale) du passage de Mercure en fonction de la ville où vous vous trouvez.

Quoi qu'il en soit, le spectacle ne devra pas être admiré à l'œil nu ou avec des lunettes de soleil. Comme le rappelle la NASA dans un post de blog, "vous ne devriez jamais regarder directement le Soleil sans une protection adéquate, car cela peut endommager vos yeux de façon permanente. Si vous avez une paire de lunettes pour éclipse solaire, vous pouvez les utiliser pour observer le Soleil, mais Mercure est si petite en comparaison qu'il peut être pratiquement impossible de voir un transit sans grossissement".

La…>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Jupiter, Uranus, Neptune... Les photos prises par la sonde Voyager 2 de la NASA ont changé notre perception du Système solaire

Aussi sur Business Insider