La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 350,55
    -222,51 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Une nouvelle forte hausse des taux en juillet soutenue par un gouverneur de la Fed

Vers une nouvelle hausse des taux directeurs ? Un des gouverneurs de la banque centrale américaine (Fed) s'est dit samedi 19 juin favorable à une nouvelle hausse de trois-quarts de points de pourcentage lors de la prochaine réunion, fin juillet, si les données évoluent comme il l'anticipe. La Fed a procédé mercredi à la plus forte hausse de ses taux depuis 1994, les relevant de trois quarts de points de pourcentage face à la forte inflation. "Si les prochaines données sont conformes à mes attentes, je soutiendrai un mouvement de taille similaire lors de notre réunion de juillet", les 26 et 27, a déclaré Christopher Waller, gouverneur de la Fed, lors d'un discours à Dallas (Texas) devant la Society for Computational Economics.

Le président de l'institution, Jerome Powell, avait averti qu'une autre hausse de cette ampleur serait à prévoir en juillet. L'institution avait brutalement abaissé ses taux en mars 2020, dans une fourchette de 0 à 0,25% pour soutenir l'économie face à la menace posée par la pandémie de Covid-19.Elle a commencé à les relever en mars 2022, d'abord d'un quart de point, puis, début mai, d'un demi-point, et enfin, mercredi, de trois quarts de points supplémentaires. Mais elle voulait, avant d'entamer ce mouvement, cesser ses achats d'actifs - bon du Trésor et obligations garanties par des crédits immobiliers - qui avaient permis d'inonder le marché de liquidités pendant la crise.

Car l'institution s'efforce de largement communiquer ses intentions en amont, afin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Chine annonce avoir effectué avec succès un essai de missile antibalistique
Le Royaume-Uni se prépare à vivre la pire grève des cheminots de son histoire
La spéculation aggrave la flambée des prix alimentaires, selon des ONG
Des aides pour vous protéger de l'inflation, le nombre énorme de dossiers de location frauduleux… Le flash éco du jour
Résultats des législatives : déception pour Emmanuel Macron et la Nupes, victoire pour le RN

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles