La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 636,64
    -310,46 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    11 048,13
    -191,81 (-1,71 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0490
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    16 190,64
    -223,43 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    399,95
    -1,85 (-0,46 %)
     
  • S&P 500

    3 946,14
    -52,70 (-1,32 %)
     

Nouvelle arnaque à la carte bancaire : 16.000 euros de dommages pour un magasin de literie

SolStock/Getty Images

Les victimes ne sont pas toujours les personnes âgées ou les clients de magasins. De plus en plus, les commerçants sont visés par des escroqueries qui peuvent parfois leur coûter très cher. C'est le cas d'un directeur de magasin de literie opérant à Balma près de Toulouse (Haute-Garonne) qui s'est fait arnaquer à deux reprises en seulement une semaine, avec le même procédé, nous raconte La Dépêche. Une escroquerie bien rodée que le patron du magasin Nuit et Sommeil n'avait encore jamais rencontrée. Mais depuis, il ne dort plus…

Tout commence le 14 octobre dernier. Il reçoit un appel pour une commande de matelas. Un homme veut changer la literie de sa mère âgée dont l'appartement serait infesté par des punaises de lit, raconte-t-il. Valeur de la marchandise : 5.612 euros. La seule condition : payer à distance, puisque l'acheteur se trouve à Paris. Il demande une transaction à distance, qui est acceptée, et les matelas partent en livraison. Trois jours plus tard, nouvelle commande, de nouveau à distance. Le gérant ne se méfie pas, car comme la première fois il n'avait pas eu de problèmes, il se dit que "la vente à distance a le vent en poupe".

Cette fois-ci, la commande est bien plus importante, avec trois matelas et trois sommiers. Valeur totale : 10.000 euros. Lors de la transaction, le paiement est plus délicat à distance, avec deux premiers refus. Mais le troisième est accepté. Là encore, le gérant se dit que les difficultés doivent être liées à la somme à régler même s'il tique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Enfants, diabète, asthme… voici les nouveaux services du carnet de santé numérique
Le lancement de la ligne Toulouse-Lisbonne se transforme en 48 heures de galère pour des passagers d'Easyjet
Il remporte le jackpot au Loto mais ne le dit pas à sa famille pour une drôle de raison
Vers une pénurie de gaz pour l'hiver 2023-2024, alerte l'Agence internationale de l'énergie
Plus de 23.000 euros : cette commerçante reçoit une facture d'électricité exorbitante