La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 184,82
    -29,08 (-0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 207,16
    -5,43 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 963,84
    -106,58 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0647
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 944,90
    +5,30 (+0,27 %)
     
  • Bitcoin EUR

    24 909,91
    -101,71 (-0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    565,87
    -2,18 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,33
    +0,70 (+0,78 %)
     
  • DAX

    15 557,29
    -14,57 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 683,91
    +5,29 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 211,81
    -12,18 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 320,06
    -9,94 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    32 402,41
    -168,62 (-0,52 %)
     
  • HANG SENG

    18 057,45
    +402,04 (+2,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,2240
    -0,0054 (-0,44 %)
     

Une nouvelle alliance pour la santé rénale élève la maladie rénale chronique au rang de priorité mondiale en matière de santé

WASHINGTON, 19 septembre 2023 /PRNewswire/ -- Dix-sept organisations de défense des patients d'Amérique du Nord et du Sud, d'Europe, d'Asie et du Moyen-Orient ont formé l'Alliance mondiale des patients pour la santé rénale. L'Alliance vise à faire entendre la voix des patients et à plaider en faveur de politiques qui améliorent l'accès au dépistage et au traitement précoce de la maladie rénale chronique, ou MRC.

GPAfKH logo
GPAfKH logo

Le comité de pilotage de l'Alliance comprend des représentants des organisations suivantes :

  • Federación Nacional de Asociaciones

  • La Fondation canadienne du rein

  • Kidney Health Australia

  • American Kidney Fund

  • National Kidney Foundation

  • Kidney Care UK

  • Projet NEF

  • Kidney Tec

La MRC est l'une des crises de santé publique les plus négligées de notre époque.
À l'échelle mondiale, la MRC touche près de 840 millions de personnes. Environ 90 % des patients atteints de la MRC ignorent leur état. Cela peut avoir de graves conséquences : cette maladie est incurable et, si elle n'est pas prise en charge, elle peut entraîner une insuffisance rénale nécessitant une dialyse ou une transplantation rénale.

La lutte contre la MRC exige une approche systémique qui donne la priorité à l'identification et à la prise en charge précoces de la maladie. Cette approche devrait inclure des politiques visant à améliorer l'accès au dépistage basé sur le risque, à éliminer les inefficacités du système de santé et à donner la priorité à l'éducation et à la formation des professionnels de la santé.

« L'Alliance exhorte les gouvernements à agir de manière décisive pour protéger les patients à risque en investissant dans des solutions politiques éprouvées pour ralentir la progression de la maladie et prévenir les complications graves et les décès », a déclaré Marisol Robles, membre du comité de pilotage et présidente de la Fondation Mario Robles Ossio au Mexique.

Le coût de la MRC pour les personnes, les gouvernements et l'environnement est élevé.

L'impact négatif de la MRC est considérable. Le traitement des patients souffrant de la maladie rénale impose des coûts énormes aux systèmes de santé et nuit considérablement à l'environnement. De nombreux pays consacrent 2 à 3 % de leur budget annuel aux soins de santé et utilisent collectivement environ 265 milliards de litres d'eau par an pour les traitements de dialyse et les transplantations rénales.

Chris Forbes, membre du comité de pilotage et PDG de Kidney Health Australia, a commenté : « La maladie rénale chronique coûte à l'économie australienne 9,9 milliards de dollars par an en pertes de productivité et en dépenses de santé pour la dialyse et les transplantations rénales. » « Lorsque ces organes cessent de fonctionner », poursuit-il, « cela fait des ravages. »

Les approches individuelles de la maladie rénale chronique sont insuffisantes.
Bien que les modifications du mode de vie et les médicaments puissent ralentir la progression de la MRC, l'Alliance affirme que si l'on ne met pas davantage l'accent sur le dépistage et le traitement précoce, beaucoup plus de personnes seront touchées.

Marisol Robles, dont le pays d'origine, le Mexique, a le sixième taux le plus élevé au monde de décès prématurés dus à la MRC, a déclaré : « Il est important d'éduquer les personnes à risque sur la façon de garder leurs reins en bonne santé, mais dans les pays fortement touchés, les gouvernements ont l'obligation de mettre en œuvre des politiques qui reflètent les meilleures pratiques internationales. »

À propos de l'Alliance mondiale des patients pour la santé rénale
Rassemblant des défenseurs du monde entier, l'Alliance mondiale des patients pour la santé rénale envisage des systèmes de soins de santé qui traitent la maladie rénale chronique comme une priorité de santé publique en veillant à ce que les patients à risque puissent bénéficier d'un dépistage complet et d'un traitement précoce. Le secrétariat de l'Alliance est assuré par l'organisation à but non lucratif Global Alliance for Patient Access. Rendez-vous sur globalkidneyalliance.org pour en savoir plus.

Soutien au parrainage
AstraZeneca a apporté son soutien financier à l'Alliance mondiale pour l'accès des patients en tant que secrétariat de l'Alliance mondiale des patients pour la santé rénale.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/2213545/Global_Patient_Alliance_for_Kidney_Health_Logo.jpg

 

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/une-nouvelle-alliance-pour-la-sante-renale-eleve-la-maladie-renale-chronique-au-rang-de-priorite-mondiale-en-matiere-de-sante-301932414.html