La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    33 704,02
    +363,12 (+1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

La nouvelle 5G inquiète toujours l’aviation aux USA

Le déploiement de nouvelles fréquences 5G aux USA reste une source de discorde entre les opérateurs et l'aviation civile, alors qu'une date limite se rapproche.

Le déploiement de nouvelles fréquences 5G aux USA reste une source de discorde entre les opérateurs et l’aviation civile, alors qu’une date limite se rapproche.

Ce devait être le 5 janvier 2022 que les nouvelles fréquences 5G allaient entrer en service aux États-Unis. Mais le calendrier a changé : leur activation a été repoussée de deux semaines, avec une échéance actualisée au 19 janvier. Ce n’est pas tout : les opérateurs de téléphonie mobile ont accepté de ne pas placer leurs antennes-relais trop près de 50 aéroports pour limiter les interférences.

Mais alors que la date limite se rapproche, l’administration fédérale de l’aviation civile a commencé à émettre des messages aux navigants pour leur signaler que « les aéronefs dont les altimètres n’ont pas été testés ou qui ont besoin d’une mise à niveau d’un remplacement seront incapables d’effectuer des atterrissages à faible visibilité où la 5G est déployée. »

Selon Reuters, qui rapporte l’informatique dans son édition du 13 janvier, ce sont plus de 300 avis qui ont été publiés depuis minuit, dont un grand nombre autour des principaux aéroports du pays, ainsi que des hôpitaux, là où sont utilisés des hélicoptères pour transporter des victimes, et qui pourraient aussi pâtir de certaines perturbations en vol.

Crainte d’interférences…

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

VIDÉO - Une bataille de technologies pour la connectivité de l’UE

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles