La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    30 620,78
    +1 110,85 (+3,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,07 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,87 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Nouveaux problèmes électriques sur les Boeing 737

L'enquête après le crash indonésien a attiré l'attention sur un câble de l'auto-manette potentiellement défaillant.
L'enquête après le crash indonésien a attiré l'attention sur un câble de l'auto-manette potentiellement défaillant.

« Les problèmes volent en escadrille », disait Jacques Chirac, en des termes plus crus. L'avionneur Boeing le vérifie avec la révélation régulière des défaillances de ses appareils, plus particulièrement du biréacteur moyen-courrier B 737. Cette fois, la FAA ? l'aviation civile américaine ? demande aux opérateurs de Boeing 737 dits « classiques » d'effectuer une inspection d'un câble électrique relié à l'auto-manette, la commande automatique de puissance des moteurs. Le défaut a été révélé par l'analyse de l'enregistreur de vol lors de l'enquête sur le crash de l'avion 737-500 de Sriwijaya Air en mer de Java le 9 janvier dernier. Mais cela ne semble pas être à l'origine de l'accident, selon les autorités aéronautiques locales. Ce Boeing 737-500 de Sriwijaya Air s'était abîmé au large de l'Indonésie, quelques minutes après son décollage de Djakarta. Il avait plongé de quelque 3 000 mètres en moins d'une minute. Les 62 passagers et membres de l'équipage avaient été tués.

À LIRE AUSSIQue sait-on du Boeing porté disparu en Indonésie ?

Inspection de 143 avions

Néanmoins, après cet accident, la FAA vient de demander à Boeing de faire inspecter l'ensemble des 737 dits « classiques », ceux de l'avant-dernière génération. Tous les Boeing 737-300, -400 et -500, devront être examinés, soit quelque 143 avions. La durée de l'inspection est estimée à une heure, une opération pouvant être menée lors d'une escale et qui ne devrait pas perturber le planning des vols. Aucun ap [...] Lire la suite