La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 331,83
    -258,58 (-0,87 %)
     
  • Nasdaq

    10 857,70
    -10,22 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9616
    -0,0072 (-0,74 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    19 934,28
    +82,41 (+0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,40
    +7,30 (+1,69 %)
     
  • S&P 500

    3 668,42
    -24,81 (-0,67 %)
     

Vous ne pourrez bientôt plus réserver de billet d'avion avec Google Flights

PIXABAY

Fin de partie pour Book on Google, le service de réservation de Google Flights. D'après le média américain spécialisé dans le voyage Skift, l'entreprise américaine mettra fin à cette fonctionnalité à partir du 30 septembre partout hormis aux États-Unis, avant que cette dernière ne cesse toute activité outre-Atlantique le 31 mars 2023. A noter que cette cessation d'activité ne concerne que l'outil de réservation (Book on Google en anglais), et non pas le comparatif Google Flights, ce moteur de recherche qui permet de comparer plusieurs offres de vols disponibles à la réservation.

La société justifie sa décision par le manque de popularité de Book on Google : "Cette fonctionnalité a été créée pour faciliter l'achat de billets en ligne et aider nos compagnies aériennes et agences de voyages partenaires à augmenter leurs réservations. Nous nous sommes finalement rendu compte que les internautes préféraient réserver leur vol directement sur les sites de nos partenaires", a déclaré un porte-parole de la firme américaine à Skift.

L'arrêt de cet outil permet à Google de contrer les accusations de pratiques anti-concurrentielles régulièrement lancées contre le géant de la tech. La fin programmée de Book on Google est en tout cas, un soulagement pour les autres agrégateurs et comparateurs de vols. Google ne tirait aucun revenu de ce dispositif, mais récupérait en contrepartie de nombreuses données relatives aux compagnies aériennes partenaires (comme le trafic aérien).

C'est la deuxième (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Medef souhaite le lancement de la réforme des retraites "à l'automne"
CAC 40 : la Bourse de Paris attendue rouge vif, la Chine, les taux et le gaz inquiètent
Le pétrole en ordre dispersé, l'annonce de l'Opep+ n'a pas eu l'effet escompté
Le projet de fusion TF1-M6 reste menacé après des auditions cruciales
ING : un client interdit bancaire après la fermeture surprise de son compte