La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 937,63
    -159,63 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    11 303,28
    +175,44 (+1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,47
    +269,66 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0273
    -0,0151 (-1,45 %)
     
  • HANG SENG

    21 853,07
    +22,72 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 838,06
    +432,48 (+2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,04
    +0,02 (+0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 826,34
    +1,01 (+0,03 %)
     

Il n’y a pas une, pas 2, mais 3 scènes post-générique dans Buzz l’éclair

À la fin du film, restez bien installés sur vos sièges, car Disney a préparé trois scènes post-générique. Oui. Trois.

Ce n’est pas nouveau dans les films d’animations Disney : il y a toujours une petite scène après le générique. Elle peut être comique ou annoncer une suite potentielle.

Dans Buzz l’Éclair, le nouveau film qui met en avant le « vrai » Buzz, et non pas le jouet, il y a trois 3 scènes post-génériques. Évidemment, la plus importante est la dernière.

Mais que contiennent-elles ? Attention, spoilers dans la suite de cet article.

buzz spoiler
buzz spoiler

1ère scène : le bouclier laser tue-mouche

La première séquence post-générique met en scène le Commandant Burnside, nouveau patron de Buzz l’Éclair, installé à son bureau. En fond, on peut voir le bouclier laser protégeant la base. Soudain, un énorme insecte volant vu auparavant dans le film s’approche du bouclier… et se brûle. Comme un papillon de nuit. Le commandant s’exclame donc « Ah, les boucliers lasers

Si les enfants peuvent trouver cette scène drôle, un adulte soufflera du nez tout au plus et se demandera s’il a bien fait de rester.

Lightyear _ Official Trailer 2 1-46 screenshot
Lightyear _ Official Trailer 2 1-46 screenshot

2e scène : le robot perdu

Dans le film,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles