Publicité
La bourse ferme dans 7 h 16 min
  • CAC 40

    8 100,31
    +5,34 (+0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 037,62
    +2,21 (+0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 339,40
    +4,90 (+0,21 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 382,03
    -544,10 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 492,62
    +8,43 (+0,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,82
    +0,10 (+0,13 %)
     
  • DAX

    18 712,06
    +18,69 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    18 833,39
    +224,45 (+1,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,2738
    -0,0001 (-0,01 %)
     

MyNtic-PR présente la première édition de son baromètre des Relations Presse dédiées au secteur du numérique B2B

MyNtic-PR, agence de RP de référence dans le secteur des technologies et des télécoms, présente les résultats d’un baromètre sur les grandes tendances de communication RP mises en œuvre par les professionnels de l’IT B2B.

Pour mener à bien cette étude, une analyse de fond a été effectuée sur une année (Avril 2023 - Avril 2024 ) pour étudier les grandes tendances mises en œuvre par plus de 80 acteurs de l’industrie IT B2B : éditeurs, intégrateurs, opérateurs, ESN et constructeurs. Cette étude représentative compile anonymement les données et informations remontant aussi bien de startups en phase de lancement que de grandes structures établies et leaders sur leur marché.

Franck TUPINIER, fondateur de l’agence MyNtic-PR « Les Relations Presse appliquées au secteur du numérique B2B s’appuient sur des règles spécifiques. Ce baromètre donne plus de lisibilité aux actions de commination RP mises en œuvre et présentera année après année une vision synthétique sur l’évolution des usages. »

7 grands enseignements de cette première étude

Nombre moyen de communications diffusées
En moyenne, 12 communications majeures sont envoyées chaque année aux médias (hors communications financières boursières pour les sociétés cotées). On note tout de même de fortes disparités en fonction de la taille des entreprises et de leur organisation. Sur ce point, les Startups affichent un rythme de publication plus élevé.

PUBLICITÉ

Types de sujets les plus diffusés
Le Top 3 des sujets les plus diffusés concerne en première place les annonces corporate (levées de fonds, recrutement, résultats, labellisations, modèles de vente, partenariats, etc.) : 45%, puis les tribunes /avis d’expert (business et management) : 40%, suivis en troisième position par les cas clients/références utilisateurs :10%. Les contenus à très forte valeur ajoutée comme les études sont pour leur part en dernière place du classement au regard de leur complexité et des ressources nécessaires à leur réalisation : 5%.

Nombre moyen de retombées médias obtenues par les acteurs de l’IT
Sur ce point, en se basant sur une moyenne d’une diffusion par mois, hors sujets d’exclusivité, 130 articles sont obtenus par année. Il est intéressant de noter que les médias digitaux se taillent la part du lion avec près de 60 % suivis par le print : 30 % et 10 % pour les télés/radios.

Types de médias les plus réceptifs aux annonces diffusées
Globalement, la presse métier (IT généraliste ou IT spécialisée : cyber, Télécom, IA, etc.) est celle qui relaie le plus les informations envoyées avec 70 % des articles obtenus. La presse économique/généraliste suit avec 25 % et la presse sectorielle totalise pour sa part 5 % (assurance, industrie, santé, retail).

Principaux sujets mis en avant
Ces douze derniers mois, le TOP 3 des sujets les plus abordés par les annonceurs évalués concerne en première place l’Intelligence artificielle (35%), suivie de la cybersécurité (25%)  puis des outils de collaboration (télécom, plateforme collaborative, communication unifiée, ERP…) pour 20%.

Actions complémentaires mises en œuvre avec les RP
L’association RP-marketing digital semble aujourd’hui se positionner comme une priorité pour les acteurs de l’IT (aide aux téléchargements de ressources, stratégies de backlinks, brand contents). Cette tendance passe devant l’approche événementielle traditionnelle (support sur les salons, conférences de presse). Cela s’explique notamment par l’évolution des usages et par le manque de visibilité sur le ROI RP liés aux actions événementielles traditionnelles.

Exploitations des résultats liés aux actions RP
Les RP se positionnent encore trop rarement dans un dispositif d’exploitation optimal. Ainsi, dans 45 % des cas, les annonceurs se contentent de la publication d’articles les concernant par les médias. Seuls 55 % utilisent les résultats obtenus par les relations presse pour compléter leurs actions commerciales . Des efforts restent donc à faire pour accroitre tout le potentiel des actions RP.