La bourse est fermée
  • CAC 40

    4 594,24
    +24,57 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 958,21
    -1,82 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    26 286,51
    -372,60 (-1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1652
    -0,0026 (-0,22 %)
     
  • Gold future

    1 879,90
    +11,90 (+0,64 %)
     
  • BTC-EUR

    11 580,63
    +192,76 (+1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    263,62
    -0,02 (-0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    35,43
    -0,74 (-2,05 %)
     
  • DAX

    11 556,48
    -41,59 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    5 577,27
    -4,48 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    10 859,26
    -326,33 (-2,92 %)
     
  • S&P 500

    3 248,27
    -61,84 (-1,87 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 107,42
    -479,18 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2957
    +0,0034 (+0,26 %)
     

Mur mitoyen : comment éviter les conflits avec votre voisin

Michèle MEINAC
·1 min de lecture

La mitoyenneté peut virer au casse-tête et envenimer les relations de voisinage. Ce qu’il faut savoir quand on est concerné.

C’est quoi un mur mitoyen ?

« Un mur mitoyen, c'est un mur qui est commun entre les deux voisins, ils en sont copropriétaires. On parle de copropriété forcée parce que cet état d'indivision est en principe perpétuel », résument les notaires de France. Est présumé mitoyen, selon l’article 653 du code civil, « tout mur servant de séparation entre bâtiments jusqu'à l'héberge, ou entre cours et jardins, et même entre enclos dans les champs ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Le top 5 des flops des produits d'épargne
- Coronavirus : ces particuliers dont le pouvoir d'achat a été le plus touché par le confinement
- Chez N26, c'est 2 cartes bancaires pour le prix d'une !