Molson Coors Beverage Company présente ses résultats pour le quatrième trimestre et pour l’ensemble de l’exercice 2023

La vigueur continue durant le quatrième trimestre s’est traduite par une croissance du chiffre d’affaires net de 9,4 pour cent pour l’exercice, conforme aux indications pour l’ensemble de l’exercice

Pour l’ensemble de l’exercice, le bénéfice avant impôt a augmenté de 1,3 milliard de dollars, et le bénéfice sous-jacent avant impôt en devises constantes a augmenté de 36,9 pour cent, surpassant les indications

Les indications pour l’exercice 2024 visent une croissance continue du chiffre d’affaires net et du bénéfice avant impôt sous-jacent, conformément à l’algorithme de croissance à long terme

Golden, Colorado, et Montréal, Québec, February 13, 2024--(BUSINESS WIRE)--Molson Coors Beverage Company (« MCBC », « Molson Coors » ou la « Société ») (NYSE : TAP, TAP.A; TSX : TPX.A, TPX.B) a annoncé aujourd’hui ses résultats pour le quatrième trimestre et pour l’ensemble de l’exercice 2023.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 20231

  • Chiffre d’affaires net en hausse de 6,1 pour cent sur la base des résultats déclarés, et de 5,0 pour cent en devises constantes.

  • Bénéfice avant impôt selon les PCGR des États-Unis de 165,5 millions de dollars, soit une hausse de 729,6 millions de dollars, résultat en grande partie attribuable à une diminution de la charge pour perte de valeur sans effet sur la trésorerie de 692,0 millions de dollars.

  • Bénéfice avant impôt sous-jacent (mesure non conforme aux PCGR) de 345,8 millions de dollars, soit une augmentation de 2,1 pour cent en devises constantes.

FAITS SAILLANTS FINANCIERS POUR L’ENSEMBLE DE L’EXERCICE 20231

  • Chiffre d’affaires net en hausse de 9,4 pour cent sur la base des résultats déclarés, et de 9,3 pour cent en devises constantes.

  • Bénéfice avant impôt selon les PCGR des États-Unis de 1 252,5 millions de dollars, soit une hausse de 1 315,0 millions de dollars, qui comprend une diminution de la charge pour perte de valeur sans effet sur la trésorerie de 720,5 millions de dollars et des variations favorables de 126,9 millions de dollars des profits ou pertes latents évalués à la valeur de marché liés à nos positions sur les marchés des marchandises.

  • Bénéfice avant impôt sous-jacent (mesure non conforme aux PCGR) de 1 531,2 millions de dollars, soit une augmentation de 36,9 pour cent en devises constantes.

  • Bénéfice net attribuable à MCBC, selon les PCGR des États-Unis, de 948,9 millions de dollars, soit 4,37 dollars par action sur une base diluée. Bénéfice par action dilué sous-jacent (mesure non conforme aux PCGR) de 5,43 dollars par action, en hausse de 32,4 pour cent.

  • Flux de trésorerie nets provenant des activités d’exploitation de 2 079,0 millions de dollars et flux de trésorerie disponibles sous-jacents (mesure non conforme aux PCGR) de 1 420,0 millions de dollars.

  • Réduction de la dette nette de 607,3 millions de dollars depuis le 31 décembre 2022.

  • Trésorerie versée de 205,8 millions de dollars pour les rachats d’actions, comparativement à 51,5 millions de dollars à l’exercice précédent.

________________________
1
Se reporter à l’Annexe du présent communiqué pour les définitions des mesures financières non conformes aux PCGR, ainsi qu’à celle présentée dans la version anglaise de ce communiqué pour le rapprochement de ces mesures, y compris les devises constantes.

POINTS DE VUE DU CHEF DE LA DIRECTION ET DE LA CHEF DE LA DIRECTION FINANCIÈRE

Au quatrième trimestre de 2023 s’est terminé en force un exercice remarquable pour Molson Coors. Le chiffre d’affaires net a augmenté de 9,3 pour cent en devises constantes pour l’ensemble de l’exercice, alors que le bénéfice avant impôt sous-jacent a augmenté de 36,9 pour cent en devises constantes.

La Société a enregistré une croissance du chiffre d’affaires et du résultat net pour la deuxième année consécutive. Molson Coors était en bonne position pour tirer parti des changements importants dans les habitudes d’achat des consommateurs au sein du secteur des marques supérieures, surtout aux États-Unis. Pour répondre à la forte demande, la Société a réalisé une croissance à presque deux chiffres des volumes annuels liés aux marques aux États-Unis pour la Coors Light et la Miller Lite; la Coors Banquet a été encore plus performante. Ces résultats, rendus possibles grâce à une commercialisation proactive et au vigoureux réseau de distributeurs de la Société, soutiennent son élan continu et confirment l’idée que les changements dans le secteur sont maintenant structurels.

Capitalisant sur ce succès, Molson Coors a enregistré une croissance des volumes, de la quote-part et du chiffre d’affaires net dans chacun des trois plus importants marchés de la Société à l’échelle mondiale en 2023. Les marques principales de Molson Coors ont été un moteur puissant, mais les innovations dans le secteur des marques de qualité supérieure, comme la Simply Spiked et la Madri, ont aussi contribué à ces résultats.

Les réussites de Molson Coors au cours des dernières années ont jeté de nouvelles bases sur lesquelles poursuivre notre croissance. Grâce aux investissements dans ses brasseries, à ses capacités commerciales et à ses gens partout dans le monde, Molson Coors est confiante envers sa capacité à suivre son algorithme de croissance à long terme dans l’avenir.

Déclaration de M. Gavin Hattersley, président et chef de la direction :

« En 2023, Molson Coors a, pour la deuxième année consécutive, fait exactement ce que nous nous sommes engagés à faire : accroître nos activités. Nous avons même fait plus que cela, alors que nous avons enregistré, pour l’exercice qui vient de se terminer, les résultats les plus élevés de l’histoire de notre Société en ce qui concerne le chiffre d’affaires et le résultat net sur la base des résultats déclarés. Nous avons l’intention de continuer sur cette lancée en 2024, grâce à une solide planification commerciale, à un réseau de distributeurs performant et solidaire et à une souplesse financière qui nous permet de réinvestir dans nos activités. »

Déclaration de Mme Tracey Joubert, chef de la direction financière :

« Nous sommes extrêmement fiers de ce que nous avons accompli en 2023. Nous avons enregistré une forte croissance du chiffre d’affaires et du résultat net, grâce à nos deux unités d’exploitation, tout en continuant d’investir de façon stratégique dans nos activités, d’améliorer notre bilan et de générer un rendement en trésorerie pour les actionnaires, au moyen de dividendes plus élevés et d’un nouveau programme de rachat d’actions plus vaste. Nous entamons l’exercice 2024 dans une position de force et sommes confiants en notre capacité de continuer à accroître nos activités. »

RÉSULTATS CONSOLIDÉS – QUATRIÈME TRIMESTRE ET ENSEMBLE DE L’EXERCICE 2023

 

 

For the three months ended

($ in millions, except per share data) (Unaudited)

December 31,
2023

 

December 31,
2022

 

Reported
Increase
(Decrease)

 

Foreign
Exchange
Impact

 

Constant
Currency
Increase
(Decrease)(1)

Net sales

$

2,790.8

 

$

2,629.5

 

 

6.1

%

 

$

29.4

 

 

5.0

%

U.S. GAAP income (loss) before income taxes

$

165.5

 

$

(564.1

)

 

N/M

 

 

$

(2.8

)

 

N/M

 

Underlying income (loss) before income taxes(1)

$

345.8

 

$

328.6

 

 

5.2

%

 

$

10.2

 

 

2.1

%

U.S. GAAP net income (loss)(2)

$

103.3

 

$

(590.5

)

 

N/M

 

 

 

 

 

Per diluted share

$

0.48

 

$

(2.73

)

 

N/M

 

 

 

 

 

Underlying net income (loss)(1)

$

257.4

 

$

281.9

 

 

(8.7

)%

 

 

 

 

Per diluted share(3)

$

1.19

 

$

1.30

 

 

(8.5

)%

 

 

 

 

N/M = Not meaningful

 

 

For the years ended

($ in millions, except per share data) (Unaudited)

December 31,
2023

 

December 31,
2022

 

Reported
Increase
(Decrease)

 

Foreign
Exchange
Impact

 

Constant
Currency
Increase
(Decrease)(1)

Net sales

$

11,702.1

 

$

10,701.0

 

 

9.4

%

 

$

9.5

 

9.3

%

U.S. GAAP income (loss) before income taxes

$

1,252.5

 

$

(62.5

)

 

N/M

 

 

$

9.1

 

N/M

 

Underlying income (loss) before income taxes(1)

$

1,531.2

 

$

1,104.8

 

 

38.6

%

 

$

19.1

 

36.9

%

U.S. GAAP net income (loss)(2)

$

948.9

 

$

(175.3

)

 

N/M

 

 

 

 

 

Per diluted share

$

4.37

 

$

(0.81

)

 

N/M

 

 

 

 

 

Underlying net income (loss)(1)

$

1,179.4

 

$

892.6

 

 

32.1

%

 

 

 

 

Per diluted share(3)

$

5.43

 

$

4.10

 

 

32.4

%

 

 

 

 

N/M = Not meaningful

(1)

Represents income (loss) before income taxes and net income (loss) attributable to MCBC adjusted for non-GAAP items. See Appendix for definitions and reconciliations of non-GAAP financial measures including constant currency.

(2)

Net income (loss) attributable to MCBC.

(3)

Underlying net income (loss) attributable to MCBC per diluted share for the three months and year ended December 31, 2022 were based on diluted shares of 217.4 million and 217.7 million, respectively. The underlying diluted share count includes incremental dilutive shares, using the treasury stock method, which are added to average shares outstanding.

PRINCIPAUX RÉSULTATS TRIMESTRIELS CONSOLIDÉS (PAR RAPPORT AUX RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2022)

  • Net sales: The following table highlights the drivers of the change in net sales and net sales per hectoliter for the three months ended December 31, 2023 compared to December 31, 2022 (in percentages):

(unaudited)

For the three months ended December 31, 2023

 

Financial
Volume

 

Price and
Sales Mix

 

Currency

 

Net Sales

Consolidated - Net sales

0.8%

 

4.2%

 

1.1%

 

6.1%

Consolidated - Net sales per hectoliter

N/A

 

4.2%

 

1.1%

 

5.3%

Le chiffre d’affaires net a augmenté de 6,1 pour cent, en raison de la composition favorable des prix et des ventes, de l’incidence favorable du change et de l’augmentation des volumes financiers. Le chiffre d’affaires net a augmenté de 5,0 pour cent en devises constantes.

Les volumes financiers ont augmenté de 0,8 pour cent, principalement en raison de la hausse des volumes financiers dans le secteur Amériques, facteur contrebalancé en partie par la baisse des volumes financiers au sein du secteur EMOAAP. Les volumes liés aux marques ont augmenté de 4,3 pour cent, en raison d’une hausse de 6,7 pour cent dans le secteur Amériques, contrebalancée en partie par une baisse de 2,2 pour cent dans le secteur EMOAAP.

La composition des prix et des ventes a eu une incidence favorable de 4,2 pour cent sur le chiffre d’affaires net et le chiffre d’affaires net par hectolitre, surtout en raison de la hausse des prix nets et de la composition favorable des ventes attribuable à la diminution des volumes liés aux ententes de brassage découlant de la réduction progressive des activités liées à une entente de brassage, qui se traduira par la résiliation de cette dernière d’ici la fin de 2024.

  • Coût des produits vendus : en hausse de 3,0 pour cent sur la base des résultats déclarés, surtout en raison de l’incidence défavorable du change, de la hausse du coût des produits vendus par hectolitre et de la hausse des volumes financiers. Coût des produits vendus par hectolitre : en hausse de 2,2 pour cent sur la base des résultats déclarés, ce qui comprend l’incidence défavorable du change de 1,2 pour cent, qui s’explique surtout par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication, et la composition défavorable découlant de la baisse des volumes liés aux ententes de brassage dans le secteur Amériques et de la hausse des volumes liés aux marques distribuées dans le secteur EMOAAP, facteurs contrebalancés en partie par des économies de coûts. Coût des produits vendus par hectolitre sous-jacent : en hausse de 1,4 pour cent en devises constantes, ce qui s’explique surtout par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication et par la composition défavorable découlant de la baisse des volumes liés aux ententes de brassage dans le secteur Amériques et de la hausse des volumes liés aux marques distribuées dans le secteur EMOAAP, facteurs contrebalancés en partie par des économies de coûts.

  • Frais de commercialisation, généraux et d’administration : en hausse de 18,7 pour cent sur la base des résultats déclarés, en raison de l’accroissement des investissements au chapitre de la commercialisation, d’une augmentation des charges liées à la rémunération incitative et de l’incidence défavorable des fluctuations des taux de change. Frais de commercialisation, généraux et d’administration sous-jacents : en hausse de 17,4 pour cent en devises constantes.

  • Bénéfice (perte) avant impôt selon les PCGR des États-Unis : le bénéfice avant impôt selon les PCGR des États-Unis s’est chiffré à 165,5 millions de dollars, une amélioration de 729,6 millions de dollars sur la base des résultats déclarés par rapport à une perte à l’exercice précédent, ce qui s’explique surtout par la baisse de 692 millions de dollars de la charge pour perte de valeur sans effet sur la trésorerie, la hausse des prix nets pour les consommateurs, la composition favorable des ventes, les économies de coûts et la hausse des volumes financiers, facteurs contrebalancés en partie par l’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration et par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication.

    Nous avons comptabilisé une charge partielle pour perte de valeur sans effet sur la trésorerie de 845 millions de dollars au titre du goodwill dans notre secteur Amériques au quatrième trimestre de 2022. Au quatrième trimestre de 2023, nous avons comptabilisé une charge partielle pour perte de valeur sans effet sur la trésorerie de 160,7 millions de dollars au titre des immobilisations incorporelles à durée d’utilité indéterminée dans notre secteur EMOAAP, en raison de la baisse de la juste valeur des marques de la gamme Staropramen. Cette baisse de la juste valeur découle de la réduction des prévisions de la direction en raison de retards dans l’expansion et la distribution de la gamme, du nombre grandissant de choix qui s’offrent aux consommateurs dans le secteur des marques supérieures sur les marchés clés et de la diminution de la demande en Europe centrale et orientale en raison des pressions exercées sur les consommateurs et de facteurs macroéconomiques, notamment une hausse du taux d’actualisation à la suite de la récente hausse des taux d’intérêt.

  • Bénéfice (perte) avant impôt sous-jacent : le bénéfice avant impôt sous-jacent s’est chiffré à 345,8 millions de dollars, une hausse de 2,1 pour cent en devises constantes, en raison essentiellement de la hausse des prix nets pour les consommateurs, de la composition favorable des ventes, des économies de coûts et de la hausse des volumes financiers, facteurs contrebalancés en partie par l’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration et par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication.

PRINCIPAUX RÉSULTATS TRIMESTRIELS DES SECTEURS D’EXPLOITATION (PAR RAPPORT AUX RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2022)

Secteur Amériques

  • Net sales: The following table highlights the drivers of the change in net sales and net sales per hectoliter for the three months ended December 31, 2023 compared to December 31, 2022 (in percentages):

(unaudited)

For the three months ended December 31, 2023

 

Financial
Volume

 

Price and
Sales Mix

 

Currency

 

Net Sales

Americas - Net sales

2.2%

 

2.5%

 

0.0%

 

4.7%

Americas - Net sales per hectoliter

N/A

 

2.5%

 

(0.1)%

 

2.4%

Le chiffre d’affaires net a augmenté de 4,7 pour cent, en raison de l’augmentation des volumes financiers et de la composition favorable des prix et des ventes.

Les volumes financiers ont augmenté de 2,2 pour cent, surtout en raison d’une augmentation des volumes liés aux marques aux États-Unis découlant de la croissance des volumes liés aux marques principales, qui a été contrebalancée en partie par le calendrier des livraisons aux États-Unis et la baisse des volumes liés aux ententes de brassage. La croissance des volumes aux États-Unis reflète notamment les changements continus dans le comportement d’achat des consommateurs, principalement au sein du secteur des bières supérieures. Les volumes liés aux marques dans le secteur Amériques ont augmenté de 6,7 pour cent, ce qui comprend une hausse de 8,5 pour cent aux États-Unis découlant de la croissance de nos marques principales, la Coors Light, la Miller Lite et la Coors Banquet ayant chacune enregistré une croissance à deux chiffres. Les volumes liés aux marques au Canada ont augmenté de 0,7 pour cent, en raison de la croissance de nos marques de qualité supérieure. Les volumes en Amérique latine ont diminué de 5,0 pour cent, surtout en raison de la conjoncture économique difficile sur les principaux marchés.

La composition des prix et des ventes a eu une incidence favorable sur le chiffre d’affaires net et le chiffre d’affaires net par hectolitre de 2,5 pour cent, surtout en raison des avantages liés aux hausses de prix nets et à la composition des ventes. La composition favorable des ventes est attribuable à la diminution des volumes liés aux ententes de brassage découlant de la réduction progressive des activités liées à une entente de brassage, qui se traduira par la résiliation de cette dernière d’ici la fin de 2024.

  • Bénéfice (perte) avant impôt selon les PCGR des États-Unis : le bénéfice avant impôt selon les PCGR des États-Unis s’est chiffré à 362,5 millions de dollars, une amélioration de 861,7 millions de dollars sur la base des résultats déclarés par rapport à une perte à l’exercice précédent, ce qui s’explique surtout par une charge partielle pour perte de valeur sans effet sur la trésorerie de 845 millions de dollars au titre du goodwill comptabilisée au quatrième trimestre de 2022, la hausse des volumes financiers, la hausse des prix nets, la baisse des coûts liés à la logistique et les économies de coûts, facteurs contrebalancés en partie par l’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration et par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication. L’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration s’explique surtout par l’accroissement des investissements au chapitre de la commercialisation et par la hausse des charges liées à la rémunération incitative.

  • Bénéfice (perte) avant impôt sous-jacent : le bénéfice avant impôt sous-jacent s’est chiffré à 363,0 millions de dollars, une hausse de 5,0 pour cent en devises constantes, en raison essentiellement de la hausse des volumes financiers, de la hausse des prix nets, de la baisse des coûts liés à la logistique et des économies de coûts, facteurs contrebalancés en partie par l’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration et par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication.

Secteur EMOAAP

  • Net sales: The following table highlights the drivers of the change in net sales and net sales per hectoliter for the three months ended December 31, 2023 compared to December 31, 2022 (in percentages):

(unaudited)

For the three months ended December 31, 2023

 

Financial
Volume

 

Price and
Sales Mix

 

Currency

 

Net Sales

EMEA&APAC - Net sales

(3.0)%

 

9.6%

 

6.0%

 

12.6%

EMEA&APAC - Net sales per hectoliter

N/A

 

9.9%

 

6.1%

 

16.0%

Le chiffre d’affaires net a augmenté de 12,6 pour cent, en raison de la composition favorable des prix et des ventes et de l’incidence favorable du change, facteurs contrebalancés en partie par une diminution des volumes financiers. Le chiffre d’affaires net a augmenté de 6,6 pour cent en devises constantes.

Les volumes financiers ont diminué de 3,0 pour cent et les volumes liés aux marques, de 2,2 pour cent, en raison de la baisse de la consommation au Royaume-Uni et des pressions inflationnistes sur les consommateurs en Europe centrale et orientale.

La composition des prix et des ventes a eu une incidence favorable sur le chiffre d’affaires net et le chiffre d’affaires net par hectolitre de 9,6 pour cent et de 9,9 pour cent, respectivement, surtout en raison de la hausse des prix nets et de la composition favorable des ventes.

  • Bénéfice (perte) avant impôt selon les PCGR des États-Unis : la perte avant impôt selon les PCGR des États-Unis s’est chiffrée à 147,4 millions de dollars, une baisse de 159,8 millions de dollars sur la base des résultats déclarés par rapport à un bénéfice à l’exercice précédent, ce qui s’explique surtout par une charge partielle pour perte de valeur de 160,7 millions de dollars sans effet sur la trésorerie au titre de nos immobilisations incorporelles à durée d’utilité indéterminée liées aux marques de la gamme Staropramen, la hausse des coûts liés aux matériaux et à la logistique, l’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration, la baisse des volumes financiers et l’incidence défavorable du change, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des prix nets pour les consommateurs et la composition favorable des ventes. L’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration s’explique surtout par une augmentation des investissements dans les technologies, des frais d’administration et des frais de commercialisation.

  • Bénéfice (perte) avant impôt sous-jacent : le bénéfice avant impôt sous-jacent s’est chiffré à 15,3 millions de dollars, une baisse de 52,7 pour cent en devises constantes qui s’explique surtout par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la logistique, l’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration et la baisse des volumes financiers, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des prix nets pour les consommateurs et la composition favorable des ventes.

FAITS SAILLANTS CONSOLIDÉS POUR L’ENSEMBLE DE L’EXERCICE (PAR RAPPORT AUX RÉSULTATS DE 2022)

  • Net sales: The following table highlights the drivers of the change in net sales and net sales per hectoliter for the year ended December 31, 2023 compared to December 31, 2022 (in percentages):

(unaudited)

For the year ended December 31, 2023

 

Financial
Volume

 

Price and
Sales Mix

 

Currency

 

Net Sales

Consolidated - Net sales

1.8%

 

7.5%

 

0.1%

 

9.4%

Consolidated - Net sales per hectoliter

N/A

 

7.3%

 

0.1%

 

7.4%

Le chiffre d’affaires net a augmenté de 9,4 pour cent, en raison de la composition favorable des prix et des ventes, de l’augmentation des volumes financiers et de l’incidence favorable du change. Le chiffre d’affaires net a augmenté de 9,3 pour cent en devises constantes.

Les volumes financiers ont augmenté de 1,8 pour cent, principalement en raison de la hausse des volumes financiers dans le secteur Amériques, facteur contrebalancé en partie par la baisse des volumes financiers au sein du secteur EMOAAP. Les volumes liés aux marques ont augmenté de 2,2 pour cent, en raison de la hausse de 4,4 pour cent des volumes liés aux marques dans le secteur Amériques, qui a été contrebalancée en partie par une diminution de 3,6 pour cent des volumes liés aux marques dans le secteur EMOAAP.

La composition des prix et des ventes a eu une incidence favorable de 7,5 pour cent et de 7,3 pour cent, respectivement, sur le chiffre d’affaires net et le chiffre d’affaires net par hectolitre, surtout en raison de la hausse des prix nets, qui comprend l’avantage, pour les trois premiers trimestres, de plusieurs hausses de prix effectuées au cours de l’exercice précédent, ainsi que de la composition favorable des ventes. La composition favorable des ventes découle de la répartition géographique, qui a bénéficié de la hausse des volumes dans le secteur Amériques et de la diminution des volumes liés aux ententes de brassage découlant de la réduction progressive des activités liées à une entente de brassage, qui se traduira par la résiliation de cette dernière d’ici la fin de 2024.

  • Coût des produits vendus : en hausse de 4,1 pour cent sur la base des résultats déclarés, surtout en raison de la hausse du coût des produits vendus par hectolitre et de la hausse des volumes financiers. Coût des produits vendus par hectolitre : en hausse de 2,2 pour cent, ce qui s’explique surtout par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication et par une composition défavorable, facteurs contrebalancés en partie par les variations de 126,9 millions de dollars des profits ou pertes latents évalués à la valeur de marché liés à nos positions sur dérivés liés aux marchandises, les économies de coûts et l’effet de levier lié aux volumes. Coût des produits vendus par hectolitre sous-jacent : en hausse de 4,2 pour cent en devises constantes, en raison essentiellement de la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication et de la composition défavorable, facteurs neutralisés en partie par les économies de coûts et l’effet de levier lié aux volumes.

  • Frais de commercialisation, généraux et d’administration : en hausse de 6,2 pour cent sur la base des résultats déclarés, attribuable essentiellement à une augmentation des charges liées à la rémunération incitative et de l’accroissement des investissements au chapitre des marques principales et des marques innovatrices, contrebalancée en partie par la comptabilisation, à l’exercice précédent, d’une provision de 56,0 millions de dollars au titre des pertes éventuelles qui pourraient découler du litige en cours lié à la marque Keystone. Frais de commercialisation, généraux et d’administration sous-jacents : en hausse de 8,3 pour cent en devises constantes.

  • Bénéfice (perte) avant impôt selon les PCGR des États-Unis : le bénéfice avant impôt selon les PCGR des États-Unis s’est chiffré à 1 252,5 millions de dollars, une amélioration de 1 315,0 millions de dollars sur la base des résultats déclarés par rapport à une perte à l’exercice précédent, ce qui s’explique surtout par la baisse de 720,5 millions de dollars de la charge pour perte de valeur sans effet sur la trésorerie, la hausse des prix nets pour les consommateurs, les variations de 126,9 millions de dollars des profits ou pertes latents évalués à la valeur de marché liés à nos positions sur les marchés des marchandises, la hausse des volumes financiers, les économies de coûts et la baisse des charges d’intérêts nettes, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication et l’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration.

  • Bénéfice (perte) avant impôt sous-jacent : le bénéfice avant impôt sous-jacent s’est chiffré à 1 531,2 millions de dollars, une amélioration de 36,9 pour cent en devises constantes, qui s’explique surtout par la hausse des prix nets pour les consommateurs, la hausse des volumes financiers, la composition favorable des ventes, les économies de coûts et la baisse des charges d’intérêts nettes, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des coûts liés aux matériaux et à la fabrication et l’augmentation des frais de commercialisation, généraux et d’administration.

FAITS SAILLANTS LIÉS AUX FLUX DE TRÉSORERIE ET À LA TRÉSORERIE

  • Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation selon les PCGR des États-Unis : les flux de trésorerie nets provenant des activités d’exploitation se sont établis à 2 079,0 millions de dollars pour l’exercice clos le 31 décembre 2023, en hausse de 577,0 millions de dollars par rapport à l’exercice précédent. Ce résultat tient principalement à la hausse du bénéfice net et au calendrier favorable du fonds de roulement dans le secteur Amériques, et ce, dans toutes les catégories, facteurs contrebalancés en partie par la hausse de l’impôt payé.

  • Flux de trésorerie disponibles sous-jacents : flux de trésorerie générés de 1 420,0 millions de dollars pour l’exercice clos le 31 décembre 2023, soit une hausse de 567,1 millions de dollars par rapport à l’exercice précédent. Ce résultat tient principalement à l’augmentation des flux de trésorerie nets provenant des activités d’exploitation, tel qu’il est décrit ci-dessus.

  • Dette : le total de la dette au 31 décembre 2023 s’élevait à 6 223,9 millions de dollars, et la trésorerie et les équivalents de trésorerie totalisaient 868,9 millions de dollars, ce qui se traduit par une dette nette de 5 355,0 millions de dollars ainsi que par un ratio de la dette nette par rapport au BAIIA sous-jacent de 2,21 fois. Au 31 décembre 2022, notre ratio de la dette nette par rapport au BAIIA sous-jacent était de 2,93 fois.

  • Dividendes : un dividende en trésorerie de 0,41 dollar par action a été déclaré et versé aux actionnaires admissibles inscrits aux dates de clôture des registres trimestriels respectives au cours de l’exercice clos le 31 décembre 2023, pour un total de 1,64 dollar par action, ou un montant équivalent en dollars canadiens de 2,19 dollars canadiens par action.

  • Programme de rachat d’actions : le 29 septembre 2023, le conseil d’administration de notre Société a approuvé un nouveau programme de rachat d’actions en vertu duquel il autorise le rachat de nos actions ordinaires de catégorie B à hauteur de 2,0 milliards de dollars. Il remplace et a préséance sur tout programme de rachat précédemment approuvé par le conseil. Au cours de l’exercice clos le 31 décembre 2023, nous avons racheté 3 454 694 actions en vertu de nos programmes de rachat d’actions respectifs, au moyen d’achats sur le marché libre et d’accords commerciaux régis selon la règle 10b5-1, à un prix moyen pondéré de 61,06 dollars par action, en incluant les commissions de courtage et en excluant les taxes d’accise, pour un montant total de 211,0 millions de dollars.

AUTRES RÉSULTATS

 

Tax Rates Table

 

(Unaudited)

For the year ended

 

December 31, 2023

 

December 31, 2022

U.S. GAAP effective tax rate

23.6

%

 

(198.4

%)

Underlying effective tax rate(1)

22.5

%

 

19.1

%

(1)

See Appendix for definitions and reconciliations of non-GAAP financial measures.

  • L’augmentation du taux d’imposition effectif selon les PCGR des États-Unis pour l’ensemble de l’exercice tient principalement à l’incidence d’une charge partielle pour perte de valeur sans effet sur la trésorerie de 845 millions de dollars au titre du goodwill comptabilisée dans notre secteur Amériques au quatrième trimestre de 2022, qui se rapporte au goodwill non déductible aux fins de l’impôt.

  • L’augmentation de notre taux d’imposition effectif sous-jacent pour l’ensemble de l’exercice est principalement attribuable à l’incidence de la composition géographique, en raison de la hausse du bénéfice avant impôt dans les pays où le taux d’imposition est plus élevé.

PERSPECTIVES POUR 2024

Capitalisant sur la croissance enregistrée en 2023, nous nous attendons à atteindre les objectifs suivants pour l’ensemble de l’exercice 2024 :

  • Chiffre d’affaires net : hausse à un chiffre peu élevée en devises constantes, par rapport à 2023.

  • Bénéfice sous-jacent (perte sous-jacente) avant impôt : hausse à un chiffre modérée en devises constantes par rapport à 2023.

  • Bénéfice par action sous-jacent : hausse à un chiffre modérée en devises constantes par rapport à 2023.

  • Dépenses d’investissement : 750 millions de dollars, plus ou moins 5 pour cent.

  • Flux de trésorerie disponibles sous-jacents : 1,2 milliard de dollars, plus ou moins 10 pour cent.

  • Dotation aux amortissements sous-jacente : 700 millions de dollars, plus ou moins 5 pour cent.

  • Charges d’intérêts nettes consolidées : 210 millions de dollars, plus ou moins 5 pour cent.

  • Taux d’imposition effectif sous-jacent : fourchette de 23 pour cent à 25 pour cent pour l’exercice 2024.

Le 13 février 2024, le conseil d’administration de la Société a déclaré un dividende trimestriel de 0,44 $ par action payable le 15 mars 2024 aux porteurs d’actions ordinaires de catégorie A et de catégorie B inscrits à la fermeture des bureaux le 1er mars 2024. Les porteurs d’actions échangeables recevront l’équivalent en dollars canadiens des dividendes déclarés sur les actions ordinaires de catégorie A et de catégorie B.

NOTES

Sauf indication contraire dans ce communiqué, tous les montants sont libellés en dollars américains, et tous les résultats comparatifs sont ceux du quatrième trimestre et de l’ensemble de l’exercice terminés le 31 décembre 2023 par rapport à ceux du quatrième trimestre et de l’ensemble de l’exercice terminés le 31 décembre 2022. Certains chiffres pourraient ne pas correspondre aux totaux en raison de leur arrondissement.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE PORTANT SUR LES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2023

Molson Coors Beverage Company tiendra une conférence téléphonique à l’intention des analystes financiers et des investisseurs aujourd’hui à 11 h, heure de l’Est, afin de discuter de ses résultats du quatrième trimestre et de l’ensemble de l’exercice 2023. La diffusion Web sera accessible sur notre site Web, à l’adresse ir.molsoncoors.com. La rediffusion en ligne sera offerte jusqu’à 23 h 59, heure de l’Est, le 29 avril 2024. La Société affichera aujourd’hui le présent communiqué sur son site Web.

À PROPOS DE MOLSON COORS BEVERAGE COMPANY

Depuis plus de deux siècles, Molson Coors Beverage Company brasse des bières qui unissent les gens pour célébrer tous les moments de la vie. De nos marques principales, soit la Coors Light, la Miller Lite, la Coors Banquet, la Molson Canadian, la Carling et la Ožujsko, à nos marques de qualité supérieure, notamment la Madri, la Staropramen, la Blue Moon Belgian White et la Leinenkugel’s Summer Shandy, en passant par les marques à prix modiques comme la Miller High Life et la Keystone, nous produisons plusieurs marques de bières parmi les plus aimées et emblématiques. L’histoire de notre Société est ancrée dans le secteur brassicole; nous proposons toutefois un portefeuille moderne de produits qui s’étend au-delà de ce marché, lequel comprend des boissons aromatisées comme la Vizzy Hard Seltzer, des spiritueux comme le whisky Five Trail ainsi que des breuvages non alcoolisés. En tant qu’entreprise, notre ambition est d’être le premier choix pour nos gens, nos consommateurs et nos clients, et notre succès dépend de notre capacité à rendre nos produits disponibles pour répondre à la demande dans un large éventail de secteurs et d’occasions de consommation.

Nos secteurs à présenter comprennent le secteur Amériques, dont les activités sont situées aux États-Unis, au Canada et dans divers pays des Caraïbes, de l’Amérique latine et de l’Amérique du Sud, ainsi que le secteur EMOAAP, dont les activités sont situées en Bulgarie, en Croatie, en République tchèque, en Hongrie, au Monténégro, en République d’Irlande, en Roumanie, en Serbie, au Royaume-Uni et dans divers autres pays européens, ainsi que dans certains pays du Moyen-Orient, de l’Afrique et de l’Asie-Pacifique. En plus de nos secteurs à présenter, nous présentons certaines activités qui ne sont pas attribuées à ces secteurs et qui sont désignées comme activités « non attribuées »; ces activités comprennent essentiellement les coûts liés aux activités de financement, comme les charges et les produits d’intérêts, les profits et les pertes de change sur les soldes intersociétés et les variations réalisées et latentes de la juste valeur d’instruments qui ne sont pas désignés comme faisant partie d’une relation de couverture liés au financement et d’autres activités liées à la trésorerie, de même que les variations latentes de la juste valeur de nos swaps sur marchandises qui ne sont pas désignés comme faisant partie d’une relation de couverture comptabilisées dans le coût des produits vendus, qui, lorsqu’elles sont réalisées, sont reclassées au secteur auquel l’exposition sous-jacente se rapporte. De plus, seule la composante coût des services du coût net périodique des prestations de retraite et des autres avantages postérieurs est présentée dans chaque secteur opérationnel; toutes les autres composantes demeurent non attribuées.

Notre stratégie visant les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (« ESG ») est axée sur les gens et la planète et elle reflète l’engagement de la Société à améliorer les normes au sein de l’industrie et à laisser une empreinte positive sur ses employés, ses consommateurs, ses collectivités et l’environnement. Pour de plus amples renseignements sur Molson Coors Beverage Company, visitez le site Web de la Société à l’adresse molsoncoors.com ou MolsonCoorsOurImprint.com, ou encore à l’adresse @MolsonCoors sur X (auparavant, Twitter).

À PROPOS DE MOLSON COORS CANADA INC.

Molson Coors Canada Inc. (« MCCI ») est une filiale de Molson Coors Beverage Company. Les actions échangeables de catégorie A et de catégorie B de MCCI sont assorties en grande partie des mêmes droits économiques et de vote que les catégories d’actions ordinaires respectives de MCBC, comme il est décrit dans la circulaire de sollicitation de procurations annuelle de MCBC et dans le rapport sur formulaire 10-K déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Le porteur fiduciaire de l’action spéciale comportant droit de vote de catégorie A et de l’action spéciale comportant droit de vote de catégorie B a le droit d’exprimer un nombre de voix correspondant au nombre d’actions échangeables de catégorie A et d’actions échangeables de catégorie B alors en circulation, respectivement.

DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Le présent communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » au sens des lois fédérales sur les valeurs mobilières aux États-Unis. En règle générale, des termes comme « prévoir », « avoir l’intention de », « objectifs », « plans », « croire », « continuer », « pouvoir », « s’attendre à », « chercher à », « estimer », « perspectives », « tendances », « avantages futurs », « potentiel », « projeter », « stratégies », « supposer » et des variations de ces expressions et d’autres expressions similaires, ainsi que l’utilisation du futur et du conditionnel, désignent des déclarations prospectives. Les déclarations qui ont trait aux projections visant notre performance financière future, notre croissance prévue et les tendances liées à nos activités, ainsi que les autres descriptions se rapportant à des événements ou circonstances futurs constituent des déclarations prospectives et comprennent, sans s’y limiter, les déclarations présentées aux rubriques « Points de vue du chef de la direction et de la chef de la direction financière » et « Perspectives pour 2024 » à l’égard des attentes relatives à l’inflation, au revenu disponible limité des consommateurs, aux préférences des consommateurs, aux tendances générales concernant les volumes et la part de marché, aux tendances en matière de prix, aux forces de l’industrie, à nos stratégies de réduction des coûts, aux volumes de livraison et à la rentabilité, à l’adéquation des sources de financement et aux résultats prévus, des attentes concernant le financement de nos dépenses d’investissement et de nos activités futures, le taux d’imposition effectif, les capacités en matière de service de la dette, le montant et l’échelonnement de la dette et les niveaux de levier financier et des attentes relatives aux dividendes futurs et aux rachats d’actions. En outre, les déclarations que nous formulons dans le présent communiqué et qui ne sont pas des déclarations de faits historiques peuvent également constituer des déclarations prospectives.

Bien que la Société soit d’avis que les hypothèses sur lesquelles ces déclarations prospectives sont fondées sont raisonnables, elle ne peut garantir d’aucune façon leur exactitude. Certains facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de la Société diffèrent de façon significative de l’expérience historique et des prévisions et attentes de la Société sont présentés dans les documents de la Société déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (la « SEC »). Ces facteurs comprennent, entre autres, la détérioration de la conjoncture économique, de la situation politique et des conditions sur les marchés du crédit et/ou financiers, y compris en raison du conflit en cours entre la Russie et l’Ukraine ou d’autres tensions géopolitiques; notre dépendance à l’égard de la chaîne d’approvisionnement mondiale et notre exposition importante aux variations des prix des marchandises et des autres intrants, de même que l’incidence des contraintes liées à la chaîne d’approvisionnement et des pressions inflationnistes; la faiblesse, ou l’affaiblissement, des conditions économiques, sociales et autres dans les marchés sur lesquels nous exerçons nos activités, y compris l’inflation et la réduction des dépenses discrétionnaires des consommateurs; la perte ou la fermeture d’une brasserie principale ou d’une autre installation clé, y compris celles de nos fournisseurs, de même que des perturbations des activités de ces dernières, en raison d’événements imprévus ou catastrophiques ou autres; des incidents liés à la cybersécurité ayant une incidence sur nos systèmes d’information, de même que la violation des lois et règlements sur la protection des données; notre dépendance à l’égard de l’image de nos marques, notre réputation, la qualité des produits et la protection de la propriété intellectuelle; l’évolution constante de l’industrie brassicole mondiale et, de façon plus large, de l’industrie de l’alcool, et notre position dans l’industrie brassicole mondiale et le succès de nos produits dans nos marchés; la concurrence au sein de nos marchés; notre capacité à innover avec succès et en temps opportun au-delà du marché brassicole; les changements en ce qui a trait à l’acceptabilité sociale, aux perceptions et à l’opinion politique en ce qui concerne les catégories de boissons dans lesquelles nous exerçons nos activités, y compris l’alcool; les risques et les défis inhérents à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage machine; les grèves, les arrêts de travail ou d’autres difficultés liées à la main-d’œuvre; les questions et les règlements liés aux facteurs ESG; les incidences défavorables éventuelles des changements climatiques et autres phénomènes météorologiques; l’offre et la disponibilité insuffisantes d’eau de qualité; notre dépendance à l’égard du personnel clé; notre dépendance à l’égard de tiers fournisseurs de services ainsi que des systèmes internes et des systèmes externalisés en ce qui concerne nos technologies de l’information et certaines autres fonctions administratives; le rendement des placements dans les régimes de retraite et d’autres facteurs ayant une incidence sur les coûts liés aux régimes de retraite et les cotisations; les risques liés au niveau de la dette et les clauses restrictives financières et relatives à l’exploitation connexes; la détérioration de nos notations de crédit; la défaillance des institutions financières qui sont nos contreparties; les réductions de la valeur comptable de notre goodwill et de nos autres immobilisations incorporelles; les estimations et les hypothèses sur lesquelles nos projections financières sont fondées, qui pourraient s’avérer inexactes; notre dépendance à l’égard d’un petit nombre de fournisseurs pour obtenir les intrants dont nous avons besoin pour exercer nos activités; la résiliation des ententes conclues avec un ou plusieurs fabricants, distributeurs ou producteurs, ou la modification de ces dernières, ou des problèmes causés par notre dépendance à l’égard des parties à ces ententes; l’issue défavorable de questions juridiques ou réglementaires; nos activités dans les marchés en développement et les marchés émergents; les modifications apportées à la réglementation des systèmes de distribution de nos produits; le fait que nos états financiers consolidés sont assujettis aux fluctuations des taux de change; des modifications de la réglementation environnementale, fiscale et commerciale, ou notre incapacité à nous conformer aux règlements concernant les permis, le commerce ou autres; les risques liés aux activités avec nos coentreprises; notre incapacité à repérer ou à finaliser des acquisitions et des coentreprises intéressantes et à les intégrer à nos activités existantes; en ce qui a trait à nos activités aux États-Unis, notre dépendance envers des distributeurs indépendants pour la vente de nos produits, alors que rien ne garantit que ces distributeurs vendront effectivement nos produits, de même que la consolidation des distributeurs aux États-Unis; les changements demandés par les gouvernements au modèle de distribution au détail en raison des nouveaux règlements touchant nos activités au Canada; les indemnités offertes à l’acquéreur de notre participation précédente dans la société Cervejarias Kaiser Brasil S.A. au Brésil; les tendances économiques et la concurrence intense sur les marchés européens; la possibilité que Pentland et Coors Trust ne soient pas d’accord à propos d’une question soumise à nos actionnaires ou que la majorité qualifiée de notre conseil d’administration ne soit pas d’accord à propos de certaines actions; les intérêts des actionnaires détenant le contrôle, qui pourraient être différents de ceux des autres actionnaires; le militantisme des actionnaires ou des offres non sollicitées de tiers et les autres risques dont il est fait état dans nos documents déposés auprès de la SEC, y compris notre plus récent rapport annuel sur formulaire 10-K et nos rapports trimestriels sur formulaire 10-Q. Toutes les déclarations prospectives que contient le présent communiqué de presse sont présentées expressément sous réserve des présentes mises en garde et par renvoi aux hypothèses sous-jacentes. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux déclarations prospectives, qui ne valent que pour la date à laquelle elles sont faites. La Société ne s’engage pas à publier une mise à jour des déclarations prospectives, que ce soit par suite d’informations nouvelles ou d’événements subséquents, ou autrement, sauf dans les cas exigés par la loi. Toutes les déclarations prospectives que contient le présent communiqué de presse sont présentées expressément sous réserve des présentes mises en garde et par renvoi aux hypothèses sous-jacentes. Le lecteur ne doit pas se fier indûment aux déclarations prospectives, qui ne valent que pour la date à laquelle elles sont faites. La Société ne s’engage pas à publier une mise à jour des déclarations prospectives, que ce soit par suite d’informations nouvelles ou d’événements subséquents, ou autrement, sauf dans les cas exigés par la loi.

DONNÉES DU MARCHÉ ET DE L’INDUSTRIE

Les données du marché et de l’industrie utilisées dans le présent communiqué de presse, le cas échéant, sont basées sur des publications indépendantes de l’industrie, les données spécifiques aux clients et les données d’associations corporatives ou d’associations d’entreprises, les rapports de spécialistes en recherche commerciale et d’autres informations statistiques publiées par des tiers, y compris Circana (auparavant Information Resources, Inc.) pour les données concernant le marché américain et Beer Canada pour les données concernant le marché canadien (collectivement, l’« information obtenue de tierces parties »); ces données sont également basées sur des informations reposant sur des estimations effectuées de bonne foi par la direction, lesquelles découlent de notre examen d’informations internes et de sources indépendantes. Cette information obtenue de tierces parties affirme généralement reposer elle-même sur des sources considérées comme étant fiables.

ANNEXE

 

STATEMENTS OF OPERATIONS - MOLSON COORS BEVERAGE COMPANY AND SUBSIDIARIES

 

Condensed Consolidated Statements of Operations

 

(In millions, except per share data) (Unaudited)

For the three months ended

 

For the years ended

 

December 31,
2023

 

December 31,
2022

 

December 31,
2023

 

December 31,
2022

Sales

$

3,333.1

 

 

$

3,145.4

 

 

$

13,884.6

 

 

$

12,807.5

 

Excise taxes

 

(542.3

)

 

 

(515.9

)

 

 

(2,182.5

)

 

 

(2,106.5

)

Net sales

 

2,790.8

 

 

 

2,629.5

 

 

 

11,702.1

 

 

 

10,701.0

 

Cost of goods sold

 

(1,757.8

)

 

 

(1,705.8

)

 

 

(7,333.3

)

 

 

(7,045.8

)

Gross profit

 

1,033.0

 

 

 

923.7

 

 

 

4,368.8

 

 

 

3,655.2

 

Marketing, general and administrative expenses

 

(683.2

)

 

 

(575.5

)

 

 

(2,779.9

)

 

 

(2,618.8

)

Goodwill impairment

 

 

 

 

(845.0

)

 

 

 

 

 

(845.0

)

Other operating income (expense), net

 

(149.7

)

 

 

(15.7

)

 

 

(162.7

)

 

 

(38.6

)

Equity income (loss)

 

(0.8

)

 

 

1.0

 

 

 

12.0

 

 

 

4.7

 

Operating income (loss)

 

199.3

 

 

 

(511.5

)

 

 

1,438.2

 

 

 

157.5

 

Interest income (expense), net

 

(46.1

)

 

 

(57.7

)

 

 

(208.6

)

 

 

(246.3

)

Other pension and postretirement benefits (costs), net

 

2.5

 

 

 

0.9

 

 

 

10.2

 

 

 

36.6

 

Other non-operating income (expense), net

 

9.8

 

 

 

4.2

 

 

 

12.7

 

 

 

(10.3

)

Income (loss) before income taxes

 

165.5

 

 

 

(564.1

)

 

 

1,252.5

 

 

 

(62.5

)

Income tax benefit (expense)

 

(60.0

)

 

 

(25.7

)

 

 

(296.1

)

 

 

(124.0

)

Net income (loss)

 

105.5

 

 

 

(589.8

)

 

 

956.4

 

 

 

(186.5

)

Net (income) loss attributable to noncontrolling interests

 

(2.2

)

 

 

(0.7

)

 

 

(7.5

)

 

 

11.2

 

Net income (loss) attributable to MCBC

$

103.3

 

 

$

(590.5

)

 

$

948.9

 

 

$

(175.3

)

 

 

 

 

 

 

 

 

Basic net income (loss) attributable to MCBC per share

$

0.48

 

 

$

(2.73

)

 

$

4.39

 

 

$

(0.81

)

Diluted net income (loss) attributable to MCBC per share

$

0.48

 

 

$

(2.73

)

 

$

4.37

 

 

$

(0.81

)

 

 

 

 

 

 

 

 

Weighted average shares - basic

 

215.0

 

 

 

216.6

 

 

 

216.0

 

 

 

216.9

 

Weighted average shares - diluted

 

216.6

 

 

 

216.6

 

 

 

217.3

 

 

 

216.9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dividends per share

$

0.41

 

 

$

0.38

 

 

$

1.64

 

 

$

1.52

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BALANCE SHEETS - MOLSON COORS BEVERAGE COMPANY AND SUBSIDIARIES

 

Condensed Consolidated Balance Sheets

(In millions, except par value) (Unaudited)

As of

 

December 31,
2023

 

December 31,
2022

Assets

 

 

 

Current assets

 

 

 

Cash and cash equivalents

$

868.9

 

 

$

600.0

 

Trade receivables, net

 

757.8

 

 

 

739.8

 

Other receivables, net

 

121.6

 

 

 

126.4

 

Inventories, net

 

802.3

 

 

 

792.9

 

Other current assets, net

 

297.9

 

 

 

378.9

 

Total current assets

 

2,848.5

 

 

 

2,638.0

 

Property, plant and equipment, net

 

4,444.5

 

 

 

4,222.8

 

Goodwill

 

5,325.3

 

 

 

5,291.9

 

Other intangibles, net

 

12,614.6

 

 

 

12,800.1

 

Other assets

 

1,142.2

 

 

 

915.5

 

Total assets

$

26,375.1

 

 

$

25,868.3

 

Liabilities and equity

 

 

 

Current liabilities

 

 

 

Accounts payable and other current liabilities

$

3,180.8

 

 

$

2,978.3

 

Current portion of long-term debt and short-term borrowings

 

911.8

 

 

 

397.1

 

Total current liabilities

 

4,092.6

 

 

 

3,375.4

 

Long-term debt

 

5,312.1

 

 

 

6,165.2

 

Pension and postretirement benefits

 

465.8

 

 

 

473.3

 

Deferred tax liabilities

 

2,697.2

 

 

 

2,646.4

 

Other liabilities

 

372.3

 

 

 

292.8

 

Total liabilities

 

12,940.0

 

 

 

12,953.1

 

Redeemable noncontrolling interest

 

27.9

 

 

 

 

Molson Coors Beverage Company stockholders' equity

 

 

 

Capital stock

 

 

 

Preferred stock, $0.01 par value (authorized: 25.0 shares; none issued)

 

 

 

 

 

Class A common stock, $0.01 par value (authorized: 500.0 shares; issued: 2.6 shares and 2.6 shares, respectively)

 

 

 

 

 

Class B common stock, $0.01 par value (authorized: 500.0 shares; issued: 212.5 shares and 210.5 shares, respectively)

 

2.1

 

 

 

2.1

 

Class A exchangeable shares, no par value (issued: 2.7 shares and 2.7 shares, respectively)

 

100.8

 

 

 

102.2

 

Class B exchangeable shares, no par value (issued: 9.4 shares and 11.0 shares, respectively)

 

352.3

 

 

 

413.3

 

Paid-in capital

 

7,108.4

 

 

 

7,006.4

 

Retained earnings

 

7,484.3

 

 

 

6,894.1

 

Accumulated other comprehensive income (loss)

 

(1,116.3

)

 

 

(1,205.5

)

Class B common stock held in treasury at cost (13.9 shares and 10.5 shares, respectively)

 

(735.6

)

 

 

(522.9

)

Total Molson Coors Beverage Company stockholders' equity

 

13,196.0

 

 

 

12,689.7

 

Noncontrolling interests

 

211.2

 

 

 

225.5

 

Total equity

 

13,407.2

 

 

 

12,915.2

 

Total liabilities and equity

$

26,375.1

 

 

$

25,868.3

 

 

 

 

 

 

CASH FLOW STATEMENTS - MOLSON COORS BEVERAGE COMPANY AND SUBSIDIARIES

 

Condensed Consolidated Statements of Cash Flows

 

(In millions) (Unaudited)

For the years ended

 

December 31,
2023

 

December 31,
2022

Cash flows from operating activities

 

 

 

Net income (loss) including noncontrolling interests

$

956.4

 

 

$

(186.5

)

Adjustments to reconcile net income (loss) to net cash provided by (used in) operating activities

 

 

 

Depreciation and amortization

 

682.8

 

 

 

684.8

 

Amortization of debt issuance costs and discounts

 

5.7

 

 

 

7.7

 

Share-based compensation

 

44.9

 

 

 

33.6

 

Goodwill impairment

 

 

 

 

845.0

 

(Gain) loss on sale or impairment of property, plant, equipment and other assets, net

 

181.9

 

 

 

18.6

 

Unrealized (gain) loss on foreign currency fluctuations and derivative instruments, net

 

88.3

 

 

 

236.4

 

Equity (income) loss

 

(12.0

)

 

 

(4.7

)

Income tax (benefit) expense

 

296.1

 

 

 

124.0

 

Income tax (paid) received

 

(244.8

)

 

 

(76.6

)

Interest expense, excluding amortization of debt issuance costs and discounts

 

228.3

 

 

 

242.9

 

Interest paid

 

(229.0

)

 

 

(240.0

)

Change in current assets and liabilities (net of impact of business combinations) and other

 

80.4

 

 

 

(183.2

)

Net cash provided by (used in) operating activities

 

2,079.0

 

 

 

1,502.0

 

Cash flows from investing activities

 

 

 

Additions to property, plant and equipment

 

(671.5

)

 

 

(661.4

)

Proceeds from sales of property, plant, equipment and other assets

 

10.9

 

 

 

32.2

 

Acquisition of business, net of cash acquired

 

(63.7

)

 

 

 

Other

 

(117.4

)

 

 

4.1

 

Net cash provided by (used in) investing activities

 

(841.7

)

 

 

(625.1

)

Cash flows from financing activities

 

 

 

Exercise of stock options under equity compensation plans

 

7.9

 

 

 

3.1

 

Dividends paid

 

(354.7

)

 

 

(329.3

)

Payments for purchases of treasury stock

 

(205.8

)

 

 

(51.5

)

Payments on debt and borrowings

 

(404.8

)

 

 

(509.1

)

Proceeds on debt and borrowings

 

7.0

 

 

 

7.0

 

Net proceeds from (payments on) revolving credit facilities and commercial paper

 

 

 

 

(3.7

)

Other

 

(31.0

)

 

 

(6.0

)

Net cash provided by (used in) financing activities

 

(981.4

)

 

 

(889.5

)

Effect of foreign exchange rate changes on cash and cash equivalents

 

13.0

 

 

 

(24.8

)

Net increase (decrease) in cash and cash equivalents

 

268.9

 

 

 

(37.4

)

Balance at beginning of year

 

600.0

 

 

 

637.4

 

Balance at end of year

$

868.9

 

 

$

600.0

 

 

 

 

 

 

SUMMARIZED SEGMENT RESULTS (volume and $ in millions) (Unaudited)

 

Americas

Q4 2023

Q4 2022

Reported
%
Change

FX
Impact

Constant
Currency %
Change

 

Full year
2023

Full year
2022

Reported
%
Change

FX
Impact

Constant
Currency %
Change

Net sales(1)

$

2,231.1

 

$

2,131.3

 

4.7

 

$

(0.7

)

4.7

 

 

$

9,425.2

 

$

8,711.5

 

8.2

 

$

(46.5

)

8.7

COGS(2)

 

(1,351.5

)

 

(1,332.4

)

(1.4

)

 

 

 

 

(5,684.0

)

 

(5,445.2

)

(4.4

)

 

 

MG&A

 

(528.2

)

 

(455.3

)

(16.0

)

 

 

 

 

(2,186.3

)

 

(2,079.1

)

(5.2

)

 

 

Income (loss) before income taxes

$

362.5

 

$

(499.2

)

N/M

 

$

(0.9

)

N/M

 

 

$

1,566.7

 

$

312.9

 

400.7

 

$

(1.5

)

401.2

Underlying income (loss) before income taxes(3)

$

363.0

 

$

346.5

 

4.8

 

$

(0.9

)

5.0

 

 

$

1,578.6

 

$

1,239.4

 

27.4

 

$

(2.0

)

27.5

Financial volume(1)(4)

 

14.773

 

 

14.456

 

2.2

 

 

 

 

 

62.491

 

 

60.323

 

3.6

 

 

 

Brand volume

 

14.531

 

 

13.624

 

6.7

 

 

 

 

 

59.917

 

 

57.382

 

4.4

 

 

 

EMEA&APAC

Q4 2023

Q4 2022

Reported
%
Change

FX
Impact

Constant
Currency %
Change

 

Full year
2023

Full year
2022

Reported
%
Change

FX
Impact

Constant
Currency %
Change

Net sales(1)

$

566.6

 

$

503.2

 

12.6

 

$

30.1

 

6.6

 

 

$

2,296.1

 

$

2,005.2

 

14.5

 

$

56.0

 

11.7

COGS(2)

 

(396.8

)

 

(356.1

)

(11.4

)

 

 

 

 

(1,575.0

)

 

(1,386.4

)

(13.6

)

 

 

MG&A

 

(155.0

)

 

(120.2

)

(29.0

)

 

 

 

 

(593.6

)

 

(539.7

)

(10.0

)

 

 

Income (loss) before income taxes

$

(147.4

)

$

12.4

 

N/M

 

$

(10.7

)

N/M

 

 

$

(41.1

)

$

61.0

 

N/M

 

$

(5.3

)

N.M

Underlying income (loss) before income taxes(3)

$

15.3

 

$

28.1

 

(45.6

)

$

2.0

 

(52.7

)

 

$

126.8

 

$

73.1

 

73.5

 

$

7.1

 

63.7

Financial volume(1)(4)

 

5.077

 

 

5.232

 

(3.0

)

 

 

 

 

21.286

 

 

21.955

 

(3.0

)

 

 

Brand volume

 

5.001

 

 

5.111

 

(2.2

)

 

 

 

 

20.940

 

 

21.714

 

(3.6

)

 

 

Unallocated & Eliminations

Q4 2023

Q4 2022

Reported
%
Change

FX
Impact

Constant
Currency %
Change

 

Full year
2023

Full year
2022

Reported
%
Change

FX
Impact

Constant
Currency %
Change

Net sales

$

(6.9

)

$

(5.0

)

(38.0

)

 

 

 

$

(19.2

)

$

(15.7

)

(22.3

)

 

 

COGS(2)

 

(9.5

)

 

(17.3

)

45.1

 

 

 

 

 

(74.3

)

 

(214.2

)

65.3

 

 

 

Income (loss) before income taxes

$

(49.6

)

$

(77.3

)

35.8

 

$

8.8

 

24.5

 

 

$

(273.1

)

$

(436.4

)

37.4

 

$

15.9

 

33.8

Underlying income (loss) before income taxes(3)

$

(32.5

)

$

(46.0

)

29.3

 

$

9.1

 

9.6

 

 

$

(174.2

)

$

(207.7

)

16.1

 

$

14.0

 

9.4

Financial volume

 

(0.001

)

 

(0.001

)

 

 

 

 

 

(0.005

)

 

(0.006

)

16.7

 

 

 

Consolidated

Q4 2023

Q4 2022

Reported
%
Change

FX
Impact

Constant
Currency %
Change

 

Full year
2023

Full year
2022

Reported
%
Change

FX
Impact

Constant
Currency %
Change

Net sales

$

2,790.8

 

$

2,629.5

 

6.1

 

$

29.4

 

5.0

 

 

$

11,702.1

 

$

10,701.0

 

9.4

 

$

9.5

 

9.3

COGS

 

(1,757.8

)

 

(1,705.8

)

(3.0

)

 

 

 

 

(7,333.3

)

 

(7,045.8

)

(4.1

)

 

 

MG&A

 

(683.2

)

 

(575.5

)

(18.7

)

 

 

 

 

(2,779.9

)

 

(2,618.8

)

(6.2

)

 

 

Income (loss) before income taxes

$

165.5

 

$

(564.1

)

N/M

 

$

(2.8

)

N/M

 

 

$

1,252.5

 

$

(62.5

)

N/M

 

$

9.1

 

N/M

Underlying income (loss) before income taxes(3)

$

345.8

 

$

328.6

 

5.2

 

$

10.2

 

2.1

 

 

$

1,531.2

 

$

1,104.8

 

38.6

 

$

19.1

 

36.9

Financial volume(4)

 

19.849

 

 

19.687

 

0.8

 

 

 

 

 

83.772

 

 

82.272

 

1.8

 

 

 

Brand volume

 

19.532

 

 

18.735

 

4.3

 

 

 

 

 

80.857

 

 

79.096

 

2.2

 

 

 

 

N/M = Not meaningful

The reported percent change and the constant currency percent change in the above table are presented as (unfavorable) favorable.

 

(1)

Includes gross inter-segment volumes, sales and purchases, which are eliminated in the consolidated totals.

(2)

The unrealized changes in fair value on our commodity swaps, which are economic hedges, are recorded as cost of goods sold within Unallocated. As the exposure we are managing is realized, we reclassify the gain or loss to the segment in which the underlying exposure resides, allowing our segments to realize the economic effects of the derivative without the resulting unrealized mark-to-market volatility.

(3)

Represents income (loss) before income taxes adjusted for non-GAAP items. See Appendix for definitions and reconciliations of non-GAAP financial measures including constant currency.

(4)

Financial volume in hectoliters for the Americas and EMEA&APAC segments excludes royalty volume of 0.728 million hectoliters and 0.238 million hectoliters for the three months ended December 31, 2023, respectively, and excludes royalty volume of 0.762 million hectoliters and 0.201 million hectoliters for three months ended December 31, 2022, respectively. Financial volume in hectoliters for the Americas and EMEA&APAC excludes royalty volume of 2.683 million hectoliters and 0.935 million hectoliters for the year ended December 31, 2023, respectively, and excludes royalty volume of 2.719 million hectoliters and 1.012 million hectoliters for the year ended December 31, 2022, respectively.

 

VOLUME LIÉ AUX MARQUES À L’ÉCHELLE MONDIALE ET VOLUME FINANCIER

 

(In millions of hectoliters) (Unaudited)

For the three months ended

 

For the years ended

 

December 31,
2023

 

December 31,
2022

 

Change

 

December 31,
2023

 

December 31,
2022

 

Change

Financial Volume

19.849

 

 

19.687

 

 

0.8

%

 

83.772

 

 

82.272

 

 

1.8

%

Contract brewing and wholesale/factored volume

(1.474

)

 

(1.663

)

 

(11.4

)%

 

(6.756

)

 

(6.793

)

 

(0.5

)%

Royalty volume

0.966

 

 

0.963

 

 

0.3

%

 

3.618

 

 

3.731

 

 

(3.0

)%

Sales-To-Wholesaler to Sales-To-Retail adjustment

0.191

 

 

(0.252

)

 

N/M

 

 

0.223

 

 

(0.114

)

 

N/M

 

Total Worldwide Brand Volume

19.532

 

 

18.735

 

 

4.3

%

 

80.857

 

 

79.096

 

 

2.2

%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N/M = Not meaningful

Le volume lié aux marques à l’échelle mondiale (ou le « volume lié aux marques » lorsqu’il est question d’un secteur) reflète les marques détenues ou activement gérées par la Société qui sont vendues à des clients externes non liés dans nos marchés géographiques (déduction faite des retours et rabais), le volume lié aux redevances et notre quote-part du volume lié aux marques à l’échelle mondiale mis en équivalence, lequel est calculé en fonction du volume lié aux marques détenues par MCBC. Le volume financier représente les marques détenues ou activement gérées par la Société qui sont vendues à des clients externes non liés dans nos marchés géographiques, déduction faite des retours et rabais, ainsi que le volume lié aux ententes de brassage et le volume de gros lié aux marques non détenues par la Société et le volume de distribution lié aux marques détenues par la Société. Le volume lié aux ententes de brassage et aux grossistes/marques distribuées est pris en compte dans le volume financier, mais il est exclu du volume lié aux marques à l’échelle mondiale, car il représente un volume lié aux marques non détenues relativement auquel nous n’exerçons pas un contrôle direct sur la performance. Le volume lié aux marques distribuées au sein de notre secteur EMOAAP se rapporte à la distribution de bières, vins, spiritueux et autres produits détenus et produits par d’autres sociétés à des établissements de consommation sur place, et les ententes de ce genre sont répandues au Royaume-Uni. Le volume lié aux redevances se compose de nos marques produites et vendues par des tiers en vertu de diverses ententes de ventes sous licence et ententes de brassage; étant donné que ce volume se compose de marques détenues par la Société, il est compris dans le volume lié aux marques à l’échelle mondiale. Notre définition du volume lié aux marques à l’échelle mondiale reflète également un ajustement afin de tenir compte du volume des ventes aux détaillants, plutôt que du volume des ventes aux grossistes. Nous sommes d’avis que la mesure du volume lié aux marques est importante puisque, contrairement au volume financier et aux ventes aux grossistes, elle fournit la meilleure indication de la performance de nos marques par rapport aux tendances au chapitre des ventes dans le marché et des ventes effectuées par la concurrence.

Nous utilisons aussi le chiffre d’affaires net par hectolitre et le coût des produits vendus par hectolitre, ainsi que les variations d’un exercice à l’autre de ces mesures, comme mesures clés pour analyser nos résultats. Ces mesures correspondent au chiffre d’affaires net et au coût des produits vendus, respectivement, tirés de notre état consolidé du résultat net, divisés par le volume financier pour la période respective. Nous sommes d’avis que ces mesures sont importantes et utiles pour les investisseurs et la direction, car elles fournissent une indication de l’incidence des prix et de la composition des ventes sur notre chiffre d’affaires net, ainsi que de l’incidence de la composition des ventes et d’autres tendances liées aux coûts, comme l’inflation, sur le coût des produits vendus.

UTILISATION DE MESURES NON CONFORMES AUX PCGR

Outre les mesures financières présentées conformément aux principes comptables généralement reconnus des États-Unis (les « PCGRS des États-Unis »), nous utilisons également des mesures financières non conformes aux PCGR, dont la liste et les définitions sont présentées ci-dessous, pour prendre les décisions opérationnelles et financières et pour évaluer la performance de la Société et des secteurs. Ces mesures non conformes aux PCGR devraient être considérées comme des suppléments à nos résultats d’exploitation présentés selon les PCGR des États-Unis (et non comme des mesures de remplacement de ceux-ci). Nous avons fourni des rapprochements de toutes les mesures historiques non conformes aux PCGR et des mesures les plus pertinentes des PCGR des États-Unis, et nous avons appliqué systématiquement les ajustements à nos rapprochements afin de déterminer chaque mesure non conforme aux PCGR.

Notre direction utilise ces mesures pour ramener sur une base plus comparable les résultats financiers d’une période à l’autre; comme des mesures pour la planification et les prévisions générales ainsi que pour l’évaluation des résultats réels par rapport aux prévisions; dans les communications avec le conseil d’administration, les actionnaires, les analystes ainsi que les investisseurs au sujet de notre performance financière; comme des mesures de comparaison utiles par rapport à la performance de nos concurrents; comme des mesures aux fins de certains calculs de la rémunération incitative de la direction. Nous croyons que ces mesures sont utiles pour les investisseurs et qu’elles sont utilisées par ceux-ci ainsi que par d’autres utilisateurs de nos états financiers dans l’évaluation de notre performance d’exploitation.

  • Bénéfice sous-jacent (perte sous-jacente) avant impôt (mesure conforme aux PCGR la plus comparable : bénéfice [perte] avant impôt) – Mesure du bénéfice (de la perte) de la Société ou d’un secteur avant impôt excluant l’incidence de certains éléments d’ajustement non conformes aux PCGR figurant dans nos états financiers préparés selon les PCGR des États-Unis. Les éléments d’ajustement non conformes aux PCGR comprennent le goodwill et les pertes de valeur d’autres immobilisations corporelles et incorporelles, les coûts liés à la restructuration et à l’intégration, les profits et pertes latents évalués à la valeur de marché, les pertes potentielles ou subies liées à certains litiges et règlements et les profits et pertes découlant de la vente d’actifs hors exploitation, entre autres. Ils sont compris dans nos résultats selon les PCGR des États-Unis et doivent faire l’objet d’ajustements aux fins du calcul des résultats non calculés selon les PCGR. Nous considérons que ces ajustements sont nécessaires pour évaluer notre rendement continu, et ces ajustements sont dans bien des cas considérés comme non récurrents. Ces ajustements sont subjectifs et peuvent varier de manière importante d’une société à l’autre, et la direction fait preuve d’un jugement important à leur égard.

  • Coût des produits vendus sous-jacent (mesure conforme aux PCGR la plus comparable : coût des produits vendus) – Mesure du coût des produits vendus de la Société ajusté pour en exclure les éléments d’ajustement non conformes aux PCGR (tels qu’ils sont définis ci-dessus). Ces éléments non liés aux activités de base comprennent l’incidence des profits et des pertes latents à la valeur de marché sur nos instruments dérivés qui sont des couvertures économiques et sont comptabilisés au poste Coût des produits vendus dans les éléments non attribués. Lorsque l’exposition que nous gérons est réalisée, nous reclassons le profit ou la perte au secteur auquel l’exposition sous-jacente se rapporte, ce qui permet à nos secteurs de réaliser les effets économiques des dérivés sans la volatilité de la valeur de marché latente en résultant.

    Nous utilisons aussi le coût des produits vendus par hectolitre sous-jacent, ainsi que la variation d’un exercice à l’autre de cette mesure, comme mesure clé pour analyser nos résultats. Cette mesure correspond au coût des produits vendus sous-jacent divisé par le volume financier pour la période respective.

  • Frais de commercialisation, généraux et d’administration sous-jacents (mesure conforme aux PCGR la plus comparable : frais de commercialisation, généraux et d’administration) – Mesure des frais de commercialisation, généraux et d’administration de la Société excluant l’incidence de certains éléments d’ajustement non conformes aux PCGR (tels qu’ils sont définis ci-dessus).

  • Bénéfice net sous-jacent (perte nette sous-jacente) attribuable à MCBC (mesure conforme aux PCGR la plus comparable : bénéfice net [perte nette] attribuable à MCBC) – Mesure du bénéfice net (de la perte nette) attribuable à MCBC excluant l’incidence des éléments d’ajustement non conformes aux PCGR (tels qu’ils sont définis ci-dessus), l’incidence fiscale connexe des éléments d’ajustement non conformes aux PCGR et certains autres éléments fiscaux non récurrents.

  • Bénéfice net sous-jacent (perte nette sous-jacente) par action sur une base diluée attribuable à MCBC (aussi appelé bénéfice par action sous-jacent) (mesure conforme aux PCGR la plus comparable : bénéfice net [perte nette] par action sur une base diluée attribuable à MCBC) – Mesure du bénéfice net (de la perte nette) attribuable à MCBC sous-jacent, tel qu’il est défini ci-dessus, par action sur une base diluée. Le cas échéant, une perte nette déclarée par action diluée attribuable à MCBC est calculée en fonction du nombre d’actions de base, car les actions dilutives ont un effet antidilutif. Si le bénéfice net sous-jacent (la perte nette sous-jacente) attribuable à MCBC devient un bénéfice, compte non tenu de l’incidence de nos ajustements non conformes aux PCGR, nous ajoutons les actions dilutives supplémentaires au nombre d’actions dilutives en circulation, selon la méthode des actions propres.

  • Taux d’imposition effectif sous-jacent (mesure conforme aux PCGR la plus comparable : taux d’imposition effectif) – Mesure du taux d’imposition effectif de la Société excluant l’incidence fiscale connexe des éléments d’ajustement non conformes aux PCGR (tels qu’ils sont définis ci-dessus) et certains autres éléments fiscaux non récurrents. Les éléments fiscaux non récurrents comprennent certains ajustements importants au titre de contrôles fiscaux et de la provision de l’exercice précédent, l’incidence des changements importants à la législation fiscale et aux taux d’imposition et des éléments importants non récurrents et propres à la période.

  • Flux de trésorerie disponibles sous-jacents (mesure conforme aux PCGR la plus comparable : flux de trésorerie nets provenant des [affectés aux] activités d’exploitation) – Mesure des flux de trésorerie d’exploitation de la Société calculés comme les flux de trésorerie nets provenant des (affectés aux) activités d’exploitation déduction faite des entrées d’immobilisations et excluant l’incidence avant impôt de certains éléments d’ajustement non conformes aux PCGR (tels qu’ils sont définis ci-dessus) sur les flux de trésorerie. Nous considérons que les flux de trésorerie disponibles sous-jacents constituent une mesure importante de notre capacité à générer des flux de trésorerie, à accroître nos activités et à accroître la valeur pour les actionnaires, laquelle est stimulée par nos activités de base, compte tenu des ajustements relatifs aux éléments d’ajustement non conformes aux PCGR, qui peuvent varier de manière importante d’une société à l’autre selon les méthodes comptables, la juste valeur des actifs et la structure de capital.

  • Dotation aux amortissements sous-jacente (mesure conforme aux PCGR la plus comparable : dotation aux amortissements) – Mesure de la dotation aux amortissements de la Société excluant l’incidence de certains éléments d’ajustement non conformes aux PCGR (tels qu’ils sont définis ci-dessus). Ces ajustements se rapportent essentiellement à l’amortissement accéléré lié aux activités de sortie ou de restructuration stratégiques de la Société.

  • Dette nette et ratio de la dette nette par rapport au bénéfice avant intérêts, impôt et amortissements sous-jacent (« BAIIA sous-jacent ») (mesures conformes aux PCGR les plus comparables : trésorerie, dette et bénéfice [perte] avant impôt) – Mesure du levier financier de la Société calculé comme étant la dette nette (définie comme la tranche courante de la dette à long terme et les emprunts à court terme, auxquels on ajoute la dette à long terme déduction faite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie) divisée par le BAIIA sous-jacent des douze derniers mois. Le BAIIA sous-jacent correspond au bénéfice net (à la perte nette) excluant les charges (les produits) d’intérêts, la charge (l’économie) d’impôt, les amortissements et l’incidence de certains éléments d’ajustement non conformes aux PCGR (tels qu’ils sont définis ci-dessus). Cette mesure ne correspond pas au ratio d’endettement maximal de la Société en vertu de sa facilité de crédit renouvelable, qui permet d’apporter d’autres ajustements dans le calcul du ratio de la dette nette par rapport au BAIIA.

  • Devises constantes – Les devises constantes sont une mesure non conforme aux PCGR servant à évaluer le rendement, compte non tenu de l’incidence des fluctuations découlant de la conversion des devises et de certaines transactions en devises, et elles visent à être représentatives des résultats en monnaie locale. Étant donné que nous exerçons nos activités dans divers pays étrangers dont la monnaie locale peut s’apprécier ou se déprécier considérablement par rapport au dollar américain ou aux autres devises liées à nos activités d’exploitation, nous utilisons des devises constantes à titre de mesure additionnelle pour évaluer le rendement sous-jacent de chaque secteur d’exploitation, sans tenir compte des fluctuations des taux de change. Nous présentons toutes les variations en pourcentage du chiffre d’affaires net, du coût des produits vendus sous-jacent, des frais de commercialisation, généraux et d’administration sous-jacents et du bénéfice (de la perte) avant impôt sous-jacent en devises constantes, et nous calculons l’incidence des taux de change en convertissant les résultats en monnaie locale de la période considérée (qui tiennent également compte de l’incidence des activités de couverture du risque de change de la période antérieure correspondante) aux taux de change moyens pour la période respective de l’exercice qui sont utilisés pour convertir les états financiers de la période correspondante de l’exercice précédent. Le résultat obtenu correspond aux résultats en dollars américains de la période considérée, comme si les taux de change n’avaient pas varié par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. De plus, nous ne tenons pas compte, dans nos résultats en devises constantes de la période considérée, de l’incidence des transactions en devises, laquelle est comptabilisée au poste Autres produits (charges) hors exploitation, montant net.

Nos indications relatives aux mesures présentées ci-dessus sont aussi des mesures financières non conformes aux PCGR qui excluent les éléments d’ajustement non conformes aux PCGR figurant dans nos états financiers préparés selon les PCGR des États-Unis, ou ont été ajustées d’une autre façon pour en tenir compte. Lorsque nous fournissons des indications relatives aux diverses mesures non conformes aux PCGR présentées ci-dessus, nous ne sommes pas en mesure d’effectuer un rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR des États-Unis sans effort exagéré, car nous ne pouvons pas prévoir avec un degré raisonnable de certitude l’incidence réelle des éléments inhabituels et des autres éléments d’ajustement non conformes aux PCGR. Il est difficile de prévoir avec précision les éléments d’ajustement non conformes aux PCGR en raison de leur nature, car ces éléments sont généralement associés à des événements inattendus et non planifiés qui se répercutent sur la Société et sur ses résultats financiers. Par conséquent, nous ne pouvons pas présenter un rapprochement de ces mesures sans effort exagéré.

RECONCILIATION TO NEAREST U.S. GAAP MEASURES

 

Reconciliation by Line Item

 

(In millions, except per share data) (Unaudited)

For the three months ended December 31, 2023

 

Cost of goods
sold

Marketing,
general and
administrative
expenses

Income (loss)
before income
taxes

Net income
(loss)
attributable to
MCBC

Net income (loss)
attributable to
MCBC per diluted
share

Reported (U.S. GAAP)

$

(1,757.8

)

$

(683.2

)

$

165.5

 

$

103.3

 

$

0.48

 

Adjustments to arrive at underlying

 

 

 

 

 

Restructuring

 

 

 

 

 

2.3

 

 

2.3

 

 

0.01

 

Intangible and tangible asset impairments, excluding goodwill(1)

 

 

 

 

 

160.7

 

 

160.7

 

 

0.74

 

Gains and (losses) on disposals

 

 

 

 

 

(0.3

)

 

(0.3

)

 

 

Unrealized mark-to-market (gains) losses

 

17.1

 

 

 

 

17.1

 

 

17.1

 

 

0.08

 

Other items

 

 

 

0.4

 

 

0.5

 

 

0.5

 

 

 

Total

$

17.1

 

$

0.4

 

$

180.3

 

$

180.3

 

$

0.83

 

Tax effects on non-GAAP adjustments

 

 

 

 

 

 

 

(37.4

)

 

(0.17

)

Discrete tax items

 

 

 

 

 

 

 

11.2

 

 

0.05

 

Underlying (Non-GAAP)

$

(1,740.7

)

$

(682.8

)

$

345.8

 

$

257.4

 

$

1.19

 

 

 

 

 

 

 

(In millions, except per share data) (Unaudited)

For the year ended December 31, 2023

 

Cost of goods
sold

Marketing,
general and
administrative
expenses

Income (loss)
before income
taxes

Net income
(loss)
attributable to
MCBC

Net income (loss)
attributable to
MCBC per diluted
share

Reported (U.S. GAAP)

$

(7,333.3

)

$

(2,779.9

)

$

1,252.5

$

948.9

 

$

4.37

 

Adjustments to arrive at underlying

 

 

 

 

 

Restructuring

 

 

 

 

 

4.1

 

4.1

 

 

0.02

 

Intangible and tangible asset impairments, excluding goodwill(1)

 

 

 

 

 

160.8

 

160.8

 

 

0.74

 

Gains and (losses) on disposals(2)

 

 

 

 

 

10.8

 

10.8

 

 

0.05

 

Unrealized mark-to-market (gains) losses

 

98.9

 

 

 

 

98.9

 

98.9

 

 

0.46

 

Other items

 

 

 

5.4

 

 

4.1

 

4.1

 

 

0.02

 

Total

$

98.9

 

$

5.4

 

$

278.7

$

278.7

 

 

1.28

 

Tax effects on non-GAAP adjustments

 

 

 

 

 

 

(57.4

)

 

(0.26

)

Discrete tax items

 

 

 

 

 

 

9.2

 

 

0.04

 

Underlying (Non-GAAP)

$

(7,234.4

)

$

(2,774.5

)

$

1,531.2

$

1,179.4

 

$

5.43

 

 

 

 

 

 

 

(1)

During the three months ended December 31, 2023, we recorded a $160.7 million partial impairment charge to our indefinite-lived intangible asset related to the Staropramen family of brands in our EMEA&APAC segment.

(2)

During the third quarter of 2023, we sold our controlling interest in the Truss joint venture within our Americas segment and recognized a loss of $11.1 million.

 

Reconciliation to Underlying Income (Loss) Before Income Taxes by Segment

 

(In millions) (Unaudited)

For the three months ended December 31, 2023

 

Americas

 

EMEA&APAC

 

Unallocated

 

Consolidated

Income (loss) before income taxes

$

362.5

 

$

(147.4

)

 

$

(49.6

)

 

$

165.5

Add/(less):

 

 

 

 

 

 

 

Cost of goods sold(1)

 

 

 

 

 

 

17.1

 

 

 

17.1

Marketing, general & administrative

 

0.4

 

 

 

 

 

 

 

 

0.4

Other non-GAAP adjustment items(2)

 

0.1

 

 

162.7

 

 

 

 

 

 

162.8

Total non-GAAP adjustment items

$

0.5

 

$

162.7

 

 

$

17.1