Publicité
La bourse ferme dans 7 h 55 min
  • CAC 40

    7 934,26
    -110,85 (-1,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 919,40
    -65,08 (-1,31 %)
     
  • Dow Jones

    37 735,11
    -248,13 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0616
    -0,0010 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    2 387,90
    +4,90 (+0,21 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 095,18
    -2 560,34 (-4,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,74
    +0,33 (+0,39 %)
     
  • DAX

    17 799,70
    -226,88 (-1,26 %)
     
  • FTSE 100

    7 868,73
    -96,80 (-1,22 %)
     
  • Nasdaq

    15 885,02
    -290,08 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    5 061,82
    -61,59 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    38 471,20
    -761,60 (-1,94 %)
     
  • HANG SENG

    16 250,52
    -349,94 (-2,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,2438
    -0,0009 (-0,07 %)
     

Mistral AI : qui sont ces Français qui osent se mesurer à OpenAI ?

Arthur Mensch, Guillaume Lample et Jean-Charles Samuelian : ces trois Français veulent détrôner les leaders du secteur de l’intelligence artificielle. En plein financement, la startup Mistral AI compte proposer une alternative viable aux grands modèles de langage américains.

David contre Goliath ? OpenAI, Google, Meta, MidjourneyCes derniers mois, les géants américains de la technologie ne cessent de progresser dans le développement de l’intelligence artificielle. Une concentration des services et des compétences que seule la Chine semble pour l’heure en mesure de concurrencer. De nombreux projets y sont menés par les leaders du secteur tels que Baidu ou Alibaba notamment.

Bien que l’Europe cherche déjà à réguler l’IA, pour l’heure, le vieux continent parait peu capable de rivaliser sur le plan technologique. Pire encore, dans l’hexagone, les chercheurs en mesure de concurrencer les poids lourds de la Silicon Valley s’exilent aux États-Unis pour se développer plus rapidement. Un cercle vicieux qui pourrait bien être brisé avec l’arrivée de Mistral AI.

Une équipe française de choc sur l’IA

Pour contrer l’avancée inexorable des entreprises américaines, plusieurs chercheurs français viennent de lancer la startup Mistral AI. Cette initiative stratégique, encore très secrète, est portée par des pionniers de l’IA et plusieurs ex-employés des GAFAM. À commencer par Arthur Mensch cofondateur et actuel de PDG de la jeune pousse.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Qui sont ces Français assez intrépides pour concurrencer OpenAI ? // Source : DALL·E via Bing