La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 697,82
    +361,42 (+1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Microsoft : pas de croissance à deux chiffres sauf dans le cloud

Jiaqian AirplaneFan / Wikimedia Commons

Les résultats trimestriels de Microsoft étaient attendus avec impatience : ils sont tombés ce mardi 24 janvier. D'octobre à décembre 2022, le groupe de Redmond (nord-ouest) a réalisé un chiffre d'affaires de 52,7 milliards de dollars, soit +2% sur un an, alors que c'est un habitué des croissances à deux chiffres. Son bénéfice net est ressorti à 16,4 milliards, en baisse de 12% sur un an, d'après son communiqué de résultats. L'entreprise a annoncé la semaine dernière le licenciement d'ici fin mars de près de 5% de ses effectifs, soit environ 10.000 employés, pour faire face à l'incertitude économique et aux changements de priorités de ses clients.

Elle a aussi indiqué lundi 23 janvier qu'elle allait investir "plusieurs milliards de dollars" pour élargir son partenariat avec le spécialiste de l'intelligence artificielle (IA) OpenAI, créateur notamment du robot conversationnel ChatGPT, qui suscite enthousiasme et effroi jusque chez le géant Google. Microsoft va "transformer les modèles d'IA les plus avancés en une nouvelle plateforme informatique", a promis le patron Satya Nadella, cité dans le communiqué. En attendant, les résultats trimestriels du groupe étaient attendus avec impatience par le marché, pour mesurer l'évolution de la demande pour l'informatique à distance, ou cloud.

Son activité "intelligent cloud", qui rassemble ses serveurs et services d'analyses de données, a rapporté 21,5 milliards de dollars au deuxième trimestre de son exercice décalé (+18% sur un an). La croissance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Climat, gouvernance : les entreprises du CAC 40 font mieux mais ont encore une grosse marge de progression
Redressement fiscal : Booking.com trouve un "accord amiable" avec le fisc français
CAC 40 : la Bourse de Paris prudente, la Banque du Canada et la Fed attendues au tournant
Cette tablette de chocolat culte des années 80 va faire son come-back dans les rayons alimentaires
Tesla investit de nouveau massivement pour agrandir sa méga-usine du Nevada