La bourse est fermée
  • CAC 40

    4 594,24
    +24,57 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 958,21
    -1,82 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    26 288,64
    -370,47 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1656
    -0,0022 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 879,10
    +11,10 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    11 604,75
    +216,89 (+1,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,21
    +0,57 (+0,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    35,45
    -0,72 (-1,99 %)
     
  • DAX

    11 556,48
    -41,59 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    5 577,27
    -4,48 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    10 873,64
    -311,95 (-2,79 %)
     
  • S&P 500

    3 250,45
    -59,66 (-1,80 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 107,42
    -479,18 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2951
    +0,0027 (+0,21 %)
     

Mercedes se résout à plus d'électrique et moins d'emplois

Source AFP
·1 min de lecture
La Vision EQS montre que Mercedes ne renonce pas au haut de gamme en dépit des embûches réglementaires. Mais il devrait, pour rester rentable, alléger ses effectifs de 30 000 à 40 000 emplois d'ici à 2025. 
La Vision EQS montre que Mercedes ne renonce pas au haut de gamme en dépit des embûches réglementaires. Mais il devrait, pour rester rentable, alléger ses effectifs de 30 000 à 40 000 emplois d'ici à 2025.

Daimler, fabricant des Mercedes-Benz, a indiqué mardi qu'il comptait réduire ses coûts de 20 % d'ici 2025 et redoubler d'efforts pour électrifier son offre sous pression de la réglementation européenne.

« Les événements de 2020 ont confirmé que notre seuil de rentabilité était trop haut », a expliqué le groupe dans un communiqué à l'occasion de la journée d'investisseurs annuelle, organisée en ligne en raison de la pandémie de Covid-19.

L'objectif d'un cinquième, calculé par rapport aux coûts de 2019, doit être atteint grâce à une baisse des coûts fixes, des « adaptations de capacités » et une « réduction des coûts du personnel », a-t-il dit.

Daimler n'a pas détaillé l'impact sur l'emploi de cette restructuration, qui s'ajoute à un programme d'économies annoncé en fin d'année dernière. Celui-ci prévoit d'économiser d'ici 2022 1,4 milliard d'euros de dépenses liées au personnel et supprimer au moins 10 000 emplois à travers, par exemple, des départs volontaires ou des retraites anticipées non remplacées.

La presse a évoqué quelque 10 000 à 30 000 réductions de postes supplémentaires.

Dans l'étau européen

Daimler, contraint de brider rapidement ses émissions de CO2 pour respecter la réglementation européenne, multipliera en parallèle son offre électrique haut de gamme, domaine où toute la branche automobile allemande peine à rattraper son retard sur l'américain Tesla.

« Avec notre nouvelle stratégie, nous soulignons notre intention d'électrifier l'intégralité de no [...] Lire la suite