La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 473,56
    +265,58 (+0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Meghan affirme que des membres de la famille royale s'inquiétaient de la couleur de peau de son fils

Magali Rangin
·2 min de lecture

La grande interview-vérité de Meghan et Harry à Oprah Winfrey, diffusée cette nuit sur CBS, a apporté son lot de révélations, notamment sur le comportement de la famille royale.

Meghan Markle, qui est métisse, a affirmé que des membres de la famille royale s'étaient inquiétés de la couleur de peau de son fils Archie avant sa naissance, lors de son interview à la chaîne américaine CBS ce dimanche soir.

Ils ont exprimé des "inquiétudes (...) quant à savoir à quel point sa peau serait foncée", "ce que ça voudrait dire et à quoi cela ressemblerait", a-t-elle expliqué. Elle a par ailleurs affirmé que pendant sa grossesse, "Ils ne voulaient pas qu'il ou elle soit prince ou princesse, sans savoir quel serait son sexe".

La duchesse de Sussex a également indiqué que le palais de Buckingham avait refusé d'accorder une protection à l'enfant, bien que ce soit la tradition.

"Campagne de dénigrement"

Si l'Américaine de 39 ans a dénoncé une "vraie campagne de dénigrement" de la part de l'institution royale et dit ne pas s'être sentie protégée par la famille royale, l'ancienne actrice a pris garde de ne pas attaquer personnellement des membres de la couronne.

"Je pense que ce serait très dommageable pour eux, a-t-elle déclaré. Cela m'a été rapporté par Harry, ce sont des conversations que la famille a eues avec lui".

"C'était étrange", a dit Harry au sujet de cette conversation, refusant, lui aussi, de révéler qui en était à l'origine. "J'étais sous le choc."

Meghan Markle a également indiqué que des membres de l'institution estimaient qu'Archie ne devrait pas recevoir de titre de noblesse, bien que ce soit la tradition.

Arrière-petit fils de la reine, Archie est septième dans l'ordre d'accession au trône britannique. Il n'a pas acquis à la naissance le titre de prince, ni le traitement d'altesse royale, selon une tradition remontant à George V pour limiter la diffusion du titre au sein de la famille royale.

Harry et Meghan ont choisi de ne pas utiliser pour leur enfant, le titre de "Earl of Dumbarton", comte de Dumbarton, dont il hérité à sa naissance en tant que fils de Harry.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :