Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 525,73
    -38,07 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 524,93
    -105,85 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    38 262,16
    -101,45 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 503,10
    +255,59 (+1,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    46 926,48
    -661,82 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    4 966,01
    -9,50 (-0,19 %)
     

Mediapart : Edwy Plenel s’apprête à quitter la direction du site d’investigation

Alain Denantes/Getty Images

«Un passage de témoin en bon ordre». À 71 ans, le journaliste Edwy Plenel a annoncé, lundi 12 février, qu'il allait quitter le 14 mars la direction de Mediapart, média d'investigation en ligne qu'il a cofondé il y a seize ans. L'actuel directeur de la publication n'a pas dévoilé le nom de son successeur. «Je continuerai à écrire pour Mediapart, je continuerai à être présent par ma plume, mais je ne serai pas le responsable juridique, le patron de l'entreprise», a-t-il précisé dans l'émission Affaires sensibles sur France Inter.

«Le miracle de Mediapart, c'est que l'équipe pour l'essentiel a entre 25 et 45 ans, j'en ai 71. Il est normal que ça vive, indépendamment de nous», a souligné le journaliste à la moustache et au sourire malicieux, redouté des dirigeants politiques de tous bords. Avec son équipe, il avait lancé l'affaire Cahuzac fin 2012, du nom de l'ex-ministre socialiste du Budget déchu après avoir menti sur son compte bancaire secret détenu à l'étranger. Sous Nicolas Sarkozy, le patron de Médiapart, avec sa jeune rédaction motivée, avait enquêté sur les relations étroites entre la milliardaire Liliane Bettencourt, héritière des cosmétiques L'Oréal, et des proches de Nicolas Sarkozy, s'attirant leurs foudres.

Mediapart est-il un journal donneur de leçons, toujours à l'affût d'une proie ? «On a une seule boussole, qui est l'intérêt public. On ne cible pas des camps, des personnes», assure son co-fondateur, qui évoque des champs d'enquête larges, de l'écologie aux violences (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse de Paris en baisse à l'ouverture en attente des chiffres de l'inflation américaine
Hermès : le «premier de la classe» du luxe au CAC 40 a-t-il encore du potentiel en Bourse ?
EasyJet met en vente des billets à prix cassés vers cette île paradisiaque
The Body Shop : la marque de cosmétiques bientôt placée en redressement judiciaire ?
CAC 40 : la Bourse de Paris en hausse à l'ouverture dans l'attente de l'inflation américaine