Marchés français ouverture 8 h 55 min
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,2148
    +0,0063 (+0,52 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • BTC-EUR

    37 515,86
    -2 686,42 (-6,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     

Marie Brizard Wine & Spirits : résultats annuels 2020

Marie Brizard Wine & Spirits
·19 min de lecture

Charenton-le-Pont, le 28 avril 2021

Résultats annuels 2020

> Redressement de la profitabilité du Groupe avec un EBITDA(*) de +10,6 M€, dont 3,7 M€ d’effets
positifs conjoncturels liés au contexte de pandémie sur l’activité ponctuelle de ventes de vrac
d’alcool éthylique en Lituanie et à l’impact du changement de modèle de distribution aux Etats-Unis
sur le 1er semestre 2020.

> Amélioration marquée du Résultat net des activités poursuivies : pertes divisées par plus de 5

> Réduction de l’endettement financier net, à 43,6 M€

(*) EBITDA = EBIT – povisions pour actifs circulants – amortissements – engagements retraite
NB : Toutes les croissances de chiffres d’affaires mentionnées sont à taux de change et à périmètre constants, sauf mention contraire.

Marie Brizard Wine & Spirits (Euronext : MBWS) annonce aujourd’hui ses résultats consolidés de l’exercice 2020, arrêtés par le conseil d’administration du Groupe qui s’est tenu mardi 27 avril 2021. Les procédures d’audit ont été effectuées par les Commissaires aux comptes.

Andrew Highcock, Directeur Général de Marie Brizard Wine & Spirits, commente ces résultats : « La mobilisation des équipes durant cette année si particulière et la poursuite de l’exécution opérationnelle de notre stratégie de création de valeur ont permis une amélioration de l’EBITDA en 2020 et démontrent la pertinence de nos choix. S’appuyant désormais sur une structure financière renforcée, le Groupe va poursuivre l’adaptation des coûts à la taille des activités pays par pays, gage du renforcement pérenne de sa profitabilité. Concentré sur des marques leaders ou fortes d’une notoriété grandissante, MBWS a à coeur de répondre aux nouvelles tendances consommateurs, à la recherche de plus de naturalité et d’une consommation de produits moins alcoolisés. La pandémie a fait émerger la consommation à domicile de cocktails, une tendance qui devrait également perdurer. Après ces résultats encourageants en 2020, la prudence reste toutefois de mise pour 2021 alors que perdurent sur ce début d’année les impacts conjoncturels de la pandémie pour beaucoup de marchés du Groupe. Nous restons confiants et pleinement engagés sur la réussite de MBWS. »

Compte de résultat simplifié de l’exercice 2020

En M€, sauf BPA

2019

retraité (*)







2020





Variation

2020/19



Chiffre d'affaires net (hors droits d’accises)

166,9

169,1

+2,0%

EBITDA

-3,5

10,6

+ 14,1 M€

Marge d’Ebitda

-2,0%

6,3%

+ 830 bp

Résultat opérationnel courant

-7,4

1,0

+ 8,4 M€

Résultat net part du Groupe

-65,9

-38,4

+ 27,5 M€

dont Résultat net des activités poursuivies

-30,2

-5,5

+ 24,7 M€

dont Résultat net des activités abandonnées ou cédées

-35,7

-32,9

+ 2,8 M€

Résultat net par action, part du Groupe (BPA,€)

-1,60

-0,86

Résultat net par action des activités poursuivies, pdg (BPA, €)

-0,73

-0,12

(*) Les états financiers 2019 ont été retraités des effets de l’application de la norme IFRS 5- Activités abandonnées ou cédées. Suite à la cession des entités polonaises du Groupe (MBWS Polska et ses filiales) en octobre 2020, les comptes de résultat consolidés 2020 et comparatifs 2019 de ces entités ont été retraités au titre de IFRS 5. Il en est de même s’agissant de la société Moncigale, filiale de MBWS France, dont le projet de cession a été signé le 13 octobre 2020 et finalisé le 16 février 2021. Ces états financiers intégrent les nouveaux accords de distribution avec l’acquéreur des activités polonaises qui sont reflétés dans le chiffre d’affaires du cluster WEMEA pour les exercices 2020 et 2019 retraité.
Activité 2020

Chiffre d’Affaires



2019 retraité



2020







Croissance Organique (excl. FX impact)





Croissance publiée (incl. FX)



(en M€ )

ACTIVITES MARQUES

147,9

136,4

-7,1%

-7,7%

WEMEA

99,2

90,5

-8,7%

-8,7%

CEE

27,4

24,5

-10,6%

-10,6%

Amériques

18,8

18,7

5,0%

-0,8%

Asie-Pacifique

2,5

2,7

6,1%

6,1%

AUTRES ACTIVITES

19,0

32,7

72,7%

72,7%

TOTAL MBWS

166,9

169,1

2,0%

1,3%

Pour les deux exercices 2019 et 2020, le chiffre d’affaires du cluster WEMEA comprend désormais les ventes enregistrées par le Groupe avec l’acquéreur de ses activités polonaises, conformément aux nouveaux accords de distribution inclus dans l’opération de cession.

La légère amélioration du chiffre d’affaires consolidé enregistrée en 2020 (+ 2,0% par rapport à 2019 retraité) reflète le contexte de pandémie ayant favorisé les ventes de vrac mais ayant très fortement impacté l’activité Marques, à la suite des mesures gouvernementales restrictives dans la majorité des marchés dans lesquels le Groupe opère.

Résultats 2020

La hausse du chiffre d’affaires et l’impact des ventes de vrac à des prix attractifs ont favorisé la progression du taux de marge brute qui s’élève à 42,4% pour l’exercice 2020 contre 41,3 % à fin 2019. Dans le cadre de sa politique commerciale volontariste centrée sur la valeur, le Groupe a réduit en 2020 ses dépenses promotionnelles par rapport à l’année précédente. Il recueille également le fruit des différentes mesures structurelles mises en place depuis 2019, ce qui se traduit par un EBITDA de 10,6 M€ en 2020 contre -3,5 M€ en 2019 (retraité IFRS 5). Toutes les régions affichent un EBITDA positif.

Les autres charges opérationnelles non courantes, nettes des autres produits opérationnels non courants, s’élèvent à -6,7 M€. Elles sont principalement constituées de charges et coûts liés à la restructuration financière et organisationnelle du Groupe.

Le résultat financier s’élève à 1,6 M€ et correspond principalement au coût de l’endettement financier et à la reprise de provision suite au recouvrement en juin 2020 d’une partie de la créance restante à Trinidad. Après une charge d’impôt de 1,5 M€, le résultat net toutes activités (part du Groupe) s’élève à -38,4 M€ en 2020 contre -65,9 M€ au 31 décembre 2019, traduisant une diminution significative de la perte nette résultant des activités poursuivies qui ressort à -5,5 M€ fin 2020 contre -30,2 M€ au 31 décembre 2019. Les pertes nettes des activités cédées ou en cours de cession sont de -32,9 M€ au 31 décembre 2020 vs. -35,7 M€ en 2019.

EBITDA



2019 retraité





Croissance Organique





Effet Change



2020







Croissance Organique (excl. FX impact)





Croissance publiée

(incl. FX)



(en M€ )

ACTIVITES MARQUES

6,6

9,9

0,0

16,5

149,7,%

149,7%

WEMEA

6,6

5,1

0,0

11,7

77,1%

77,1%

CEE

2,8

-1,1

0,0

1,7

-38,9%

-38,9%

Amériques

-2,1

4,8

0,0

2,7

228,5%

228,5%

Asie-Pacifique

-0,7

1,0

0,0

0,3

150,0%

150,0%

HOLDING

-9,2

0,7

0,0

-8,5

7,2%

7,2%

Total ACTIVITE MARQUES

-2,6

10,5

0,0

7,9

AUTRES ACTIVITES

-0,9

3,6

0,0

2,7

384,1%

384,1%

TOTAL MBWS

-3,5

14,1

0,0

10,6

400,5%

400,5%

L’activité Marques a généré un EBITDA de 16,5 M€ (hors coûts de la Holding) en hausse de 9,9 M€ par rapport à l’exercice précédent. Ce redressement significatif par rapport à 2019 reflète la plus forte protection de la marge brute grâce aux politiques commerciales adaptées dans le cadre du plan stratégique.

WEMEA (Europe de l’Ouest, Afrique et Moyen-Orient)

L’EBITDA de cette région progresse de 77,1% en 2020 à 11,7 M€.
Avec un chiffre d’affaires de 75,8 M€ en retrait de -3,3% par rapport à 2019, la France enregistre une hausse de 123% de son EBITDA, qui passe de 4,8 M€ en 2019 à 10,7 M€ fin 2020, sous l’effet de la politique commerciale sélective sur des volumes rentables, de la réduction des dépenses de marketing et de l’impact de l’accord de distribution avec la COFEPP pour une partie des réseaux commerciaux.

L’EBITDA du reste du cluster, qui s’élève à 1 M€ en 2020, en baisse de 46% par rapport à 2019, est impacté par les effets de la crise COVID notamment sur les ventes en Angleterre (-1,3 M€ vs 2019), en Espagne (avec des ventes hors domiciles très fortement perturbées et une diminution de 80% des volumes frontaliers avec la France sur William Peel) ainsi que sur la Zone scandinave (-42% vs 2019).

CEE (Europe Centrale et de l’Est)

L’EBITDA de l’ensemble de la région reste positif à 1,7 M€ mais se dégrade de -1,1 M€ par rapport à 2019 avec un chiffre d’affaires de 24,5 M€, en retrait de -10,6% par rapport à 2019. En Lituanie, où les ventes s’élèvent à 19,2 M€, les effets des restrictions Covid ont été en partie compensés par des changements du mix produit, des arrêts de contrats non profitables et des augmentations du prix de vente visant à améliorer la marge sur certains produits.

Amériques

Le chiffre d’affaire 2020 de la région Amériques atteint 18,7 M€, en croissance de 5,0% par rapport à 2019 hors effet change (de -1,1 M€). L’EBITDA de cette région s’élève à 2,7 M€, en amélioration de 4,8 M€, par rapport à un EBITDA négatif (-2,1 M€) en 2019. Cette performance traduit les effets du démarrage du nouveau modèle de distribution avec la mise en place progressive mais ponctuelle de pipeline stocks sur le marché américain qui bénéficie également d’un effet mix plus favorable avec l’augmentation de la consommation à domicile due à la crise Covid. Cet effet prix-mix positif se retrouve aussi au Brésil, suite à l’ouverture de nouveaux distributeurs.


Asie-Pacifique

L’EBITDA de la région en 2020 s’élève à 0,3 M€, en amélioration de 1,0 M€ par rapport à 2019, porté par une croissance de 6,1% du chiffre d’affaire (2,7 M€) et une réduction des frais de structure (réorganisation en Chine).

Autres activités

L’EBITDA s’améliore de 3,6 M€ en 2020, à 2,7 M€ par rapport à un EBITDA de -0,9 M€ en 2019. Les bonnes performances des ventes MDD et activités en vrac, en très forte croissance de 72,7% par rapport à 2019, ont permis une utilisation optimale de l’outil de production en Lituanie malgré un infléchissement de la tendance sur le deuxième semestre.

Le coût de la Holding s’améliore de 0,7 M€ par rapport à fin 2019, grâce à des réductions de coûts de fonctionnement (comprenant notamment l’effet favorable du changement de siège social intervenu courant juin 2020) et malgré des effets de change opérationnels négatifs de -0,4 M€ par rapport à 2019.

Bilan au 31 décembre 2020

Les capitaux propres part du Groupe s’élèvent à 66,3 M€ au 31 décembre 2020 contre 93,7 M€ à fin 2019. Cette variation s’explique principalement par la prise en compte du résultat net consolidé négatif de l’exercice et de la variation des réserves de consolidation, dont notamment la sortie des réserves de conversion liées aux entités polonaises.

A fin décembre 2020, l’endettement financier net du Groupe s’élève à 43,6 M€, en baisse de 3,1 M€ par rapport à 2019, principalement dû à la diminution des financements court terme, notamment en France et en Pologne. A noter également l’amélioration du BFR d’exploitation liée à la politique d’assainissement des stocks sur les différents marchés ainsi qu’à la diminution de créances en lien avec la cession de Moncigale et des entités polonaises (reclassement sur la ligne « actifs destinés à être cédés » à l’actif du bilan). Enfin, le Groupe a bénéficié de reports de charges dans le cadre des aides gouvernementales Covid ainsi qu’à la suite de la mise en œuvre fin 2020 d’un nouveau moratoire concernant une partie des charges fiscales et sociales sur un périmètre France.

Perspectives

Malgré les difficultés liées à la pandémie mondiale, le Groupe a mis en œuvre l’éxécution opérationnelle de son plan, en priorisant les opérations contribuant à l’amélioration de la rentabilité de ses activités pour un retour progressif à un EBITDA positif. Il s’est attaché à créer les conditions d’un développement rentable de son portefeuille de marques ainsi que des zones commerciales où il est présent avec un focus systématique dans la stratégie commerciale sur l’approche valeur vs volume, notamment en France, aux USA et en Lituanie.

La cession des activités polonaises en octobre 2020 et celle de l’activité vins en France (Moncigale) en février 2021 ont rendu nécessaire la simplification des structures opérationnelles, le Groupe s’étant, depuis le 1er Janvier 2021, organisé d’un point de vue managérial en deux clusters (France et International). Cette stratégie ainsi que l’adaptation des coûts à la taille des activités pays par pays sera poursuivie et est un gage du renforcement de la profitabilité du Groupe.

Par ailleurs, l’augmentation de capital réalisée le 4 février 2021 s’est élevée à un montant brut de 100,9 M€ (prime d’émission incluse) dont 17,4 M€ de produits des souscriptions en espèces versés par les actionnaires autres que COFEPP. Cette augmentation de capital a permis d’incorporer au capital (i) l’intégralité des dettes bancaires (hors affacturage) rachetées par COFEPP auprès des prêteurs bancaires de la Société, à savoir le crédit conclu le 26 juillet 2017 d’un montant, en principal, de 45 M€ et les lignes de découvert tirées d’un montant, en principal, de 1,1 M€, (ii) l’intégralité des avances en compte courant versées par COFEPP à la Société et sa filiale MBWS France, d’un montant total, en principal, de 32 M€ et (iii) la première tranche de l’avance Pologne octroyée par COFEPP à la Société d’un montant de 3 M€. Le produit des souscriptions en espèces a permis de rembourser le solde de l’avance Pologne d’un montant de 5,2 M€ octroyée par COFEPP à la Société et, pour le solde, de financer les besoins de fonctionnement du Groupe MBWS.

Post remboursement du solde de l’avance Pologne susvisée, COFEPP ne détient plus aucune créance financière sur le Groupe MBWS.

A la suite de la réalisation de l’augmentation de capital, la position financière nette du Groupe s’élève au 31 Mars 2021 à +59,7 M€, l’amélioration par rapport au 31 décembre 2020 provenant principalement (i) de l’incorporation lors de l’augmentation du capital de l’intégralité des dettes et créances susvisées, réduisant d’autant l’endettement, (ii) des souscriptions en espèces reçues d’un montant de 17,4 M€, (iii) du versement par COFEPP du solde de l’avance N°2 d’un montant d’environ 7 M€, et (iv) de l’encaissement d’une partie des produits de cessions des activités cédées (entités polonaises et Moncigale).

Même si l’année 2020 peut présenter des résultats encourageants dans un contexte de pandémie assez disruptif, le maintien pour le moment conjoncturel de ses impacts sur le début de l’année 2021 ainsi que les conséquences probablement plus durables sur les modes de consommation obligent le groupe à rester prudent sur sa feuille de route pour 2021.

Agenda financier

  • Assemblée Générale : 30 juin 2021

  • Chiffre d’affaires du 1er semestre 2021 : 28 juillet 2021

A propos de Marie Brizard Wine & Spirits

Marie Brizard Wine & Spirits est un Groupe de vins et spiritueux implanté en Europe et aux Etats-Unis. Marie Brizard Wine & Spirits se distingue par son savoir-faire, combinaison de marques à la longue tradition et d’un esprit résolument tourné vers l’innovation. Depuis la naissance de la Maison Marie Brizard en 1755, le Groupe Marie Brizard Wine & Spirits a su développer ses marques dans la modernité tout en respectant leurs origines.
L’engagement de Marie Brizard Wine & Spirits est d’offrir à ses clients des marques de confiance, audacieuses et pleines de saveurs et d’expériences. Le Groupe dispose aujourd’hui d’un riche portefeuille de marques leaders sur leurs segments de marché, et notamment William Peel, Sobieski, Marie Brizard et Cognac Gautier.
Marie Brizard Wine & Spirits est coté sur le compartiment B d’Euronext Paris (FR0000060873 - MBWS) et fait partie de l’indice EnterNext© PEA-PME 150.

Contact
Image Sept
Claire Doligez- Flore Larger
cdoligez@image7.fr – flarger@image7.fr
Tél : +33 1 53 70 74 70

ANNEXES

Compte de résultat

(en milliers d'euros)

31.12.2020

31.12.2019 Retraité (1)

CHIFFRE D'AFFAIRES

220 774

220 476

Droits d'accises

(51 691)

(53 616)

CHIFFRE D'AFFAIRES NET DE DROITS

169 083

166 860

Achats consommés

(97 474)

(97 911)

Charges externes

(24 795)

(28 288)

Charges de personnel

(32 028)

(40 927)

Impôts et taxes

(1 989)

(2 044)

Dotations aux amortissements

(9 699)

(9 203)

Autres produits d'exploitation

4 127

7 832

Autres charges d'exploitation

(6 178)

(3 749)

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT

1 046

(7 428)

Autres produits opérationnels non courants

8 587

5 861

Autres charges opérationnelles non courants

(15 303)

(26 839)

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL

(5 671)

(28 406)

Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie

89

25

Coût de l'endettement financier brut

(2 934)

(2 197)

COÛT DE L'ENDETTEMENT FINANCIER NET

(2 845)

(2 172)

Autres produits financiers

6 364

1 060

Autres charges financières

(1 870)

(258)

RÉSULTAT FINANCIER

1 649

(1 370)

RÉSULTAT AVANT IMPÔT

(4 023)

(29 776)

Impôt sur les résultats

(1 511)

(433)

RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES

(5 533)

(30 209)

RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS ABANDONNÉES OU CÉDÉES (1)

(32 912)

(35 711)

RESULTAT NET

(38 445)

(65 921)

Part du groupe

(38 465)

(65 926)

dont résultat net des activités poursuivies

(5 553)

(30 215)

dont résultat net des activités abandonnées ou cédées (1)

(32 912)

(35 711)

Participations ne donnant pas le contrôle

20

5

dont résultat net des activités poursuivies

20

5

dont résultat net des activités abandonnées ou cédées

Résultat net des activités poursuivies part du groupe par action (en €)

-0,12 €

-0,73 €

Résultat net des activités poursuivies part du groupe par action dilué (en €)

-0,12 €

-0,73 €

Résultat net part du groupe par action (en €)

-0,86 €

-1,60 €

Résultat net part du groupe par action dilué (en €)

-0,86 €

-1,60 €

Nombre moyen pondéré de titres en circulation

44 571 246

41 249 151

Nombre moyen pondéré et dilué de titres en circulation

44 571 246

41 249 151

(1) Les états financiers (compte de résultat) au 31 décembre 2019 ont été retraités des effets de l'application de la norme IFRS 5 – Activités abandonnées.

Bilan
Actif

(en milliers d'euros)

31.12.2020

31.12.2019

Actifs non courants

Goodwill

14 704

15 039

Immobilisations incorporelles

83 167

88 031

Immobilisations corporelles

28 111

56 180

Actifs financiers

5 639

2 387

Instruments dérivés non courants

0

Actifs d'impôts différés

1 225

1 328

Total actifs non courants

132 846

162 965

Actifs courants

Stocks et en-cours

37 811

53 991

Créances clients

20 813

46 669

Créances d'impôt

554

1 735

Autres actifs courants

22 123

32 686

Instruments dérivés courants

70

157

Trésorerie et équivalents de trésorerie

42 075

26 193

Actifs destinés à être cédés

12 900

Total actifs courants

136 346

161 431

TOTAL ACTIF

269 192

324 396

Passif

Capitaux propres

Capital

62 578

89 396

Primes

66 711

66 710

Réserves consolidées et autres réserves

(14 083)

25 568

Réserves de conversion

(10 720)

(22 234)

Résultat consolidé

(38 465)

(65 926)

Capitaux propres (part du groupe)

66 020

93 514

Participations ne donnant pas le contrôle

328

223

Total capitaux propres

66 348

93 737

Passifs non courants

Avantages au personnel

3 150

5 533

Provisions non courantes

3 926

3 238

Emprunts à long terme - part à plus d'un an

65 352

9 689

Autres passifs non courants

1 751

1 855

Instruments dérivés non courants

Passifs d'impôts différés

17 879

16 424

Total passifs non courants

92 058

36 739

Passifs courants

Provisions courantes

7 049

10 178

Emprunts à long terme - part à moins d'un an

15 023

50 933

Emprunts à court terme

5 287

12 292

Fournisseurs et autres créditeurs rattachés

34 777

63 719

Dettes d'impôt

5 667

481

Autres passifs courants

32 584

56 315

Instruments dérivés courants

98

2

Passifs destinés à être cédés

10 301

Total passifs courants

110 787

193 920

TOTAL PASSIF

269 192

324 396


Tableau des flux de trésorerie

(en milliers d'euros)

31.12.2020

31.12.2019

Résultat net total consolidé

(38 445)

(65 921)

Eliminations :

Amortissements et provisions

5 143

31 407

Profits / pertes de réévaluation (juste valeur)

2 953

279

Résultats de cession et résultats de dilution

20 840

8 550

Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier net et impôt

(9 508)

(25 685)

Charge (produit) d'impôt

8 776

512

Coût de l'endettement financier net

4 100

6 101

Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôt

3 368

(19 072)

Incidence de la variation en besoin en fonds de roulement 1 (stocks-clients-fournisseurs)

2 290

19 922

Incidence de la variation en besoin en fonds de roulement 2 (autres postes)

(898)

(17 524)

Impôts versés

(335)

(301)

Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles

4 425

(16 975)

Acquisition d'intérêts minoritaires

0

(1 102)

Acquisition d'immobilisations corporelles et incorporelles

(5 025)

(9 056)

Acquisition d'actifs financiers

0

187

Augmentation des prêts et avances consentis

(3 421)

(117)

Diminution des prêts et avances consentis

6 823

435

Cession d'immobilisations corporelles et incorporelles

1 039

2 429

Incidence de variation de périmètre

1 733

(238)

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

1 148

(7 462)

Augmentation de capital

0

58 576

Acquisition d'actions propres

0

13

Emission d'emprunts

29 371

235

Remboursement d'emprunts

(12 356)

(5 356)

Intérêts financiers nets versés

(702)

(6 877)

Variation nette des financements court terme

(4 791)

(17 933)

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

11 521

28 658

Incidence de la variation des taux de change

(1 212)

140

Flux de trésorerie générés par les activités cédées et produit de cession

0

0

Variation de la trésorerie

15 882

4 361

Trésorerie d'ouverture

26 193

21 832

Trésorerie de clôture

42 075

26 193

Variation de la trésorerie

15 882

4 361

Pièce jointe