Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 731,95
    +887,96 (+1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 447,56
    -20,54 (-1,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Manifestations du 23 mars : les premiers chiffres de la mobilisation

Des manifestants contre la réforme des retraites, à Marseille, le 23 mars 2023.

Pour la neuvième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, le mouvement va-t-il connaître un rebond ?

SOCIAL - Pour la neuvième fois depuis le début de l’année, et après la dernière journée de mobilisation du 15 mars qui a connu l’une de ses plus faibles participations (1,7 million de personnes selon les syndicats, 480 000 selon les autorités), les opposants à la réforme des retraites sont de nouveau appelés par l’intersyndicale à faire grève et à manifester ce jeudi 23 mars.

Les syndicats tablent sur une forte mobilisation pour cette première journée de grève organisée au niveau national après l’adoption de la loi via l’arme constitutionnelle du 49.3, le 16 mars. Elle se déroule aussi au lendemain d’une intervention du président de la République qui a hérissé les opposants. Entre 600 000 et 800 000 manifestants sont attendus au total par les renseignements, et entre 40 000 et 70 000 à Paris.

La RATP et la SNCF ont annoncé un trafic fortement perturbé : le syndicat FO-RATP, premier chez les conducteurs de métro, a appelé à faire de ce jeudi « une journée noire » dans les transports. À la SNCF, seule la moitié des TGV Inoui et Ouigo et le tiers des TER roulent.

PUBLICITÉ

Dans les différents secteurs professionnels (Fonction publique, EDF, Éducation nationale…), les chiffres de mobilisation commencent à tomber petit à petit, comme on peut le voir dans le graphique plus bas.

Dans l’Éducation nationale, 21,41 % d’enseignants étaient annoncés grévistes à la mi-journée ce jeudi par le ministère. C’est moins que lors des journées de mobilisation en semaine du 15 mars (35,35 %), du 7 mars (32,71 %) ou du 31 janvier (25,92 %). À la SNCF, le taux de grévistes était de 25 % selon une source syndicale. C’est plus que le 15 mars (15 %) mais moins que le 7 mars (39 %) ou le 31 janvier (36,5 %).

En fin de matinée ce jeudi, Le HuffPost commencera à vous donner, dans le graphique plus bas, des premiers chiffres de mobilisation dans plusieurs grandes villes et villes moyennes du pays. À Toulon, entre 12 000 personnes (autorités) et 30 000 personnes (syndicats) se sont ainsi réunies, ou encore entre 4 000 et 6 500 à Reims.

Au total, 240 points de rassemblements sont attendus par les syndicats, et des manifestations spontanées ne sont pas à exclure.

Le graphique ci-dessous présente le nombre total de manifestants pour les précédentes journées d’action contre la réforme des retraites. La plus forte mobilisation remonte pour le moment à la journée du 7 mars, pendant laquelle 3,5 millions de manifestants avaient été comptabilisés par les syndicats, et 1,28 million par les autorités.

VIDÉO - Réforme des retraites en France : manifestations et blocages pour la 9e journée de mobilisation

  

Réforme des retraites : L’interview de Macron au « 13 heures » suivie par au moins 10 millions de Français

Macron critiqué sur le RSA, Dussopt parle de « solidarité »