Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0659
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 716,52
    -212,11 (-0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,40
    +27,78 (+2,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,76 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

Il mange une œuvre d'art à plusieurs dizaines de milliers d'euros

Burke/Triolo Productions / Getty Images

L'œuvre d'art emblématique de l'artiste italien Maurizio Cattelan, qui représente une banane mûre scotchée sur un mur, exposée dans un musée de Séoul (Corée du Sud), a été mangée par un étudiant, jeudi 27 avril, relate The Korea Herald. L'œuvre, baptisée "Comedian" fait partie de l'exposition personnelle de Cattelan "WE" en cours au Leeum Museum of Art.

En visitant l'exposition dans laquelle sont présentées 38 œuvres de Cattelan des années 1990, l'étudiant s'est saisi de la banane, l'a épluchée et l'a mangée sur place, puis a recollé la peau du fruit au mur à l'aide du ruban adhésif. Interpellé par le musée sur les raisons de son acte, l'étudiant en art à l'université nationale de Séoul a répondu qu'il avait sauté le petit déjeuner et qu'il avait faim.

Interrogé un peu plus tard par une radio locale, l'étudiant aurait avoué qu'il pensait "qu'endommager une œuvre d'art moderne pouvait aussi être interprété comme une sorte d'œuvre d'art". D'où sa décision de raccrocher la peau de banane sur l'œuvre. Comme le rappelle The Korea Herald, la banane de Cattelan est remplacée tous les deux à trois jours, selon les instructions de l'artiste fournies avant l'exposition.

Fort heureusement pour l'étudiant, le musée a décidé de ne pas lui réclamer de dommages et intérêts. Ce n'est pas le premier incident de ce type rapporté par une galerie. En 2019, un artiste de performance, David Datuna, avait lui aussi mangé la banane de "Comedian" exposée à Miami quelques minutes après la vente de l'œuvre (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Découvrez l'AirFish 8, le bateau qui vole au-dessus de l’eau
Ouigo : comment la SNCF compte doubler le nombre de passagers d'ici 2030
CAC 40 : hausse en vue en attendant la décision de la Fed
Allemagne : un ticket à 49 euros par mois permet de faire le tour du pays
Mobilisation contre la réforme des retraites : une partie des entreprises paye un lourd tribut