La bourse ferme dans 33 min
  • CAC 40

    7 085,65
    -11,56 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 151,94
    -26,07 (-0,62 %)
     
  • Dow Jones

    33 918,91
    -59,17 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0871
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    1 941,00
    -4,60 (-0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    21 307,82
    -494,80 (-2,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,05
    -13,82 (-2,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,76
    -0,92 (-1,15 %)
     
  • DAX

    15 106,45
    -43,58 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 777,38
    +12,23 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 437,73
    -183,98 (-1,58 %)
     
  • S&P 500

    4 038,44
    -32,12 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • GBP/USD

    1,2380
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Le maire de Metz jugé pour prise illégale d’intérêts

Tiko/Adobe Stock

François Grosdidier va enfin pourvoir être usée. Cinq recours ont été utilisé contre l’ancien sénateur.

L’histoire vous a peut-être échappé, ou vous l’avez tout simplement oubliée. Le Parisien rapporte le lundi 2 janvier 2022, que l’ancien sénateur François Grosdidier va devoir s’expliquer dans le tribunal à propos d’une affaire de prise illégale d’intérêt. Selon l’avocat de celui qui est désormais maire de Metz, c’est "une audience qui intervient peut-être un peu tardivement". En effet, s’il se présente sur le banc des prévenus, François Grosdidier est jugé pour une affaire remontant à 2009. Cette année-là, il se retrouve à la tête de "Valeur Écologie", le parti qui veut se placer "au cœur de l’engagement pour la nature et l’environnement".

À cette période, le sénateur aurait utilisé pas moins de 160 000 euros de sa réserve parlementaire., injectés dans ce petit parti. En outre, Mediapart assure que François Grosdidier se serait servi du parti pour se verser à lui-même cette énorme somme d’argent. Toutefois, à l’époque, il n’y avait pas un contrôle scrupuleux de l’utilisation de la réserve parlementaire. Difficile donc de savoir précisément d’où venaient les fonds.

En 2012, une plainte est déposée devant le tribunal de Metz pour "détournements de fonds et prise illégale d’intérêts". Cela abouti sur un non-lieu. Idem pour l’appel interjeté par l’association Anticor. L’association de lutte contre la corruption en politique se pourvoit alors en cassation. En 2018, la Cour de cassation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi le Danemark n'a subi aucun braquage de banque en 2022
Cette ville française va changer de nom (temporairement) pour promouvoir l'égalité des sexes
Variole du singe : les autorités sanitaires françaises recommandent de stocker des vaccins
Ces cinq communes ont changé de nom au 1er janvier 2023
Il tente de s'enfuir après avoir fait le plein d'essence alors que sa voiture roule au diesel