La bourse ferme dans 7 h 8 min
  • CAC 40

    7 053,40
    -28,61 (-0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 141,77
    -16,86 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0819
    -0,0038 (-0,35 %)
     
  • Gold future

    1 922,40
    -16,80 (-0,87 %)
     
  • BTC-EUR

    21 201,98
    -551,97 (-2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    520,04
    -17,83 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,79
    -1,11 (-1,42 %)
     
  • DAX

    15 052,15
    -73,93 (-0,49 %)
     
  • FTSE 100

    7 737,15
    -47,72 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2314
    -0,0040 (-0,32 %)
     

Londres, Paris, San Francisco... Les prix de l’immobilier en baisse

L'inflation et les incertitudes économiques font baisser les prix de l'immobilier mondial. (Photo d'illustration). - Credit:RICCARDO MILANI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Sous l'effet de l'inflation et face aux incertitudes économiques, la valeur du marché de l'immobilier mondial a baissé, rapporte « Le Figaro ».

Le boom des prix de l'immobilier a bien pris fin. Sous l'effet du ralentissement de l'économie, les prêts immobiliers devenant plus onéreux, la demande de logements a baissé, amenant un assouplissement des prix de l'immobilier après plusieurs années de croissance, relaie Le Figaro. Dans un rapport sur la stabilité financière d'octobre, le FMI évoque un « point de basculement » de l'immobilier mondial. Le scénario le plus pessimiste verrait une chute des prix de 25 % dans les marchés émergents et de plus de 10 % dans les pays avancés.

Une situation que connaissent déjà bon nombre de pays. Par exemple, en Chine, les ventes immobilières ont chuté de 43 % cette année. Les prix baissent en Suède, en Allemagne, au Canada, en Nouvelle-Zélande ou en Australie. Ils déclinent dans la moitié des 18 principaux marchés, selon le cabinet Oxford Economics. Même évolution au Royaume-Uni qui voit la demande chuter de 44 % et les ventes de 28 %. Les prix baissent depuis trois mois et le gouvernement s'attend à les voir décliner de 9 % d'ici l'an prochain.

Une baisse inégale au niveau national

« Globalement, il s'agit des prévisions les plus inquiétantes pour le marché immobilier depuis 2007-2008. Certains pays peuvent s'attendre à un déclin modéré et d'autres font face à des chutes beaucoup plus fortes, de l'ordre de 15 à 20 % », estime Adam Salter, d'Oxford Economics. Cette baisse des prix varie sur le plan national. « Des villes subissent des chutes de prix importantes par r [...] Lire la suite

VIDÉO - Les 10 villes où les prix de l’immobilier ont le plus augmenté en 20 ans