Marchés français ouverture 8 h 49 min
  • Dow Jones

    29 260,81
    -329,60 (-1,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 802,92
    -65,00 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9612
    -0,0076 (-0,79 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    19 879,91
    +272,43 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,96
    +5,86 (+1,35 %)
     
  • S&P 500

    3 655,04
    -38,19 (-1,03 %)
     

La livre Sterling (GBP) plonge, récession probable au Royaume-Uni : le conseil Bourse

La livre Sterling (GBP) est à la peine. La devise britannique revient vers ses planchers de juillet face à l’euro, sur fond de vents contraires pour les perspectives du Royaume-Uni, “l’économie avancée où les pressions inflationnistes sont les plus fortes et où les risques de récession sont les plus importants”, juge Western Union. Goldman Sachs, qui s’attend à ce que l’économie britannique tombe en récession avant la fin de l’année, s’attend désormais à une contraction de 0,6% de la croissance en 2023, alors qu’elle tablait auparavant sur une expansion de 1,1%.

Il faut dire que l’inflation qui s’emballe au Royaume-Uni lamine le pouvoir d’achat des ménages et pèse lourdement sur la consommation et la croissance économique. “La flambée des prix de l’énergie et ses répercussions sur le pouvoir d’achat des ménages, lesquelles pourraient encore s’intensifier, font craindre une contraction de l’économie britannique”, avertit ainsi Western Union. L’inflation risque d’atteindre 13% en octobre selon la Banque d’Angleterre et même 18,6% début 2023 selon Citi.

Selon Goldman Sachs, si les prix du gaz restent à leur niveau actuel, la hausse des prix de l'énergie pourrait dépasser 80% en janvier, ce qui se traduirait par "un pic d'inflation à 22,4%, bien supérieur à notre prévision de base de 14,8%".

“Les investisseurs sont plus nerveux au sujet de l'inflation au Royaume-Uni que partout ailleurs. La Banque d’Angleterre peut-elle la maîtriser ?", s’interroge de son côté Société générale, qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40, Nasdaq... le rally de l'été en Bourse est-il déjà terminé ?
Hausse des prix de l'énergie : des milliers de pubs et brasseries pourraient mettre la clé sous la porte au Royaume-Uni
Les cocottes Le Creuset, un inusable symbole du made in France
Gautam Adani, le milliardaire indien méconnu, devient la troisième fortune mondiale
Bourse : BCE, Fed, Jackson Hole… “gare à une rentrée sous tension !”