Publicité
La bourse ferme dans 6 h 18 min
  • CAC 40

    7 592,44
    -115,58 (-1,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 891,12
    -44,38 (-0,90 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0687
    -0,0055 (-0,51 %)
     
  • Gold future

    2 332,40
    +14,40 (+0,62 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 731,98
    -457,60 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 428,69
    +10,82 (+0,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,19
    -0,43 (-0,55 %)
     
  • DAX

    18 156,31
    -109,37 (-0,60 %)
     
  • FTSE 100

    8 149,82
    -13,85 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2719
    -0,0042 (-0,33 %)
     

Liquidation judiciaire d’Interior’s : près de 340 clients n’ont toujours pas reçu leur commande

Pixabay

Près de 340 personnes dans l’attente. Les clients d’Interior’s se retrouvent dans l’incertitude, et ce, depuis le placement en redressement judiciaire de l’enseigne. Cette dernière a cessé son activité le 24 mai dernier, alors qu’elle devait la poursuivre jusqu’à la fin du mois de juillet. Les quelque 340 clients qui n’ont toujours pas reçu leur commande ont décidé de lancer un groupe Facebook : Collectif des clients touchés par la liquidation judiciaire d'Interior's, rapporte RMC Conso, le 11 juin 2024.

Les consommateurs ont deux griefs, qu’ils partagent quotidiennement sur les réseaux sociaux, à savoir le manque de visibilité quant à leur commande, mais aussi le silence du mandataire judiciaire nommé pour suivre leur dossier. Cécile, l’une des clientes en colère, a été interrogée par RMC Conso. Elle a le «sentiment» que «l'enseigne a continué à prendre des commandes pour renflouer les caisses parce que certaines commandes ont été passées à quelques jours du placement en liquidation». C’est le cas de cette cliente qui a passé commande le 15 avril dernier, soit un peu plus d’un mois avant la cessation d’activité. Heureusement pour elle, elle avait opté pour le paiement en quatre fois sans frais. Elle n’a été débitée que de 215 euros.

215 euros est une petite somme «en comparaison de ce que d'autres ont perdu», estime la cliente. En effet, Sophie, également interrogée par RMC Conso, a perdu quant à elle 6 741 euros. Pire encore, cette dépense a été réalisée le 30 avril dernier, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les conseils d'un agent de bord pour «survivre» aux vols les plus longs
Pourquoi le plus moderne des avions de chasse russe reste cloué au sol
Conférence de presse d'Emmanuel Macron : retraites, nucléaire... les promesses du chef de l'Etat
EasyJet poursuit son développement en France avec de nouvelles destinations
Mauvaise nouvelle pour la retraite, le salaire de l’ex-PDG de Casino… L'actu éco en 120 secondes