La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 100,10
    -161,97 (-1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

L'inflation accélère en octobre en France

freshidea/Adobe Stock

La hausse des prix à la consommation en France a de nouveau accéléré en octobre, à 6,2% sur un an, après deux mois de ralentissement, selon les données provisoires publiées vendredi 28 octobre par l'Insee. Ce rebond de l'inflation serait dû à l'accélération des prix de l'énergie, de l'alimentation et des produits manufacturés, précise l'Institut national de la statistique et des études économiques dans un communiqué. Il faut remonter à juin 1985, mois au cours duquel une hausse des prix de 6,4% sur un an avait été enregistrée, pour trouver un niveau d'inflation supérieur à cette première estimation.

En juillet dernier, l'inflation avait déjà atteint 6,1% sur un an, avant de ralentir en août (5,9%) et en septembre (5,6%). La hausse des produits alimentaires, à laquelle les ménages les plus modestes consacrent une part plus importante de leurs revenus, est particulièrement forte en octobre, à 11,8% sur un an et même 16,9% pour les produits frais. Les prix de l'énergie ont de leur côté augmenté de 19,2% contre 17,9% en septembre et ce, malgré la prolongation de la ristourne à la pompe par le gouvernement. Les produits manufacturés ont enregistré une hausse de 4,2% tandis que les prix des services (3,2%) et du tabac (0,3%) ont augmenté au même rythme que le mois précédent.

Sur un mois, les prix à la consommation augmenteraient de 1,0%, après -0,6% en septembre. Toujours sur un mois, les prix de l'énergie rebondiraient dans le sillage des prix des produits pétroliers. Ceux des services (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un couple en camping-car suspecté d'avoir siphonné 5.000 litres de carburant
L'économie allemande est en panne, et c’est mauvais pour nous !
Transition écologique : penser la construction en termes d’efficacité et de durabilité
Corruption, détournement d'argent public... la délinquance en col blanc a augmenté de 28% depuis 2016
Déguisé en facteur, l'octogénaire escroquait des femmes âgées