Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 519,99
    -43,81 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    15 519,61
    -111,17 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    38 262,16
    -101,45 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0814
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    16 503,10
    +255,59 (+1,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 065,10
    -579,52 (-1,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    4 964,23
    -11,28 (-0,23 %)
     

Lille : l'hôpital d'Armentières victime d'une cyberattaque au «rançongiciel»

Capture d'écran - Google Maps

C'est une nouvelle cyberattaque qui vise un établissement de santé français. L'hôpital de la ville d'Armentières, commune qui fait partie de la métropole lilloise, a été victime d'un piratage informatique ce week-end, entraînant la fermeture des urgences pendant une journée, rapporte ce dimanche La Voix du Nord. Les assaillants numériques ont demandé une rançon pour restaurer l'accès aux données de l'établissement de soins. Dès la découverte de l'attaque, les ordinateurs ont été déconnectés du réseau et les urgences ont été fermées par mesure de sécurité. La direction de l'hôpital a également demandé à l'Agence régionale de santé des Hauts-de-France de rediriger les patients vers d'autres établissements. Cependant, du personnel soignant est resté sur place au cas où une urgence vitale se présenterait.

La demande de rançon formulée par les pirates informatiques est une pratique courante appelée «rançongiciel». Cette technique est utilisée pour exercer une pression sur les victimes dans l'espoir de les contraindre à payer rapidement, surtout lorsque leur activité est sensible. Pour faire face à cette situation, une cellule de crise a été mise en place à l'hôpital, composée de professionnels de la sécurité de l'hôpital d'Armentières et du centre hospitalier régional de Lille.

Les attaques de ce type contre les établissements publics sont de plus en plus fréquentes, entraînant des perturbations importantes pour les services de santé. Début 2023, un piratage informatique avait paralysé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Orange, principale victime des vols de cuivre qui sévissent partout en France
EuroMillions : un Français remporte une belle somme, le gros jackpot remis en jeu
«Souveraineté énergétique» : le ministre de l'Industrie envisage une loi «dans l'année»
«La France se complait encore dans ses déficits jumeaux, gare au retour de bâton»
Ecosse : un ministre démissionne à cause d'une facture téléphonique colossale