Publicité
La bourse ferme dans 5 h 33 min
  • CAC 40

    8 111,14
    +19,03 (+0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 049,95
    +24,78 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    +0,0023 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    2 363,90
    -29,00 (-1,21 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 173,71
    -355,59 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 501,26
    -1,40 (-0,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,96
    +0,39 (+0,50 %)
     
  • DAX

    18 740,44
    +60,24 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    8 372,50
    +2,17 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2726
    +0,0006 (+0,05 %)
     

L'humoriste Guillaume Meurice suspendu d'antenne par Radio France

François de Dijon/Wikimedia Commons

Guillaume Meurice suspendu d'antenne. L'humoriste de France Inter a été suspendu par Radio France jeudi dans l'attente d'une éventuelle sanction pouvant aller jusqu'au licenciement, quatre jours après avoir réitéré ses propos polémiques sur Benjamin Netanyahu tenus fin octobre. «Il y a des choses qu'on peut dire. Par exemple, si je dis 'Netanyahu (le Premier ministre israélien, NDLR) est une sorte de nazi mais sans prépuce', c'est bon. Le procureur, il a dit 'c'est bon'», a lancé le chroniqueur sur France Inter dimanche, en référence au récent classement sans suite d'une plainte à son encontre l'accusant d'antisémitisme pour des propos similaires. Guillaume Meurice a lui-même annoncé sur X sa convocation à un entretien préalable en vue d'une possible sanction, ce qu'a confirmé Radio France à l'AFP.

«Il a été convoqué ce jour par la direction des ressources humaines à un entretien préalable qui aura lieu dans les prochaines semaines», a précisé le groupe public. «Dans l'attente de cet entretien préalable, il est suspendu de l'antenne» mais conserve sa rémunération, a indiqué Radio France, sans «présager» de l'issue ni en dévoiler la cause. Cette convocation est liée à l'intervention de l'humoriste dimanche, selon une source interne à la radio. «Pour des raisons indépendantes de ma volonté, je ne participerai pas aux deux prochaines émissions 'Le grand dimanche soir'», a commenté le chroniqueur sur X. Il risque une «éventuelle sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'à la rupture (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu'est-ce que la fièvre de Lassa, ce virus qui suscite l'inquiétude en Île-de-France ?
Cyberattaque de l'hôpital de Cannes : quelles sont les données dérobées par les hackers de Lockbit ?
Un cas de fièvre de Lassa détecté en Île-de-France : ce que l’on sait
Très endettée, Christelle reçoit une aide de 45000 euros après son passage à la radio
Porté par le cloud et l'IA, Amazon triple ses bénéfices