Marchés français ouverture 25 min
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    26 537,31
    +240,45 (+0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1937
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    26 767,00
    +97,25 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    14 901,75
    -185,81 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    346,39
    -24,13 (-6,51 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     

Leclerc, Super U, Intermarché : pourquoi il ne faut pas craindre des pénuries

Vincent MIGNOT
·1 min de lecture

Pâtes, riz, papier toilette, gels désinfectants… Dans la foulée du premier confinement, en mars dernier, certains articles avaient rapidement manqué dans les rayonnages des supermarchés. La raison : une surconsommation soudaine de ces produits par des clients inquiets de l’avenir immédiat et tentés de stocker.

Ce scénario pourrait-il se reproduire après l’annonce du second confinement, qui débutera ce soir à minuit ? On peut évidemment le craindre. Voilà plusieurs jours, déjà, que les enseignes de la grande distribution constatent une nette hausse des ventes de certains produits. « Je confirme : les consommateurs depuis une semaine se jettent à nouveau sur les pâtes (+30%) et le papier WC (+20%) », écrivait dès mardi Michel-Edouard Leclerc, le patron du groupe du même nom, sur son compte Twitter.

Du stock dans les supermarchés

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Société Générale, BNP Paribas, Crédit Agricole... Allez-vous devoir payer pour être conseillé ?
- Reconfinement : ces Français qui s'apprêtent à épargner encore plus
- SFR : comment obtenir l'iPhone 12 à 550 euros