La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0187
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • Gold future

    1 792,40
    -14,50 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    22 697,05
    -253,64 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,75 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,03 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,90 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2071
    -0,0088 (-0,72 %)
     

Un Leclerc drive infesté de rats, les employés alertent

Des salariés et ex-salariés de ce drive de Chambray-les-Tours dénoncent une situation qui dure depuis l'automne dernier, avec des rats qui s'attaquent à quasiment toutes les denrées. La direction assure avoir pris les choses en main.

C'est une situation sanitaire et hygiénique très inquiétante que pointent du doigt des salariés et ex-salariés d'un drive Leclerc de Chambray-Lès-Tours, auprès de France Bleu Touraine. Selon eux, depuis l'automne dernier, des dizaines de rats infestent l'entrepôt dans lequel ils travaillent ou travaillaient. Selon une ancienne salariée justement, la situation décrite comme "catastrophique" aurait débuté en octobre dernier. "Tous les jours, il y avait des dégâts de rats, notamment sur la farine. Et les excréments, la pisse sur les étagères, ça c'était tout le temps", témoigne-t-elle encore amère. Selon elle, les petits rongeurs sont attirés par quasiment tous les aliments sauf les bocaux en verre évidemment. Mais que ce soit les pâtes, le riz, le soda, le lait ou les aliments pour chat, tout y passe.

Une salariée du drive, encore en poste, et qui constate qu'il est "difficile d'y travailler", abonde. "Il y a des déjections, des produits qui sont mangés par les rats qui dégoulinent sur les étagères, il y a des puanteurs de pisse et même parfois de décomposition puisqu'il y a des rats qui meurent sous les palettes", détaille-t-elle à France Bleu. Selon elle, il y en avait encore dans l'entrepôt il y a quelques jours. Et pourtant, d'après la direction, des mesures ont été prises après un signalement en janvier dernier avec le passage plus régulier d'une société "spécialisée" et surtout des travaux entrepris. Auprès de France Bleu, la direction avance même que "cela a permis de réduire (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Leclerc

L’impact de la durée de votre mariage sur votre pension de réversion, les fraudes bancaires mieux remboursées… Le flash éco du jour
Pouvoir d'achat : les députés votent une aide pour les foyers se chauffant au fioul, contre l'avis de l'exécutif
Pour Joe Biden, les Etats-Unis "ne connaîtront pas de récession"
Prix de l'électricité : cette municipalité doit fermer la piscine en plein été
Variole du singe : un centre de vaccination XXL mis en place à Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles