La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 637,19
    +516,91 (+1,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 740,65
    +305,91 (+2,68 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0732
    +0,0047 (+0,44 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    27 548,54
    -411,57 (-1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    642,36
    -18,78 (-2,84 %)
     
  • S&P 500

    4 057,84
    +79,11 (+1,99 %)
     

L'arnaque aux "bitumeurs irlandais" est de retour dans ce département

Attention au retour de l'arnaque aux bitumeurs en France. Qu'ils soient anglais ou irlandais, ils font chaque année de nombreuses victimes toujours avec le même modus operandi. En se faisant passer pour des professionnels, ils proposent de bitumer vos allées ou une partie de votre jardin à un prix très attractif. Pour vous convaincre, ils expliquent qu'ils disposent de goudron en surplus d'un chantier. Problème, au moment de payer, la facture est parfois beaucoup plus salée que prévue, et surtout le goudron est de mauvaise qualité.

Des escrocs ont été repérés en Indre-et-Loire, près de Tours, explique France Bleu. C'est la gendarmerie du département qui a alerté sur les réseaux sociaux : "Des équipes spécialisées de bitumeurs irlandais ou anglais sont signalées dans le nord de la Vienne. S'affranchissant des règles régissant le droit du travail, ce groupe d'individus sillonne la France démarchant particuliers et professionnels." La gendarmerie met en garde contre leur procédé, visant à proposer des travaux pour du "bitume allée, cour ou chemin".

Le risque est bien évidemment financier, mais les travaux réalisés pourraient aussi laisser des traces. Le goudron peut "se dégrader en quelques jours", alerte la gendarmerie. Pour éviter de se faire berner, elle conseille aux administrés de demander un devis, de comparer les tarifs ou de vérifier la qualité du travail. Il ne faut pas non plus payer en liquide. On n'avait pas entendu parler de ce type d'arnaque depuis l'année dernière. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les trésors de Bernard Tapie vendus aux enchères en juillet
La "stagflation" n'est pas la référence pour la BCE, assure Christine Lagarde
Un bateau de guerre russe aurait été détruit par l'Ukraine, selon la marine ukrainienne
Ce butin hors norme de 700.000 euros retrouvé chez des malfaiteurs
Rhône : le livreur avait volé une quantité colossale de carburant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles