La bourse ferme dans 7 h 42 min
  • CAC 40

    5 558,63
    +40,08 (+0,73 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 518,93
    +26,39 (+0,76 %)
     
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1985
    +0,0050 (+0,42 %)
     
  • Gold future

    1 795,40
    +14,50 (+0,81 %)
     
  • BTC-EUR

    16 247,55
    -3,46 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    383,06
    +18,46 (+5,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,47
    +0,13 (+0,29 %)
     
  • DAX

    13 408,66
    +117,50 (+0,88 %)
     
  • FTSE 100

    6 340,91
    +74,72 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3400
    +0,0068 (+0,51 %)
     

L'armée américaine aurait acheté les données d'une application de prière musulmane pour 'lutter contre le terrorisme'

·1 min de lecture

Muslim Pro, une application téléchargée plus de 98 millions de fois, rappelle à ses utilisateurs de faire leurs prières quotidiennes et fournit des lectures du Coran. Elle s'auto-qualifie "d'application musulmane la plus populaire". Mais surtout, elle prélève les données de localisation des fidèles pour les vendre à des courtiers, et l'armée américaine figure parmi les acheteurs, selon une nouvelle enquête du site Motherboard de Vice News.

Muslim Pro fait partie des centaines d'applications qui gagnent de l'argent en monétisant les données de localisation de ses utilisateurs à des tiers, en particulier des courtiers. L'armée américaine a acheté les données de Muslim Pro par l'intermédiaire d'un de ces courtiers en données tiers, selon Motherboard. Cette pratique a attisé la colère des défenseurs de la vie privée, mais les sociétés de données et leurs partenaires ont insisté sur le fait que les mouvements des personnes étaient anonymisés et pas directement liés à leur identité. Cependant, certaines études ont montré qu'il était facile d'ôter l'anonymat de ces informations et de les relier à des individus.

A lire aussi — La plus haute juridiction européenne dit que l'administrateur d'une page Facebook est autant responsable que le réseau social de la protection des données de ses visiteurs

Cette nouvelle enquête illustre la manière dont les agences gouvernementales américaines peuvent solliciter des courtiers en données privés pour glaner des informations détaillées sur les mouvements des personnes, y compris des citoyens américains. Certains parlementaires ont demandé que cette pratique soit davantage réglementée après que le ministère de la sécurité intérieure a acheté des données pour retrouver des individus soupçonnés d'avoir immigré illégalement aux États-Unis.

Muslim Pro vend des données de localisation à un courtier tiers appelé X-Mode, selon Vice News. D'après son site web, cette société a à son tour transféré ces informations à des entrepreneurs du secteur de la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Twitter baptise ses stories 'Fleet', comme une marque de lavement intestinal américaine
Les retards de livraison des nouvelles Xbox pourraient s'étendre jusqu'en avril 2021
Le réseau social français Yubo lève 40 M€ pour s'étendre dans le monde
Voici le prix des forfaits 5G chez Orange, Bouygues, SFR et Free
Apple tracerait les utilisateurs d'iPhone sans leur accord pour leur envoyer des publicités ciblées, selon des activistes européens