La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 460,69
    -85,18 (-0,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

L'appel de célébrités pour un "secrétariat d’État à la Condition animale"

C'est un appel à l'amélioration de la condition animale. Comme le révèle Le Parisien, dix-huit personnalités ont décidé de s'engager en faveur de la cause animale et d'interpeller la nouvelle Première ministre Élisabeth Borne dans une lettre ouverte. Ils demandent en premier lieu de créer un "secrétariat d'État à la Condition animale" afin de faire de la France le "pays des droits de l'animal". Parmi ces signataires, on retrouve une majorité d'artistes dont les humoristes et acteurs Raphaël Mezrahi, Jean-Marie Bigard ou Vincent Lagaf', les chanteurs ou chanteuses Chantal Goya, Jean-Jacques Debout, Fabienne Thibeault, l'ancienne Miss France Delphine Wespiser ou l'artiste Sophie Darel. Sans oublier l'avocat Emmanuel Ludot et le journaliste Marc Menant.

Pour les signataires, la création d'un tel secrétariat serait "la preuve d’une grande avancée" et serait aussi une "réflexion politique au sens noble du terme qu’il est urgent de faire". Ils citent d'ailleurs Mohandas K. Gandhi : "La grandeur d’une nation et son progrès moral peuvent être jugés à la manière dont les animaux sont traités." Pour tous ces artistes et défenseurs des animaux, la cause animale doit aussi devenir un "sujet politique à part entière". "Il est nécessaire d’intégrer, à chaque projet de loi, une réflexion politique sur l’impact que cela pourrait avoir sur le monde animal", avance l'avocat Emmanuel Ludot.

L'avocat au barreau de Reims explique au Parisien que la loi de novembre 2021 qui vise à lutter contre la maltraitance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un internaute condamné à payer 1.800 euros à cause d'un avis sur Google
Le Maire annonce des "discussions engagées" avec un autre pays comme alternative au pétrole russe
La chanteuse Louane révèle avoir été victime d'une arnaque à la carte bancaire
Guerre en Ukraine : Poutine menace de frapper de nouvelles cibles si Kiev est fournie en missiles de longue portée
Vers une pénurie de lits dans les maternités cet été ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles